Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
coronavirus 5G

Les 4 Cavaliers de l’Apocalypse : la Science Diabolique de la 5G + Covid + Chemtrails + Vaccin ARNm

” COVID-19, Micro-Onde 5G 60-GHz, Poussière Intelligente / Smart Dust / Nanoparticules Biométalliques disséminées par Chemtrail, et ARNm Numérisé injecté via un Vaccin, sont des armes Quaternaires qui s’intensifient mutuellement.
Leur lancement est délibérément coordonné pour anéantir une ville ou une nation ciblée, commettre un génocide et dépeupler.
2019 a été l’année de Wuhan, la capitale de Hubei qui devait avoir 10.000 stations de base 5G vers fin 2019.
Ce qui s’est vraiment passé, c’est qu’une nouvelle variante du coronavirus a été libérée à Wuhan, après que les expérimentateurs 5G aient vu une épidémie de Syndrome 5G exploser.
Les cobayes 5G tombaient littéralement comme des mouches, dès qu’on activa le commutateur 5G. Les urgences des hôpitaux et des cliniques étaient débordées…
Les scientifiques de la 5G observant la crise de santé publique naissante ont immédiatement activé le Plan B :
mettre cette hécatombe sur le dos d’une grippe virulente – un coronavirus bio-conçu qui produit des symptômes similaires au syndrome 5G.
3 des épidémies de coronavirus les + graves sur 3 continents – Asie, Europe et Amérique du Nord –
ont eu lieu dans les grandes régions métropolitaines qui avaient subi des déploiements avancés de la 5G
– Wuhan, Chine ; Milan, Italie ; et Seattle, Washington, respectivement.
Les taux extraordinaires de réinfection du COVID-19, également connu sous le nom d’arme biologique du coronavirus déclenchant la grippe 5G, offrent des preuves circonstancielles convaincantes qu’il s’agit vraiment d’une maladie induite par les rayonnements électromagnétiques, + que d’un coronavirus bio-conçu.
La seule raison plausible de ré-infections multiples, par rapport à toutes les épidémies de coronavirus déjà étudiées avant l’ère du WiFi, est que les anciens patients COVID-19 sont revenus dans leur environnement sans fil. ”

” COVID-19, Micro-Onde 5G 60-GHz, Poussière Intelligente / Smart Dust / Nanoparticules Biométalliques disséminées par Chemtrail, et ARNm Numérisé injecté via un Vaccin, sont des armes Quaternaires qui s’intensifient mutuellement.

Leur lancement est délibérément coordonné pour anéantir une ville ou une nation ciblée, commettre un génocide et dépeupler.

La meilleure façon de comprendre pourquoi la pandémie de coronavirus a explosé dans le monde la même année où le déploiement militaire de la 5G était considérablement avancé en Chine, en Italie, en Corée du Sud, aux États-Unis et dans d’autres pays avancés en Electronique,

c’est de considérer la combinaison des 2 comme un Système d’Arme Binaire, ensuite coordonné avec les Programmes de Vaccination et les Opérations de Chemtrails pour fonctionner comme un système d’armes Quaternaire.

Ce n’est que lorsqu’on les regarde sous l’angle de ce «Système d’Armes Quaternaire» que les Evénements Apocalyptiques de 2020 peuvent être correctement compris. (…)

« La Chine était depuis longtemps la vitrine de la 5G dans le monde. Les grandes zones métropolitaines et les pôles technologiques comme Wuhan étaient sélectionnés comme zones de démonstration 5G officielles.

Seules une telle forte concentration d’émetteurs de radiofréquences 5G et les tours à micro-ondes permettraient une construction à l’échelle de la ville l’Internet des Objets… 2019 a été l’année de Wuhan, la capitale de Hubei qui devait avoir 10.000 stations de base 5G vers fin 2019.

Puis le coronavirus a frappé et le monde entier le sut. Ce qui s’est vraiment passé, c’est qu’une nouvelle variante du coronavirus a été libérée à Wuhan, après que les expérimentateurs 5G aient vu une épidémie de Syndrome 5G exploser.

Les cobayes 5G tombaient littéralement comme des mouches, dès qu’on activa le commutateur 5G. Les urgences des hôpitaux et des cliniques étaient débordées…

Les scientifiques de la 5G observant la crise de santé publique naissante ont immédiatement activé le Plan B : mettre cette hécatombe sur le dos d’une grippe virulente – un coronavirus bio-conçu qui produit des symptômes similaires au syndrome 5G. » – un Analyste du Renseignement et Ancien Officier de l’Armée Américaine (…)

Les 3 + grands groupes de syndrome de coronavirus sur chaque continent étaient situés dans 3 grandes villes qui avaient déjà connu ce qui était essentiellement un déploiement militaire d’un réseau électrique 5G.

Comme suit : «C’est aussi pourquoi 3 des épidémies de coronavirus les + graves sur 3 continents – Asie, Europe et Amérique du Nord – ont eu lieu dans les grandes régions métropolitaines qui avaient subi des déploiements avancés de la 5G – Wuhan, Chine ; Milan, Italie ; et Seattle, Washington, respectivement.

