Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente & impertinente
Terrorisme-5-choses-a-retenir-du-rapport-annuel-du-gouvernement-americain

Soldats Américains, Assassinés ou Assassins ?

” L’armée Américaine vole le Pétrole en Syrie, le transporte par camion en Turquie, alors que le peuple Syrien doit se passer de carburant.
L’Armée Américaine a brûlé des champs de Blé en Syrie, ce n’est pas une conjecture.
Là où l’Armée Américaine ne commet pas de crime, & nous ne savons pas exactement où se situe la limite,
des entrepreneurs Mercenaires sont utilisés, comme Blackwater & tant d’autres, pour passer des Armes en contrebande aux Terroristes, Assassiner des Dirigeants locaux, des Médecins & des Enseignants
& mettre en scène des atrocités imputées à d’autres…
L’Armée Américaine fait-elle vraiment tout cela ? Oui, bien sûr, c’est pour cela que les troupes d’Opérations Spéciales sont entraînées !
Tout ce que vous devez faire, c’est tirer sur tous ceux que vous voyez & les appeler Suspects Terroristes ou Combattants Ennemis.
Il ne fait aucun doute que les États-Unis, tout comme la Turquie & Israël, non seulement approvisionnent les Terroristes au Moyen-Orient & en Afrique,
mais aussi mènent des missions de Combat pour les aider de toutes les manières possibles.
Chaque atrocité commise au Yémen a une composante de l’implication Américaine, depuis la planification de missions de Bombardement sur des Civils jusqu’à la fourniture d’Armes Chimiques interdites. ”

L’armée Américaine vole le Pétrole en Syrie, le transporte par camion en Turquie, alors que le peuple Syrien doit se passer de carburant.

L’Armée Américaine a brûlé des champs de Blé en Syrie, ce n’est pas une conjecture.

L’Armée Américaine a attaqué la Syrie avec des Missiles, bien qu’avec un manque de succès humoristique, en réponse à des attaques au Gaz toxique que les États-Unis et ses partenaires de la coalition avaient mis en scène, ce n’est pas non plus une conjecture.

Là où l’Armée Américaine ne commet pas de crime, & nous ne savons pas exactement où se situe la limite, des entrepreneurs Mercenaires sont utilisés, comme Blackwater & tant d’autres, pour passer des Armes en contrebande aux Terroristes, Assassiner des Dirigeants locaux, des Médecins & des Enseignants, & mettre en scène des atrocités imputées à d’autres...

L’Armée Américaine fait-elle vraiment tout cela ? Oui, bien sûr, c’est pour cela que les troupes d’Opérations Spéciales sont entraînées ; c’est ainsi que les « célèbres » héros des Guerres du Pétrole peuvent accumuler un nombre impressionnant de victimes.

Tout ce que vous devez faire, c’est tirer sur tous ceux que vous voyez & les appeler « Suspects Terroristes » ou « Combattants Ennemis ». Nous avons tous vu la vidéo de Wikileaks, un Hélicoptère de combat qui fauche des Civils essayant de sauver d’autres civils qui viennent d’être tués par le même hélicoptère.

2000 vidéos de Drones ou + seraient encore pires, des Missiles Hellfire frappant des mariages, des funérailles, des écoles ou d’innombrables cas « d’erreur d’identification ».

De même, les États-Unis ont rempli Guantanamo de « Terroristes » choisis au hasard, certains étant achetés comme les propriétaires de plantations achetaient des Esclaves.

Qui ferait cela ?

Il ne fait aucun doute que les États-Unis, tout comme la Turquie & Israël, non seulement approvisionnent les Terroristes au Moyen-Orient & en Afrique, mais aussi mènent des missions de Combat pour les aider de toutes les manières possibles.

Chaque atrocité commise au Yémen a une composante de l’implication Américaine, depuis la planification de missions de Bombardement sur des Civils jusqu’à la fourniture d’Armes Chimiques interdites.

Pourtant, personne ne s’exprime, sauf en privé, comme un commandant du Navy SEAL qui s’est assis avec moi, lors d’une conférence dans la périphérie de Phoenix, & a décrit comment les Militaires Américains étaient utilisés pour exporter des tonnes d’Héroïne par an depuis l’Afghanistan.

Dirigé par le Pire du Meilleur

Tout cela est rendu possible grâce à un corps d’officiers dirigé par des diplômés de l’Académie de service, choisis pour leur médiocrité & leur ambiguïté morale. 4 années de Faux Enseignement et d’Endoctrinement à des Militaires prêts à faire tout ce qu’on leur dit.

