Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
Angel Heart

le Courage, la Souplesse et le Coût Psychologique de la Prise de Conscience

Le Fait est que, s’il n’y a pas de COUT Psychologique, il n’y aura aucun PROGRES Psychologique…
” Je crois qu’on ne réfléchit pas assez sur ce Mécanisme fondamental qui est l’attitude d’Autodéfense de toute Pensée, de tout système organisé de croyance.
Ce Comportement est valable au niveau Collectif comme Individuel.
C’est l’impossibilité dans laquelle se retrouvent parfois des êtres humains de se Remettre en question, de pouvoir dire :
“là, j’ai fait une Erreur, un Mauvais choix, j’ai fait preuve d’un Aveuglement qui s’est avéré très Dommageable”.
Une telle Prise de conscience peut être extrêmement Douloureuse et vous Hanter pendant le reste de vos jours.
Son Coût Psychologique peut s’avérer exorbitant…
Efforcez-vous de prendre du recul, de donner à votre Pensée de l’Autonomie;
sinon, celle-ci se fondra dans la Pensée Collective de l’époque.
+ généralement, il est + Commode de suivre des chemins déjà battus, de Passer sa vie à suivre un Itinéraire Balisé que de s’Aventurer dans l’Inconnu. 
En la matière, le Guide, c’est l’Intuition.
Innover consiste justement à s’Extraire de ces chemins tout Tracés et de tenter d’en Découvrir d’autres. ”

” J’ai toujours dit, depuis des lustres, que toute forme de Pensée était un système organisé de croyances.

Je crois qu’on ne réfléchit pas assez sur ce Mécanisme fondamental qui est l’attitude d’Autodéfense de toute Pensée, de tout système organisé de croyance. Ce Comportement est valable au niveau Collectif comme Individuel. (…)

L’histoire est à la merci d’hommes et de femmes constituant des oligarchies. Leur comportement peut nous paraître incompréhensible. C’est parce que nous ne parvenons pas à entrer dans leur système de pensée, à comprendre les mécanismes dans lesquels ils se sont enfermés.

Il y a un 2d point sur lequel je voudrais insister : c’est l’impossibilité dans laquelle se retrouvent parfois des êtres humains de se Remettre en question, de pouvoir dire ” là, j’ai fait une Erreur, un Mauvais choix, j’ai fait preuve d’un Aveuglement qui s’est avéré très Dommageable “.

Une telle Prise de conscience peut être extrêmement Douloureuse et vous Hanter pendant le reste de vos jours. Le Coût Psychologique peut s’avérer exorbitant.

Comment un père, une mère, même au seuil de la mort, pourraient-ils dire à leur progéniture : “je suis désolé d’avoir détruit votre vie”.

Questionnés à propos de leur comportement, les pédophiles y voient simplement “un débordement d’amour parental”.

Le Monstrueux est + fréquent qu’on ne le pense. Pédophilie, inceste, endommagent ou détruisent complètement des êtres humains.

Il arrive que, dans une famille, des individus découvrent avec effarement des faits remontant à des décennies qui ont eu des conséquences dramatiques et irréversibles sur ceux qui en ont été les victimes…

De telles Prises de conscience peuvent se révéler si Dommageables pour la Vision de ceux qui furent ou sont encore leurs proches qu’elles en deviennent impossibles à Opérer.

J’évoque là le monstrueux familial qui peut aller jusqu’au crime d’adultes ou même d’enfants. Ce qu’il faut garder à l’esprit, c’est qu’à un moment donné, des individus se trouvent pris dans des systèmes de pensée qui guident leurs choix et leurs actes qu’on pourrait qualifier de pathologiques.

Mais où se situe la Frontière entre la Normalité et le Pathologique ? Dans le mot Normalité, il y a le substantif norme. La norme, c’est ce qui, à un instant donné, est commun à un grand nombre de personnes. La tendance Mimétique est alors très forte. (…)

Il y a donc une Ière justification des actes individuels qui consiste à dire ” je fais comme les autres, je fais comme tout le monde “.

On peut ainsi expliquer pourquoi le phénomène du Nazisme a pu saisir une part très importante de la population allemande avant et pendant la 2de guerre mondiale, et pourquoi cette structure s’est … disloquée d’elle-même dans l’après-guerre, après la disparition de ses leaders.

Dans mon site, j’ai écrit “Apprenez à Penser par vous-même, sinon, d’autres le feront pour vous“.

