La Chute de l’Empire Américain : Coins, Guns, Booze & Panic Rooms

” D’abord, ils sont venus chercher du papier toilette et du sopalin, puis ils sont venus chercher de la farine, et maintenant ils accaparent toutes les pièces de monnaie.
Oui, le public américain, en plus du virus, doit maintenant faire face à ce que l’on appelle une «petite pénurie», causé apparemment par la thésaurisation des pièces. ”

” D’abord, ils sont venus chercher du papier toilette et du sopalin, puis ils sont venus chercher de la farine, et maintenant ils accaparent toutes les pièces de monnaie. Oui, le public américain, en plus du virus, doit maintenant faire face à ce que l’on appelle une «petite pénurie», causé apparemment par la thésaurisation des pièces. Les cafés et autres points de vente au détail, qui utilisent les espèces, ont été durement touchés par la pénurie, incapables de trouver des solutions. Les gens ont décidé spontanément et en masse que les nickels, dimes et quarts, qu’ils estiment avoir de la valeur en tant que métal, conserveront d’une manière ou d’une autre leur valeur mieux que les morceaux de papier imprimés à Washington.

Le gouvernement a réagi rapidement pour répondre à la menace, en demandant à la Réserve fédérale de convoquer un groupe de travail pour «atténuer les effets de la faiblesse des stocks de pièces, causée par la pandémie COVID-19». C’est ironique, la Fed étant la cause de la longue agonie de la monnaie américaine, soutenue par rien. Comme plusieurs grandes banques privées, y compris JP Morgan et Bank of America, sont représentées au sein du groupe de travail, ainsi qu’un essaim de bureaucrates du gouvernement, on peut supposer que rien ne se passera, sauf peut-être la décision de changer le graphisme des pièces et d’éliminer Washington, Jefferson et Lincoln. Sacagawea peut rester sur la drôle de pièce d’un dollar, que personne n’a réellement vue depuis des années, car elle représente une minorité ethnique approuvée.

Il y a beaucoup d’indications prédisant que le stratocroiseur américain est sur le point de s’écraser. Ma femme et moi sommes allés dans un champ de tir local la semaine dernière, pour un cours de recyclage. Je savais tirer autrefois, quand j’étais dans l’armée, puis la CIA, mais je n’ai pas réellement tiré avec une arme depuis 1978 et ma femme a appris à utiliser une arme de poing il y a une quinzaine d’années, lorsque nous avions pris la décision d’en avoir une disponible à la maison, “au cas où”. La situation actuelle, avec des groupes radicaux en pleine folie, non contenus par des politiciens irresponsables et des média complices, a amenée notre décision “de réarmer”, pour ainsi dire, nous ne pouvons plus compter sur des forces de l’ordre démoralisées et passives pour nous protéger ainsi que nos biens. Donc, nous devrons être prêts à nous défendre.

La première chose que nous avons constaté, c’est qu’il était très difficile d’obtenir un rendez-vous avec un entraîneur de tir licencié. Il nous a fallu des semaines pour prendre un rendez-vous et nous n’en avons eu qu’un. Il semble qu’un grand nombre d’Américains ordinaires cherchent à se défendre, car, comme nous, ils sont choqués de voir des politiciens ignorer les pillages, les coups et les incendies criminels, alors même qu’ils s’agenouillent devant des voyous. Pendant ce temps, les médias encouragent le processus, jetant en passant une condamnation générale de la race blanche, ce qui suggère qu’il ne sortira rien de bon de tout ça.

