Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
otan-menace-russie

Quand la Russie rappelle que l’UE et l’OTAN sont des Golems made in US, édifiés sur les ruines de WWII

” Durant la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis ont délibérément fait peser l’effort maximum sur l’Union Soviétique :
entre 22 et 27 Millions de Soviétiques sont Morts (soit 13 à 16% de la population),
contre 418 000 États-uniens (soit 0,32% de la population).
Lorsque cette boucherie se termina, les États-Unis constituèrent une Alliance Militaire en Europe Occidentale, l’OTAN,
à laquelle l’URSS a répondu en créant le Pacte de Varsovie.
Rapidement, l’OTAN s’est révélée être une Fédération Violant le principe de Souveraineté des États énoncé par l’article 2 de la Charte des Nations Unies.
En définitive, l’URSS Viola également la Charte des Nations Unies en adoptant la Doctrine Brejnev, en 1968, et en l’imposant aux membres du Pacte de Varsovie.
L’OTAN étant une organisation Fédérale, Washington et Londres, ses dirigeants, sont intervenus dans la totalité des États membres.
L’Alliance Atlantique a notamment organisé des Opérations Terroristes en Italie, allant jusqu’à Assassiner le Président du Conseil Aldo Moro (opération Gladio),
et organisé un Coup d’État en Grèce, pour renverser le Régime Démocratique.
L’UE et l’OTAN sont une seule et même Entité, l’une Civile, l’autre Militaire, toutes 2 basées à Bruxelles.
La Charte des Nations Unies a été négociée par 50 États, en 1945, lors de la Conférence de San Francisco, avant même que les Troupes Soviétiques ne prennent Berlin et ne provoquent la Capitulation du Reich Nazi.
L’ONU s’est transformée en Agence d’Application des décisions Etats-uniennes.
Dans les faits, les Casques Bleus sont principalement au service du Pentagone. ”

” (…) L’Extension de l’OTAN aux Frontières de la Russie

Durant la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis ont délibérément fait peser l’effort maximum sur l’Union Soviétique : entre 22 et 27 Millions de Soviétiques sont Morts (soit 13 à 16% de la population) contre 418 000 États-uniens (soit 0,32% de la population).

Lorsque cette boucherie se termina, les États-Unis constituèrent une Alliance Militaire en Europe Occidentale, l’OTAN, à laquelle l’URSS a répondu en créant le Pacte de Varsovie.

Rapidement, l’OTAN s’est révélée être une Fédération Violant le principe de Souveraineté des États énoncé par l’article 2 de la Charte des Nations Unies, ce que des pays du Tiers-Monde dénoncèrent en 1955, lors de la Conférence de Bandoung.

En définitive, l’URSS Viola également la Charte des Nations Unies en adoptant la Doctrine Brejnev, en 1968, et en l’imposant aux membres du Pacte de Varsovie.

Lorsque l’URSS fut dissoute et que certains de ses anciens membres créèrent une nouvelle Alliance Militaire, le Traité de Sécurité Collective, ils choisirent d’en faire une Confédération, dans le respect de la Charte des Nations Unies.

Pour être clair sur ce que signifient Fédération et Confédération, prenons un exemple : durant la guerre de Sécession, les Nordistes formaient une Fédération, car les décisions de leur gouvernement s’Imposaient à tous ses États membres. Au contraire, les Sudistes formaient une Confédération, car chaque État membre restait Souverain.

L’OTAN étant une organisation Fédérale, Washington et Londres, ses dirigeants, sont intervenus dans la totalité des États membres.

L’Alliance Atlantique a organisé des Opérations Terroristes en Italie, allant jusqu’à Assassiner le Président du Conseil Aldo Moro (opération Gladio). Elle a organisé un Coup d’État en Grèce pour renverser le Régime Démocratique et Financé l’Organisation de l’Armée Secrète (OAS) qui perpétra une quarantaine de tentatives d’assassinat du Président Charles De Gaulle.

Lorsque le Mur de Berlin et le Rideau de Fer tombèrent, en 1989, les Allemands souhaitèrent réunifier leur nation en un seul pays. Cependant, cela signifiait l’extension de l’OTAN au territoire de la République Démocratique Allemande.

Dans un Ier temps, les Soviétiques s’y opposèrent. On envisagea alors une réunification avec neutralisation du territoire de la RDA. En définitive, le Premier Secrétaire, Mikhaïl Gorbatchev, accepta l’extension de l’OTAN par la réunification des 2 Allemagnes, à la condition que l’Alliance ne cherche pas à s’étendre à l’Est…

Le Chancelier Ouest-allemand, Helmut Kohl, son Ministre des Affaires Etrangères Hans-Dietrich Genscher, et le Président Français, François Mitterrand, soutinrent ensemble la position Russe : l’OTAN devait s’engager à ne + s’élargir à l’Est. Le Président Etats-unien, George H. Bush Sr, et son Secrétaire d’État, James Baker, multiplièrent les déclarations publiques et les engagements en ce sens, devant tous leurs interlocuteurs.

