Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
Amazonie Nestlé

Nestlé, sa Malbouffe et l’Obésité des Enfants Amazoniens, ou comment Engraisser les Profits Pharmaceutiques

” Pour que les groupes Autochtones des jungles d’Amérique du Sud soient accros à la Malbouffe (Junk Food), Nestlé a envoyé des « Supermarchés Flottants »
remplis de déchets Transformés hautement Addictifs,
ce qui a fait grimper le taux d’Obésité de + de 150 % depuis 2002.
A cause de Nestlé, des Enfants aussi jeunes que 7 ans luttent désormais contre des Maladies du «Ier monde» telles que l’Obésité et le Diabète.
Cela profite également à Big Pharma en canalisant une toute nouvelle génération et un tout nouveau marché vers une Dépendance à vie vis-à-vis des Produits Pharmaceutiques.
Des Aliments «pour enfants» comme les croquettes de poulet, les pizzas et les plats surgelés
provoquent la Léthargie, l’Anxiété et même des Lésions Cérébrales, similaires aux effets de la consommation d’Alcool.
Dans une culture et un environnement historiquement pauvres en calories,
c’est ce qui se passe, lorsque les gens passent d’un Régime Naturel à un régime composé de Sucre Raffiné, de Farine Transformée, de Colorants Chimiques, de Conservateurs Artificiels et d’autres Toxines. ”

Un nouveau documentaire de la BBC a dénoncé Nestlé pour avoir délibérément pollué les approvisionnements alimentaires de ceux qui vivent dans la forêt amazonienne, provoquant une épidémie d’obésité infantile.

Pour que les groupes autochtones des jungles vierges d’Amérique du Sud soient accros à la malbouffe (junk food), Nestlé a envoyé des « supermarchés flottants » remplis de déchets transformés hautement addictifs, ce qui a fait grimper le taux d’obésité de + de 150 % depuis 2002.

A cause de Nestlé, des enfants aussi jeunes que 7 ans luttent désormais contre des maladies du « premier monde » comme l’obésité et le diabète.

Cela profite également à Big Pharma en canalisant une toute nouvelle génération et un tout nouveau marché vers une dépendance à vie vis-à-vis des produits pharmaceutiques.

Intitulé « Qu’est-ce que nous nourrissons nos enfants ? » le documentaire examine de plus près l’impact corporel des aliments «pour enfants» comme les croquettes de poulet, les pizzas et les plats surgelés.

Il s’avère que de tels aliments créent la léthargie, l’anxiété et même des lésions cérébrales, similaires aux effets de la consommation d’alcool.

Dans certaines des régions les plus reculées du Brésil, les enfants deviennent « de plus en plus » obèses, explique Lizete do Carmo Tenório Novaes, directrice d’école. Elle attribue directement cette épidémie aux supermarchés flottants de Nestlé.

“Je suis allée plusieurs fois en Amazonie en tant que médecin, il y a I0 ou I2 ans, dans des endroits assez reculés, et je n’ai jamais, au grand jamais, vu quelqu’un en surpoids”, a déclaré l’animateur Chris van Tulleken.

« Dans une culture et dans un environnement qui, historiquement, sont pauvres en calories – que se passe-t-il lorsque vous les inondez de masses de ce que nous appellerions des aliments transformés et industrialisés ? »

L’exportation du régime américain standard (Standard American Diet (SAD) ) vers d’autres pays tue les enfants du monde :

Jusqu’à assez récemment, la plupart des aliments consommés par les Amazoniens étaient peu transformés. En conséquence, presque personne dans la région n’était en surpoids ou obèse, jusqu’à ce que Nestlé envahisse les jungles reculées de la région.

Maintenant, les jeunes hommes comme Leo, qui est présenté dans le film, ont des seins et des poignées d’amour de type féminin, à la place du tissu musculaire dont ils ont besoin pour être forts et dynamiques.

C’est ce qui se passe lorsque les gens passent d’un régime naturel à un régime composé de sucre raffiné, de farine transformée, de colorants chimiques, de conservateurs artificiels et d’autres toxines.

Depuis lors, van Tulleken est tombé sur une organisation religieuse locale qui tente de lutter contre l’épidémie d’obésité en enseignant aux habitants, et en particulier aux jeunes enfants, l’importance d’éviter les aliments transformés. C’est souvent une bataille difficile, cependant, une fois qu’une personne devient accro à la malbouffe (le junk food).

Parfois, je lui dis de ne pas en manger, mais il va quand même l’acheter“, a révélé la mère de Leo à propos des nouvelles habitudes alimentaires de son fils. « Il mange des légumes mais ne les aime pas beaucoup. Je ne sais pas pourquoi. Il préfère manger de la malbouffe. »

Le soi-disant « régime américain standard », également connu sous le nom de SAD, est peut-être la pire chose qui soit jamais arrivée à la culture amazonienne. Les générations futures d’Amazoniens seront désormais affligées par le cheval de Troie de la malbouffe rapide et facile que Nestlé a utilisé pour les piéger.

Nous avons quelques cas, mais ce n’est pas la majorité, et nous voulons le contrôler et l’empêcher de progresser“, a ajouté la mère de Leo à propos du problème d’obésité dans sa région, qui n’est heureusement pas encore – et, espérons-le, ne le sera jamais – la norme.

Parallèlement, les 15 dernières années ont marqué de nombreux changements dans les habitudes alimentaires dans toute la région. Des produits industrialisés sont arrivés, alors que dans le passé, les gens mangeaient principalement du poisson, des crevettes, de la viande rouge, du poulet et d’autres aliments frais.

Plus d’informations sur la crise mondiale de l’obésité, qui est perpétuée par les sociétés multinationales basées en Occident, peuvent être trouvées sur Addiction.news. “

Source : https://numidia-liberum.blogspot.com/2021/06/nestle-envoie-de-la-malbouffe-dans-les.html

 
Partagez la Connaissance ...
20
20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...