Le Vietnam aurait dû être une leçon à appliquer pour réformer l’Armée Américaine. Au lieu de cela, la leçon a été ficelée & poussée « sous le tapis ».

Cela a permis ce que nous avons aujourd’hui, une Armée qui s’intègre parfaitement aux nations dirigées par des Barons de la Drogue, une Armée qui opère sans faille avec les Terroristes de l’État Islamique à ses côtés, une armée qui est à l’aise, de la base au sommet, pour écraser la liberté partout où elle se trouve.

Les folies du Vietnam

L’Armée que les États-Unis ont envoyée au Vietnam n’était pas prête pour une telle guerre. Ce n’était pas une armée de diplômés d’université mobilisés qui avaient été enrôlés, mais une armée constituée d’un véritable échantillon de l’Amérique, à l’exception de l’absence flagrante des « fils chanceux« , comme Donald Trump.

Traditionnellement, sur le modèle du XVIIème siècle, l’Armée est composée d’officiers issus des classes privilégiées qui achètent leurs postes de commandement & les gèrent comme une entreprise privée & d’enrôlés, contraints au service, sortis des prisons ou recrutés dans la masse de la population.

Il y a des exceptions, mais c’était la règle &, à sa manière, la règle d’aujourd’hui, notamment pour les États-Unis.

La réputation de l’Armée Américaine, les aspects de cette réputation qui sont encore positifs, a été acquise à Guadalcanal & à Omaha Beach, ou au bois de Belleau pendant la Grande Guerre, célèbre aujourd’hui pour être le cimetière du champ de bataille évité par Donald Trump.

Il a qualifié les Militaires Américains de « perdants & de nuls ». Ce n’est pas une conjecture. Bien que ce soit une insulte, c’est aussi, dans une large mesure, vrai. Je peux le dire là où il ne peut pas, car j’ai servi dans cette Armée & on m’a fait sentir exactement comme Trump l’a décrit, comme un perdant & un nul !

Les personnes qui m’ont fait ressentir cela sont les officiers de la commission sous laquelle j’ai servi. J’en suis à mon tour devenu un.

En prenant du recul, ces batailles, celles qui ont eu lieu pendant les guerres mondiales, étaient différentes.

C’étaient des batailles menées par des soldats citoyens, des officiers qui étaient employés de banque & enseignants, & des hommes armés pris à tous les postes de la société avec, bien sûr, des exceptions, les familles influentes s’étant toujours tournées vers les autres pour porter leur fardeau…

La tradition du Soldat Citoyen est bien + ancienne, en Grèce, à l’époque Classique ou en République Romaine, & fictive dans Starship Troopers de Heinlein.

Selon la loi, le Service Militaire universel est un principe de la Citoyenneté Américaine, ou l’était jusqu’à ce que l’Amérique ait besoin d’une armée dans laquelle aucun soldat citoyen ne puisse servir confortablement, à moins d’être extrêmement crédule.

Le Vietnam a été la dernière guerre menée par des Soldats Citoyens. Malgré la sombre histoire de Crimes de Guerre dont les États-Unis sont accusés au Vietnam, en vérité, le Pentagone a voulu mettre fin au « Soldat Citoyen » pour une raison avant tout :

les Citoyens d’une Démocratie ne font pas de bons Terroristes !

Le Pentagone s’est vu dans l’obligation d’utiliser de nouvelles tactiques pour s’opposer au Communisme dans le monde entier & les leçons que les États-Unis ont tirées au Salvador, au Guatemala (sous couvert) & au Nicaragua/Honduras (sous couvert) ont rendu superflue une Armée comme celle qui a servi au Vietnam.

Pendant la guerre du Vietnam, le Pentagone a continuellement donné des ordres aux commandants « sur le terrain » (au Vietnam, peu de « commandants » ont réellement servi sur le terrain) pour organiser les atrocités.

Les Tireurs d’Elite étaient récompensés pour leur nombre élevé de victimes. J’ai servi comme Tireur d’Elite des Marines au Vietnam, du moins pendant un certain temps, jusqu’à ce que ma réticence à tirer au hasard sur des Civils devienne un obstacle & que je sois renvoyé aux tâches banales d’un « carabinier ».

Les Soldats & les Marines avaient continuellement pour ordre de brûler les villages ou de tuer + de gens, si possible avec des couteaux, pour simuler le combat au corps à corps.

