Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente & impertinente
covid_19 mensonge sanitaire atomisme

Covid-19(84): la Vérité sinistre derrière le Mensonge sanitaire – Partie II

“Au nombre des outils pour comprendre les enjeux du Totalitarisme Numérique, on trouve les concepts de Conformisme & d’Atomisme qui s’imposent dès les débuts de la Révolution Industrielle & de la Démocratie Représentative.
L’ère Thermo-Industrielle est celle du Machinisme,
c’est-à-dire de la Standardisation des produits & de l’organisation scientifique du travail.
Alors que l’Outil dépend de la morphologie humaine, la Machine demande à l’ouvrier de s’adapter à son mécanisme.
Le pouvoir de la Machine est ainsi le pouvoir du Conformisme :
en amont, l’Ouvrier doit être calibré, dompté, géré comme une ressource ;
en aval, le Consommateur doit accepter l’uniformisation de ses habitudes de vie, goûts alimentaires, vêtements, idées, désirs, etc.
Le Conformisme se manifeste donc par l’Infantilisation & l’Indifférenciation des personnes,
la Dépolitisation des citoyens & la Standardisation des consommateurs,
qui constituent autant de précieuses muselières pour paralyser les Corps & amnésier les Esprits…
D’autre part, l’Atomisme constitue le fondement du Libéralisme :
il équivaut à briser toutes les Solidarités & à entretenir la guerre de tous contre tous, parfois appelée Compétitivité.
En d’autres termes, les conditions de possibilité de la Culture qui sont celles de la vie authentique, sont 2 fois niées :
d’une part, le Conformisme se substitue à l’Individuation (à ne pas confondre avec l’Individualisme) ;
d’autre part, l’Atomisme remplace la Solidarité.
Or, sans solidarité, il est impossible de s’individuer, d’endosser son destin, de dépasser les contingences de sa naissance ;
& sans Individuation, la Solidarité reste lettre morte.
On confond l’Atomisme (l’absence de Solidarité) avec la Liberté,
& le Conformisme (c’est-à-dire l’absence de projet personnel) avec la Solidarité (tout le monde désire la même chose). ”

(…) Conformisme & Atomisme

Au nombre des outils pour comprendre les enjeux du Totalitarisme Numérique, on trouve les concepts de Conformisme & d’Atomisme, qui s’imposent dès les débuts de la révolution industrielle & de la démocratie représentative, et sont esquissés chez Saint-Simon (1803) et Tocqueville (1835).

L’ère Thermo-Industrielle est celle du Machinisme, c’est-à-dire de la standardisation des produits & de l’organisation scientifique du travail.

Alors que l’outil dépend de la morphologie humaine, la machine demande à l’ouvrier de s’adapter à son mécanisme.

Le pouvoir de la machine est ainsi le pouvoir du Conformisme : en amont, l’ouvrier doit être calibré, dompté, géré comme une ressource ;

et, en aval, le consommateur doit accepter l’uniformisation de ses habitudes de vie, de ses goûts alimentaires, de ses vêtements, de ses idées, de ses désirs, etc.

Les rendements d’échelle sont à la mesure des espérances de quelques-uns et du désespoir de tous les autres…

Le Conformisme se manifeste donc par l’infantilisation & l’indifférenciation des personnes, la dépolitisation des citoyens & la standardisation des consommateurs, qui constituent autant de précieuses muselières pour paralyser les corps & amnésier les esprits.


D’autre part, l’Atomisme constitue le fondement du Libéralisme (Mandeville 1714, avant Smith 1776) [vi] ;

il équivaut à briser toutes les solidarités & à entretenir la guerre de tous contre tous, parfois appelée compétitivité.

En scellant l’alliance entre Capitalisme & Technoscience, la révolution industrielle établit les 2 principes fondamentaux du Capitalisme mondialisé, l’Atomisation des individus sous prétexte de les libérer & leur conformisation afin de machiner le meilleur des mondes possibles.

En d’autres termes, les conditions de possibilité de la Culture qui sont celles de la vie authentique sont 2 fois niées :

d’une part, le Conformisme se substitue à l’Individuation (à ne pas confondre avec l’Individualisme) ; d’autre part, l’Atomisme remplace la Solidarité.

Or, sans Solidarité, il est impossible de s’individuer, d’endosser son destin, de dépasser les contingences de sa naissance & sans individuation, la solidarité reste lettre morte.

Cette double négation est toutefois rendue acceptable par une inversion spectaculaire (aussi au sens de Guy Debord) des pôles privé et public :

on prend l’Atomisme (c’est-à-dire l’absence de Solidarité) pour de la Liberté & le Conformisme (c’est-à-dire l’absence de projet personnel) pour de la Solidarité (tout le monde désire la même chose).

On obtient, en somme, la guerre des clones, de ceux qui montrent leurs derrières (calibrés) en public & parlent de politique (néolibérale) en privé.

Les conséquences sont radicales : infantilisation, déculturation, dépolitisation, dissociété, Terreur (1792, très précisément au moment où Sade écrit), c’est-à-dire la paralysie par l’angoisse.

Des sociétés Disciplinaires aux sociétés du Contrôle

Le passage au Totalitarisme Numérique peut se comprendre comme la transformation des sociétés disciplinaires (Foucault, 1976) en sociétés du contrôle (Deleuze, 1990).