Je pourrais compléter cette formule en disant Efforcez-vous de prendre du recul, de donner à votre Pensée de l’Autonomie ; sinon, celle-ci se fondra dans la Pensée Collective de l’époque “.

Les êtres humains souffrent des exactions et de l’égoïsme, du cynisme d’un grand nombre d’hommes politiques. Mais ces gens qu’ils perçoivent comme égoïstes, cyniques, sans foi ni loi, se décriraient au contraire comme pragmatiques, emprunts d’une ” positive attitude”.

Tous les hommes politiques vous diront qu’il est impossible de gérer un pays sans faire preuve d’un minimum de machiavélisme “dans l’intérêt supérieur de l’Etat”.

Suite aux confidences d’une membre de l’administration Bush, on sait maintenant que des centaines de personnes raflées en Afghanistan et envoyées à Guantanamo, pour y être torturées avec méthode, étaient innocentes de tout crime.

Elles avaient simplement été dénoncées comme “terroristes” par des Afghans et des Pakistanais, soucieux de toucher la prime de 3000 Euros offert pour chaque capture !

Questionnés, des gens comme Bush, Rumsfeld, Colin Powell ou Dick Cheney vous diraient ” qu’il vaut mieux enfermer quelques innocents que de laisser de dangereux terroristes en liberté“.

Ça ne vous rappelle pas le Tuez-les Tous. Dieu Reconnaîtra les Siens, de la Saint Barthélémy ? (…)

Prenez l’exemple du Vatican, dont on sait qu’il constitua une Filière d’Evasion pour les Criminels de Guerre Nazis, en direction de l’Amérique du Sud.

Qu’en pense le Pape actuel ( et qu’en ont pensé ses prédécesseurs ) ? “Que ce fut sans doute un mal nécessaire, pour éviter que ce continent ne bascule dans le Communisme”.

Bien rares sont les individus capables, chaque jour, ou à un moment de leur vie, de se regarder dans une glace et de se dire “ai-je Démérité?”.

Les Psychologues qui travaillent dans les prisons savent qu’un très grand nombre de délinquants se considèrent comme … des Victimes Innocentes d’un “système”, cette Complaisance vis à vis d’eux-mêmes étant souvent Proportionnelle à la Gravité de leurs Fautes.

Si vous pouviez entrer dans la tête d’un homme politique, vous seriez surpris, et même sidéré, de faire connaissance avec la façon dont il perçoit le monde et s’auto évalue.

Certains connaissent déjà le détail du patrimoine de notre actuel Président de la République, ainsi que la façon dont il a très confortablement aménagé son avenir matériel. Beaucoup d’hommes politiques se trouvent dispensés de payer des impôts !

Il y a longtemps que les Français ont découvert (à l’époque, c’était avec l’homme politique Jacques Chaban Delmas) que certains citoyens Français, au lieux d’acquitter des impôts, se voient au contraire reverser par le Service des Impôts un trop perçu, mécanisme lié à une ” retenue à la source “.

J’explique, pour ceux qui ignorent ce point : lorsqu’une société distribue des dividendes à ses actionnaires, elle est censée avoir déjà payé à L’État un impôt sur les bénéfices important. Si ce montant acquitté dépasse ce que le contribuable bénéficiaire de ces dividendes, mais percevant par ailleurs des salaires, est censé devoir au titre de l’impôt sur le revenu, le fisc lui remboursera … la différence.

Beaucoup d’hommes politiques bénéficient de telles prébendes. Mais allez donc dire à Sarkozy qu’il s’empiffre ! Il vous rira au nez. Dans son optique, sa vision du monde, ce qu’il perçoit de tout bord lui parait minime, par rapport à ce que la société devrait lui verser, eu égard aux services qu’il rend et au travail qu’il fournit…

Minime également par rapport aux gratifications dont bénéficient certaines de ses relations : capitaines d’industrie, banquiers ou simples capitalistes.

Revenons sur notre petit maire de tout à l’heure, qui pense militer pour le bien de ses administrés en réclamant l’hébergement de déchets radioactifs sur le territoire de sa commune.

Pour agir ainsi, il est simplement incapable, Mentalement, de se Projeter dans un Futur excédant quelques années.

Les êtres humains font penser à des véhicules. Évidemment, l’image classique du troupeau vient aussitôt à l’esprit. Mais ce qui est intéressant dans le modèle de l’être humain-véhicule, c’est qu’on peut le configurer de diverses manières :

si on imagine que le véhicule chemine de nuit, la Distance à laquelle éclairent ses Phares est une image de sa Capacité à se Projeter dans l’Avenir, individuellement et collectivement. L’usage ou le non usage du Rétroviseur se référerait à la Capacité ou à l’incapacité de tirer des Leçons du Passé.