Chacune de ces 3 «zones de démonstration 5G» a produit les taux d’infection et de mortalité par COVID-19 les + élevés au monde aujourd’hui. » (…)

Celui qui contracte à plusieurs reprises le coronavirus de Wuhan (ou grippe 5G), comme de nombreux patients chinois l’ont été jusqu’à présent, présentera une + grande probabilité de développer le syndrome 5G.

Les taux extraordinaires de réinfection du COVID-19, également connu sous le nom d’arme biologique du coronavirus déclenchant la grippe 5G, offrent des preuves circonstancielles convaincantes qu’il s’agit vraiment d’une maladie induite par les rayonnements électromagnétiques, + que d’un coronavirus bio-conçu ;

cependant, ce sont vraiment les 2 cofacteurs qui travaillent en tandem pour se turbo-charger.

La seule raison plausible de ré-infections multiples, par rapport à toutes les épidémies de coronavirus déjà étudiées avant l’ère du WiFi, est que les anciens patients COVID-19 sont revenus dans leur environnement sans fil : ils vivent dans un hotspot 5G, créent leur propre IoT (Internet des objets) et / ou dorment toujours avec leurs smartphones ALLUMÉS sous l’oreiller.

Le syndrome 5G se développe insidieusement sur une période d’exposition soutenue à un réseau électrique 5G et / ou d’utilisation, à la version à petite échelle d’un IoT à domicile ou d’une construction de bureau à grande échelle de l’Internet des objets :

+ un individu reste longtemps dans ces niveaux dangereux de CEM (Champs électro-magnétiques) et de micro-ondes disséminés par la 5G, + il est susceptible de connaître l’évolution de sa propre forme unique de syndrome 5G.

Finalement, ces personnes surexposées deviendront vulnérables non seulement à la grippe 5G (c’est-à-dire au coronavirus de Wuhan), mais également à l’ensemble des autres souches de grippe bio-conçues et des grippes naturelles. (…)

Il existe sans aucun doute une corrélation directe entre le déploiement intensif de la 5G et l’incidence du syndrome du coronavirus. La science a prouvé que les énergies extrêmement puissantes et nocives associées à un système 5G pleinement opérationnel affaiblissent considérablement le système immunitaire humain.

Par conséquent, les personnes vivant dans les «zones de démonstration 5G» seront inévitablement beaucoup + vulnérables à toutes les grippes saisonnières, et en particulier au COVID-19 hautement opportuniste et virulent. (…)

Non seulement la 5G semble déclencher l’apparition du syndrome du coronavirus, mais elle semble également provoquer une mutation et une transformation extraordinaires du COVID-19 en un coronavirus pathogène tout à fait différent qui se trouve ensuite latent dans le corps, longtemps après la guérison du patient.

Ceci est assez similaire au virus Epstein-Barr qui finit par évoluer en EBV-étape 4, après avoir traversé les étapes 1, 2 et 3 sur des décennies de latence.

La mesure dans laquelle un patient est exposé à l’Internet des objets (IoT) pose un défi encore + grand à son système immunitaire.

C’est pourquoi tant de navires de croisière sont devenus des hôpitaux flottants, si peu de temps après l’épidémie de Wuhan (il n’y avait tout simplement pas assez de temps pour les patients ou les transporteurs de Wuhan pour embarquer sur les navires affectés) :

non seulement la 5G était pleinement opérationnelle sur ces navires mis en quarantaine, mais de de nombreux passagers âgés souffraient d’immunosuppression ou de santé compromise. Comme prévu, les personnes âgées ont subi un taux d’infection COVID-19 beaucoup + élevé.

Puis, la longue période de quarantaine sur les navires de croisière a servi à y propager encore + le coronavirus….

Sans aucun doute, ce sont les taux élevés de réinfection du COVID-19 qui illustrent les effets dramatiques d’un environnement 5G sur un porteur ou un patient :

ceux qui quittent l’hôpital en tant que patient COVID-19 guérissent et réintègrent leur même espace informatique sans fil souffriront invariablement d’un taux de réinfection + élevé. Certains finiront par souffrir de réinfections doubles ou triples au cours de la même saison grippale. (…)

Les vaccins, en particulier les vaccins contre la grippe, font partie intégrante de ce système d’arme quaternaire. Le vaccin antigrippal annuel, vigoureusement poussé chaque année parce qu’il est si vital pour ce programme mondial de dépeuplement, contient un cocktail de matériel biologique nocif et de composés chimiques dangereux :

certains des ingrédients du vaccin sont des nanoparticules à la fois numérisées et contrôlables à distance, ce qui peut faire des ravages sur le système immunitaire humain.

Or, les personnes âgées sont incitées à se faire vacciner contre la grippe chaque année… Avec chaque vaccin antigrippal, on leur injecte un «ARN numérisé contrôlable», qui peut ensuite être activé par des bandes d’ondes millimétriques de 60 GHz disséminées par la 5G.

C’est pourquoi les personnes âgées qui contractent le coronavirus sont totalement incapables de se rétablir rapidement et qu’un pourcentage élevé d’entre elles meurent rapidement.