Les officiers s’éditaient ensuite eux-mêmes dans ces Rapports de Combat, même s’ils étaient alors à des kilomètres de là, & se décernaient des médailles pour héroïsme. Finalement, ils ont commencé à croire qu’ils étaient vraiment là.

Tant de fausses médailles ont été distribuées aux officiers servant au Vietnam que des miméographes ont été utilisés, qui reproduisaient des événements héroïques standard, avec des dates, des lieux & des noms modifiés à l’aide d’un correcteur.

Les modèles, étiquetés « Etoile de Bronze » & « Etoile d’Argent », étaient accrochés à des clous au-dessus d’une machine à écrire, pour être réutilisés en permanence.

De même, les diplômés des Académies de service, Annapolis & West Point, étaient tenus à l’écart des Combats, les Militaires au moins, pendant le Vietnam, pensant que la guerre était trop désespérée pour perdre du personnel « précieux »…

Ceux dont les états de service était en grande partie faux revenaient cependant toujours avec des récompenses de combat.

Si l’on y réfléchit bien, l’idée d’une charge géante à la baïonnette avec seulement des généraux semble assez humoristique… Cependant, un examen des archives du Pentagone nous donne une image absurde que nous sommes tous invités à accepter !

En 1968, le Pentagone avait abandonné. Les Unités de Combat servant au Vietnam étaient oubliées, la Nourriture & les Fournitures devenaient indisponibles, la Famine & la Malnutrition, en particulier chez les Marines, étaient monnaie courante, des conditions n’étant rencontrées qu’en de très rares occasions pendant la Seconde Guerre mondiale.

L’agitation parmi les personnes abandonnées était également courante, des centaines, & pas seulement des douzaines, de Mutineries ont eu lieu ; probablement des centaines, & pas des douzaines, d’officiers & de sous-officiers supérieurs ont été tués dans des incidents entre Militaires.

Les « Lifers » (Lazy, Inefficient Fucker, Expecting Retirement), comme on les appelait, se mettaient à l’abri des Troupes Enrôlées, en construisant des installations privées de fil de fer barbelé dans les Bases Américaines.

Ils s’y retiraient & se cachaient dans la nuit, craignant à la fois les Viêt-congs & les troupes qu’ils commandaient.

J’en suis témoin, et ce n’était pas un phénomène isolé, mais cela n’est pas mentionné dans des rapports & on n’en parle même plus.

La Grande Armée

L’Armée Américaine est une organisation complexe de + de 2 Millions de personnes, financées par + d’1 Trillion de Dollars US par an.

Si les États-Unis étaient une Démocratie, comme on le prétend, & s’ils suivaient leurs racines & leurs traditions, une Armée Professionnelle permanente dirigée par les Princes Parfumés du Pentagone (selon le colonel David Hackworth) serait impossible.

Le XIXème siècle devait marquer la fin des Militaires Professionnels, généralement des Criminels gonflés à bloc, engagés pour régler les querelles d’une Elite.

La Grande Guerre, qui a aspiré la main-d’œuvre de tous les coins du monde, devait marquer la fin de ce roi de la guerre et, avec elle, la fin des guerres pour le « sport ».

Aujourd’hui, l’Armée Américaine est animée par de nouveaux principes :

  • La guerre elle-même est une chose à chérir ; sans guerre, aussi corrompue & immorale soit-elle, il n’y a pas d’opportunité, pas de rang, pas d’exutoire pour la bestialité, pas de gloire.
  • La justification, bien que jamais publiquement admise, repose sur un ensemble de règles distinctes pour le traitement des populations à peau foncée & de celles qui ne pratiquent pas le culte, selon les directives des sectes « amies des militaires », au sein des cultes extrémistes en marge du Christianisme.

Conclusion

Les États-Unis ont choisi une ligne de conduite très marquée par la Domination Mondiale, qui dépend d’une armée qui est à la fois Force d’Occupation & Pro-Insurrectionnelle, sans qu’aucune limite ne soit tracée entre les « Combattants de la Liberté » & les Terroristes.

Les politiques Militaires, l’aide aux Terroristes, la destruction des Infrastructures, le pillage du Pétrole, l’interruption de l’Approvisionnement en Eau & les Blocus Navals qui interceptent la Nourriture & les fournitures Médicales, sont propices à une Force Mercenaire & non à l’Armée d’un État-Nation.

Source :  https://reseauinternational.net/soldats-americains-assassines-ou-assassins/

 
Partagez la Connaissance ...
20
20
Whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...