Blue Planet Earth

l’Or Bleu : L’OMS & l’Union Européenne veulent des Vaccins pour tous, pas de l’Eau !

“Au-delà des risques réels de se précipiter en vaccinant tout le monde avec des produits chers, inadaptés & dangereux,
cette course aux Vaccins souligne à chaque fois l’inégalité de priorité des objectifs entre les pays «riches» & les pays “pauvres”.
C’est oublier que le meilleur remède aux maladies, notamment infectieuses, est l’amélioration des conditions de vie, l’accès à une alimentation saine & à l’eau potable,
la possibilité de vivre dans des environnements salubres & l’adoption de mesures d’hygiène de base.
C’est en améliorant l’accès à l’eau & le traitement des eaux usées que l’homme a considérablement amélioré l’état de santé global dans le monde, bien avant l’invention des vaccins !
Ce sont des pratiques hygiéniques simples comme se laver les mains qui ont permis de réduire drastiquement le taux d’infections en milieu hospitalier.
Le manque d’accès à l’eau cause + de 5 millions de décès dans le monde chaque année, dont de nombreux enfants.
5 Millions de personnes supplémentaires meurent de maladies infectieuses ou parasitaires dues à de l’eau usée qui les contamine chaque année.
Entre 2 & 5 Millions d’enfants malnutris meurent chaque année.
Pourquoi ne pas consacrer ces Milliards d’Euros ou de Dollars, puisqu’ils existent pour les vaccins, pour assurer pour tous, dans le monde, l’accès aux Soins de Première Nécessité ? ”

” (…) Au-delà des risques réels de se précipiter en vaccinant tout le monde trop tôt avec des produits chers, inadaptés et dangereux, comme on l’a vu en 2009, cette course aux vaccins souligne à chaque fois l’inégalité de priorité des objectifs entre les pays « riches » et les pays pauvres.

C’est oublier que le meilleur remède aux maladies notamment infectieuses est l’amélioration des conditions de vie, l’accès à une alimentation saine et à l’eau potable, la possibilité de vivre dans des environnements salubres et l’adoption de mesures d’hygiène de base.

C’est en améliorant l’accès à l’eau et le traitement des eaux usées que l’homme a considérablement amélioré l’état de santé global dans le monde, bien avant l’invention des vaccins.

Ce sont des pratiques hygiéniques « simples » comme se laver les mains qui ont permis de réduire drastiquement le taux d’infections en milieu hospitalier. 

Ainsi l’obstétricien hongrois Ignace Semmelweis (1818-1865), pionnier en la matière, avait réduit fortement la mortalité dans les maternités à l’hôpital général de Vienne [12].

Or, ces solutions « simples » manquent encore cruellement dans trop de pays du monde.

Eau

D’après les statistiques mondiales mises régulièrement à jour [13], au 15 mai 2020, 1 Million 923 Mille personnes sont mortes depuis le début de cette année en raison d’un manque d’accès à l’eau, dans le monde [14].

Le manque d’accès à l’eau cause + de 5 Millions de décès dans le monde chaque année, dont de nombreux enfants.

Le défaut d’accès à l’eau tue autant que le tabac.

Concernant l’eau potable, il y a encore 786 millions de personnes (11% de la population mondiale) qui n’y ont pas accès.

Selon l’ONU, environ 5 Millions de personnes supplémentaires meurent de maladies infectieuses ou parasitaires dues à de l’eau usée qui les contamine chaque année.

Malnutrition 

La malnutrition est une pathologie grave principalement causée par l’absence d’éléments nutritifs essentiels. 

Entre 2 & 5 Millions d’enfants malnutris meurent chaque année.

La malnutrition est à l’origine de la moitié des décès des enfants de moins de 5 ans toujours selon Planétoscope.

Comme le dit Jean Ziegler [15], homme politique suisse, sociologue, écrivain & rapporteur spécial pour le droit à l’alimentation (des populations) du Conseil des Droits de l’ONU de 2000 à 2008 :

« Étant donné l’état actuel de l’agriculture dans le monde, on pourrait nourrir 12 milliards d’individus sans difficulté.

Pour le dire autrement, tout enfant qui meurt actuellement de faim est, en réalité, assassiné. »

Les besoins sanitaires sont très inégaux d’une région à l’autre du monde.

Ainsi, un enfant né aujourd’hui en Suède peut espérer vivre plus de 80 ans ; mais il vivra moins de 70 ans s’il est né au Brésil, moins de 63 ans s’il est né en Inde et moins de 50 ans s’il est né au Lesotho [16].n Ces inégalités sont injustes car évitables.

Pour y arriver, où est le Téléthon de l’Union Européenne d’Ursula von der Leyen pour éradiquer le manque d’accès à l’eau et la malnutrition ? Il n’y a pas de vaccin contre la malnutrition ?

Pourquoi ne pas consacrer ces Milliards d’Euros ou de Dollars, puisqu’ils existent pour les Vaccins, pour assurer d’abord & pour tous, dans le monde, l’accès aux Soins de Première Nécessité ?

Pourquoi l’OMS n’a-t-elle pas mobilisé avec tous ses moyens colossaux acteurs politiques et économiques en vue de fournir à boire (eau potable) & à manger (nutriments essentiels) à tout le monde, sur cette planète, une bonne fois pour toutes ?

À me lire, je pense que vous connaissez les réponses à toutes ces questions.”

Source : https://www.mondialisation.ca/loms-et-lunion-europeenne-veulent-des-vaccins-pour-tous-pas-de-leau/

 
Partagez la Connaissance ...
20
20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...