Nous avons fait notre entraînement au tir, mais le prochain obstacle consistait à améliorer nos armes. Nous avions un vénérable automatique de 9 mm et un revolver encore plus ancien, de calibre 38. Les armes de poing modernes ont de meilleures caractéristiques de sécurité et leurs mécanismes fonctionnent plus facilement pour des mains vieillissantes. Nous recherchions un nouveau fusil automatique 9 mm et un fusil d’assaut AR-15, pour une plus grande portée si cela devenait nécessaire, mais le vendeur a secoué la tête et a dit: ” tout est en rupture de stock pour six mois ou plus. Tout le monde achète de nouvelles armes. Donnez-moi un acompte et je vous appellerai lorsque quelque chose sera disponible. “

Donc, «tout le monde» s’entraîne à tirer et achète de nouvelles armes, et il est même rapporté que les cambriolages dans les armureries augmentent considérablement. Les armes sont une denrée très prisée, ce qui pourrait bien signifier que la confiance dans la protection de l’État est sur le point de disparaître. Même les médias grand public ont remarqué la flambée des ventes d’armes à feu, mais ils utilisent ce fait pour expliquer la flambée des homicides par arme à feu à travers le pays au cours des derniers mois. Plus d’armes selon le Washington Post, cela signifie que plus de Blancs racistes armés sont dans les rues, pour semer la mort, mais cela ne tient pas compte du fait que les morts par armes à feu sont massivement de noirs tués par des noirs, comme cela a toujours été.

Je suggère qu’une partie de l’explication se trouve ailleurs, plutôt dans l’abandon du maintien de l’ordre. Les flics ont compris qu’ils n’avaient plus personne de leur côté et qu’ils étaient mieux servis en en faisant le moins possible lorsque qu’une fusillade éclate. Les policiers ont été la cible d’une grande partie des violences récentes. Au lieu de demander l’aide d’un flic, les victimes de crimes violents ont plus vite fait d’appeler le 911 et de demander à l’opérateur de demander au maire Bill de Blasio d’envoyer un travailleur social, chaque fois qu’elles sont attaquées par des gangs en furie. De toute façon, les flics du NYPD sont apparemment trop occupés, car ils surveillent les tags antitrump couvrant la Cinquième Avenue, devant la Trump Tower !

Autre chose, nous avons maintenant des difficultés à acheter de l’alcool. Les gens sont déprimés et boivent beaucoup plus que la normale, ce qui peut entraîner des réactions imprévisibles. Je vis en Virginie et notre magasin d’État est constamment à court de tout. Un caissier m’a dit qu’ils vendaient 300% plus d’alcool que d’habitude pour cette période de l’année. La semaine dernière, je suis allé dans un grand magasin d’alcools bien connu à Washington DC et j’ai acheté les dernières bouteilles de notre scotch préféré “The Famous Grouse”. les stocks étaient épuisés et ils ne savaient pas quand ils seraient réapprovisionnés. Ma femme et moi prévoyons une pénurie de Famous Grouse et nous discutons de l’installation d’un alambic au sous-sol !

Un membre de notre famille possède une entreprise de construction. Il a récemment déclaré que les affaires explosaient de façon inattendue, en partie parce que les gens construisent des panic rooms, des refuges et même des abris anti-atomiques, de style années 1960, dans et derrière leurs maisons. Mais contrairement à la menace de guerre nucléaire des années 60, la crainte actuelle est que tous les démolisseurs étant laissés libres par les autorités, les invasions organisées de maisons dans les quartiers prospères ne sont plus loin. La plupart des travaux de construction sont effectués de manière aussi discrète que possible, car les clients ne veulent pas que leurs voisins sachent à quel point ils ont peur.

Alors nous y voilà, les États-Unis sont désorganisés par une pandémie à laquelle le gouvernement semble incapable de répondre, et qui a entraîné un chômage et des faillites records. Pendant ce temps, les armes à feu, l’alcool et même les pièces de monnaie se raréfient, tandis que les citoyens effrayés fortifient leurs domiciles. Une grande partie du gouvernement de l’État, à tous les niveaux, agit comme s’il était du côté des terroristes ou en avait peur. L’Amérique a certes toujours eu des défauts, mais c’était autrefois une terre d’opportunités, où les gens pouvaient prospérer et jouir de plus de liberté que dans beaucoup de pays. Ces jours sont révolus, alors détendez-vous et regardez les nouvelles du soir. Regardez un pays autrefois fier, avec un peuple résilient et travailleur, se désintégrer sous vos yeux. “

Source : https://www.unz.com/pgiraldi/a-nation-falling-apart/

 
Partagez la Connaissance ...
20
20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...