L’ère Thermo-Industrielle est celle du Machinisme et des Institutions Disciplinaires qui lui sont propres : famille, école, église, caserne, usine, hôpital, asile d’aliénés, prison, maison de repos.

Tous (ou la plupart de) ces lieux d’enfermement physique (mais aussi mental) peuvent être avantageusement remplacés par un dispositif plus souple de Contrôle Mental (mais aussi Physique) : le Numérique.

La technologie, & tout particulièrement les dispositifs associés à la 5G, permet maintenant une surveillance panoptique totale :

Traçage de tout le trafic internet (« big data ») & des déplacements physiques (Géolocalisation), disparition des transactions en liquide, Assignation à Résidence (télétravail, cyber-enseignement, achats en ligne, téléconsultations) etc.

Le Totalitarisme Numérique pousse encore plus loin la synergie entre Conformisme & Atomisme en remplaçant tout ce qui restait d’humain, & donc de corporel, d’immédiat, de qualitatif & d’aléatoire, dans le machinisme par le virtuel, le médiat, le quantitatif et l’algorithmiquement nécessaire.

Il n’y a pas + conforme que celui qui dépend entièrement du Numérique pour vivre ; il n’y a pas + atomisé non plus.

Du reste, la Psychose Hygiéniste institue un nouveau Puritanisme qui exige une vie sans contact.

Après avoir disposé de la chair du monde, le Technocapitalisme entend exploiter sans complexe la Chair humaine (Weber, 2017 & 2018).

4. Conclusion

En conclusion, il faut bien comprendre que la crise du Covid-19 n’est pas sanitaire mais politique & qu’aucune des mesures liberticides n’est fondée scientifiquement.

Par contre, elle met en évidence la corruption complète du Corps Politique & de ses Factotums Médiatiques & Scientifiques, et, + particulièrement, leurs allégeances envers les Puissances de l’Argent & leur projet totalitaire.

La crise constitue à la fois le symptôme de la faillite de la démocratie représentative, et le prodrome du retour d’une gouvernance uniquement respectueuse des droits du Capital.

Plus encore qu’Orwell (1949), c’est Terry Gilliam (1985) qui vient à l’esprit de celui qui chercherait à contraster le cauchemar politique avec l’absurdité fictionnelle !

Ces évidences se retrouvent très précisément dans l’intervention d’A. Penasse (qui a fait, après tout, preuve d’une grande retenue), lui qui demandait, 15 avril 2020 :

« quelle légitimité démocratique il y a à prendre certaines décisions quand la plupart des membres qui décident & réfléchissent font partie des Multinationales & du monde de la Finance ? »

Le capitalisme est kleptocrate & totalitaire par essence. L’évolution qui se dessine dans la gestion de la crise Covid-19 dévoile la corruption de tous les acteurs médiatisés & laisse entrevoir ceux qui, jusqu’ici, restaient dans l’ombre.

Si la population reste confinée dans la terreur, rien ne viendra s’opposer au régime le + barbare de tous les temps.

Si elle se réveille, non seulement le règne de l’angoisse sera révoqué, mais il ne sera plus possible d’agir par la force non + (les «Gardiens de l’Ordre» sont toujours issus du peuple & leur servilité n’est jamais acquise une fois pour toutes…).

La dernière option des Oligarques sera alors, comme d’habitude, le Génocide.

Toutes les guerres du XXème siècle étaient d’abord des guerres menées par l’Aristocratie & la Haute Bourgeoisie contre le bas peuple.

Mais l’irruption d’une vraie pandémie ne serait bien sûr pas à exclure…

Reste la question de savoir pourquoi les citoyens acceptent de se faire maltraiter par les « responsables politiques ». Pourquoi acceptent-ils de subir un Pouvoir Pervers ?

La réponse se trouve dans l’analyse de la relation que le Prédateur impose à sa Proie.

Précisons en deux mots les modalités qui ont été identifiées dans le cadre de l’Inceste, de la Logique Concentrationnaire, ou de ce qui a été appelé tardivement (1973) le Syndrome de Stockholm :

Il existe un lien vital entre le prédateur et sa proie : c’est le prédateur qui nourrit la proie, c’est lui qui lui offre un récit pour cadrer son malheur, c’est encore lui qui, parfois, fait un geste qui semble bienveillant.

La proie refuse donc instinctivement d’ouvrir les yeux sur le mécanisme prédateur.

Ferenczi (1932) l’a bien compris : l’enfant traumatisé, physiquement & psychiquement + faible, se trouvant sans défense, n’a d’autre recours que de s’identifier à l’agresseur, de se soumettre à ses attentes ou à ses lubies, voire de les prévenir & finalement, d’y trouver même une certaine satisfaction...

Aimer le bourreau dont on dépend physiquement, symboliquement & affectivement devient une condition de survie, mais aussi un Piège Psychotique.

Dans le cas qui nous occupe : comme cette Servitude Volontaire offre les avantages que l’on peut se payer & les espoirs que l’on veut bien conserver,

la plupart des citoyens croient pouvoir continuer, après le Confinement, à confondre rêve & réalité. Il leur faudra plutôt choisir entre rêve & cauchemar.

Source : http://echelledejacob.blogspot.com/2020/10/covid-1984-la-verite-politique-du_14.html

 
Partagez la Connaissance ...
20
20
Whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...