Le petit maire qui réclame ses déchets radioactifs possède un système d’éclairage qui dépasse à peine son pare-choc : le système d’éclairage conditionne le Champ de Vision ; celui-ci peut être étroit ou large.

La question à I00 Euros est ” comment des êtres humains peuvent-ils changer de route ?”.

Inversons la question : qu’est-ce qui leur fait poursuivre un chemin donné ? Des réponses : l’éducation, la culture, leur mimétisme foncier, leur perception du monde, leur intérêt, la façon dont il exploitent la “Carte Routière” qui leur décrit le monde, dont ils ont appris le Tracé dès leur + jeune âge.

+ généralement, il est + Commode de suivre des chemins déjà battus que de s’Aventurer dans l’Inconnu, de Passer sa vie à suivre un Itinéraire Balisé. (…)

Il y a une petite dizaine d’années un jeune chercheur, mathématicien de son état et fort savant, avait pris contact avec moi en me disant : – J’ai fait une thèse de doctorat en mathématiques, et + précisément ,en géométrie. J’ai alors cherché à me rapprocher d’un physicien qui fasse des choses intéressantes, et mon enquête m’a mené vers vous.

Fort bien. Nous avons alors essayé de travailler ensemble, pendant plusieurs années. J’ai eu l’impression de vouloir Attirer un Automobiliste hors de son Autoroute d’origine, et de nombreuses fois, j’ai été tenté de lui dire ” si tu enlevais le frein à main, on avancerait + facilement “. 

Je l’entends encore me dire : – Je ne peux pas m’Aventurer sans Savoir où je vais !

Mais comment veux-tu qu’on Sache où on Va ? Le propre de la Recherche consiste à Sortir des régions Cartographiées pour en Explorer d’autres et, avec de la chance, de revenir avec de Nouvelles cartes, Dévoilant d’autres Itinéraires.

En la matière, le Guide, c’est l’Intuition. Si celle-ci s’avère féconde, les arguments logiques ne deviendront apparents qu’après coup. (…)

Innover consiste justement à s’Extraire de ces chemins tout Tracés et de tenter d’en Découvrir d’autres (le vol supersonique sans ondes de choc ni turbulence, par exemple, ou un modèle de cosmos à constantes variables, y compris la vitesse de la lumière. Etc…).

Bref, “tout ce qui n’est pas dans les livres”. Un scientifique qui a un profil psychologique de “Bon Elève” ne fera pas a priori un Bon Chercheur.

Mon collègue mathématicien impressionnait les vieux routiers de la discipline par l’ampleur et la variété de ses connaissances. En fait c’était un véritable boulimique de mathématiques solidement établies, qu’il classait ensuite dans ses circonvolutions intérieures, avec une précision millimétrique. Je comparerais son cerveau à une déchiqueteuse.

Je me rappelle être parti une année avec lui à un stage d’aile volante (pour lui apprendre ce sport et l’inciter ainsi à mieux quitter le plancher des vaches). Nous partagions la même chambre.

Tandis que je lisais des bandes dessinées, il avalait, page après page, des traités de mathématique des + ardus, comme on aurait dégusté des petits fours. Il tournait paisiblement des pages, avec une régularité de métronome, sur lesquelles j’aurais peiné des semaines.

Dans son cerveau, il y avait toujours des gigaoctets libres pour y loger de nouvelles connaissances et, entre nous, nous l’avions surnommé ” DD “, alias ” Disque Dur “.

Hélas, au bout de tant d’années, il s’avéra qu’il était rigoureusement Incapable de quitter les sentiers Battus. En tentant de l’entraîner dans ces chemins de Traverse, je ne faisais que l’Angoisser chaque fois un peu +.

J’ai fini par Abandonner. (…)

Il est inutile de se Révolter, face à un tel Insuccès. Comment savoir comment les gens sont construits, de quelles œillères ils sont équipés, jusqu’où portent leurs “phares”

En l’occurrence, si on en revenait à la métaphore du véhicule, il s’agirait de la capacité de Regarder vers le Haut, en disposant d’un toit… ouvrant. L’expérience montre que très peu de gens Regardent en l’Air ! (…) “

Source : http://echelledejacob.blogspot.com/2021/08/le-cout-psychologique-dune-prise-de.html

 
Partagez la Connaissance ...
20
20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...