Même le taux de mortalité des jeunes adultes augmente, en particulier pour ceux qui ont été régulièrement vaccinés contre la grippe et utilisent régulièrement un smartphone. (…)

L’incidence extraordinairement élevée du TDA et du TDAH (Le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité), de l’autisme et de l’Asperger, de la dyslexie et des troubles du développement sont tous la preuve des impacts neurologiques extrêmes des vaccins dangereux prescrits pour les bébés délicats et les jeunes enfants fragiles. (…)

La géo-ingénierie chimique a connu de nombreux développements technologiques en ce millénaire qui ne font que rendre les chemtrails + dangereux, d’année en année :

des métaux lourds tels que l’aluminium modifient de manière irréversible l’atmosphère pour la rendre + conductrice pour les puissantes fréquences électromagnétiques 5G et les transmissions micro-ondes.

Imaginez juste combien d’oxyde d’aluminium a été pulvérisé dans la troposphère depuis des décennies ?

La plupart d’entre nous vivent sous un ciel constamment rempli de chemtrails (pulvérisations chimiques). Par conséquent, nous respirons tous de l’air pollué saturé d’aluminium chimiquement mobile, ainsi que de sels de baryum, de strontium, de lithium et d’autres contaminants chimiques.

Vivre toute une vie sous des nuages ​​chimiques et une couverture chimique a contribué considérablement à notre environnement toxique ou à notre intoxication corporelle totale.

Par conséquent, + le ciel est strié de chemtrails, + nos corps sont susceptibles de contracter tout type de grippe ou d’infection à coronavirus…

Ces polluants atmosphériques nocifs attaquent notamment le système respiratoire supérieur, créant ainsi un environnement propice pour qu’un coronavirus le colonise, prolifère et migre dans les poumons.

Des preuves convaincantes indiquent que les opérations mondiales de chemtrail sont coordonnées avec la libération de l’arme biologique du coronavirus.

En d’autres termes, les ingrédients chimiques et biologiques spécifiques mis dans les formulations en aérosol des chemtrails sont conçus pour affaiblir l’immunité, intoxiquer le corps et nuire à la santé globale.

Ce faisant, l’arme biologique COVID-19 produira une probabilité beaucoup + grande d’infection, de maladie et de décès dans les zones où les opérations de géo-ingénierie chimique sont intensives…

De toute évidence, ces 2 volets des bio-attaques incessantes travaillent en étroite collaboration pour ouvrir la voie à une pandémie à part entière.

Vraiment, y a-t-il un moyen + efficace de préparer les voies respiratoires humaines à une infection à coronavirus que de les remplir de produits chimiques et biologiques toxiques en suspension dans l’air ? (…)

POINTS CLÉS : 4 des + grandes agglomérations de coronavirus au monde se sont multipliées, pratiquement du jour au lendemain, dans les grandes zones urbaines qui avaient 4 dénominateurs communs :

  • un déploiement intensif de la 5G
  • une pulvérisation continue de chemtrail au fil des ans
  • un niveau élevé de vaccination contre la grippe
  • et de nombreuses attaques bioterroristes de coronavirus utilisant le COVID-19 ou un variant.

Dans l’ordre d’apparition de ces 4 explosions de grappes de coronavirus bien documentées, il y a d’abord eu Wuhan, en Chine ; ensuite Milan, en Italie, suivi par Kirkland, près de Seattle, dans l’état de Washington ; et maintenant nous assistons à la grande région de New York, en temps réel.

Des preuves tangibles font maintenant surface prouvant l’existence d’une conspiration criminelle internationale hautement coordonnée pour créer une pandémie en apparence spontanée de Coronavirus. (…)

L’arme biologique du vaccin Covid, ainsi que les programmes annuels de vaccination contre la grippe pour adultes et les calendriers de vaccination des enfants, représentent la pierre angulaire de ce système d’armes quaternaire.

La mise en œuvre rapide du programme Covid Super Vaccination est en fait la pierre angulaire de la conspiration mondialiste du Nouvel Ordre Mondial pour imposer un gouvernement mondial unique à l’ensemble de la civilisation planétaire.

Une seule conclusion s’impose : Qui d’autre pourrait financer, développer et lancer systématiquement un «SYSTÈME D’ARME QUATERNAIRE» au cours des 100 dernières années, sinon l’Organisation Criminelle du Cartel Bancaire Mondial. (…)

N.B. : l’Organisation Criminelle du Cartel Bancaire Mondial (International Banking Cartel & Crime Syndicate) est en réalité une organisation de façade pour de nombreuses Sociétés Secrètes, Cabales criminelles, camarillas d’entreprise et mafias internationales :

ces Agents Clandestins du Globalisme sont connus sous le nom de la Noblesse Noire, des Familles Illuminati, du Comité des 300, du Conseil des Relations Etrangères/CFR, du Groupe Bilderberg, de la Rothschild Crime Family et, en particulier, de la mafia Khazare. (…) “

Source : https://numidia-liberum.blogspot.com/2021/05/covid-arnaque-le-systeme-darme.html

 
Partagez la Connaissance ...
20
20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...