Dès que l’URSS fut dissoute, 3 pays neutres adhérèrent à l’Union Européenne : l’Autriche, la Finlande et la Suède.

Or, l’UE et l’OTAN sont une seule et même Entité, l’une Civile, l’autre Militaire, toutes 2 basées à Bruxelles. Selon le Traité sur l’Union Européenne modifié par le Traité de Lisbonne (article 42, paragraphe 7), c’est l’OTAN qui assure la Défense de l’Union Européenne, que ses membres soient membres de l’OTAN… ou pas. De facto, ces pays neutres ne le sont + vraiment, depuis leur adhésion à l’Union Européenne.

En 1993, le Conseil Européen de Copenhague annonça que les pays d’Europe Centrale et Orientale pouvaient adhérer à l’Union Européenne. Dès lors, le processus d’adhésion à l’OTAN des anciens membres du Bloc Soviétique se déroula sans encombre, hormis les traditionnelles remarques Russes !

Au cours des années 90, la Russie n’était + que l’ombre d’elle-même. Ses richesses furent pillées par 90 personnes que l’on dénomma les Oligarques. Le niveau de vie s’effondra et l’espérance de vie des Russes s’abaissa brusquement de 20 ans. Dans ce contexte, personne ne prêtait l’oreille à ce que disait Moscou…

En 1997, le sommet de l’OTAN de Madrid appela les anciens pays du Bloc Soviétique à rejoindre le Traité de l’Atlantique Nord. Après l’Allemagne de l’Est (1990), mais les 5 fois suivantes en violation de la parole donnée, ce furent, en 1999, la République Tchèque, la Hongrie et la Pologne, puis, en 2004, la Bulgarie, l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Roumanie, la Slovaquie et la Slovénie, en 2009, l’Albanie et la Croatie, en 2017 le Monténégro, et en 2020, la Macédoine du Nord.

L’Ukraine et la Géorgie pourraient adhérer prochainement à l’OTAN, tandis que la Suède et la Finlande pourraient abandonner leur neutralité théorique et rejoindre ouvertement l’Alliance Atlantique.

Ce qui était inacceptable en 1990 l’est encore aujourd’hui. Il n’est pas concevable que des Missiles de l’OTAN soient à quelques Minutes de vol de Moscou.

La même situation s’était présentée en 1962 : les États-Unis avaient déployé des missiles à la frontière de l’URSS, en Turquie. En riposte, les Soviétiques avaient installé des missiles à la frontière Etats-unienne, à Cuba. Le président US John Kennedy découvrit in extremis l’engrenage dans lequel le Pentagone avait placé les États-Unis ; il parvint à clarifier la situation grâce à son ambassadeur aux Nations Unies.

Le président du Comité des chefs d’État-Major US de l’époque, le général Lyman Lemnitzer, était violemment Anti-soviétique et entendait provoquer une Guerre Nucléaire. Heureusement, son successeur actuel, le général Mark Milley, est beaucoup + sage et entretient des relations courtoises avec ses homologues Russes.

Les Viols de la Charte des Nations Unies

La Charte des Nations Unies a été négociée par 50 États, en 1945, lors de la Conférence de San Francisco, avant même que les Troupes Soviétiques ne prennent Berlin et ne provoquent la Capitulation du Reich Nazi. Elle a été adoptée à l’unanimité.

Depuis, 147 autres États l’ont signée, soit, aujourd’hui, un total de signataires de 197 États.

La proposition Russe du 17 décembre 2021 d’un Traité bilatéral USA-Russie pour sauvegarder la Paix dispose en son article 2 que : «les Parties veillent à ce que toutes les organisations internationales, alliances militaires et coalitions auxquelles participe au moins une des Parties adhèrent aux principes contenus dans la Charte des Nations Unies ».

Pour les raisons que nous avons exposées + haut, cela implique la transformation de l’OTAN ou sa dissolution.

La même proposition dispose en son article 4 que les États anciennement membres de l’Union Soviétique ne peuvent adhérer à l’OTAN. Cela implique que l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie en sortent et que ni l’Ukraine, ni la Géorgie n’y entrent.

La proposition Russe dispose en son article 7 de l’Interdiction de déployer des Armes Nucléaires en dehors de ses frontières. Cela implique le Retrait immédiat des Bombes Atomiques illégalement stockées, notamment en Italie et en Allemagne, en violation du Traité sur la Non-prolifération des armes nucléaires de 1968.

En outre, le respect de la Charte des Nations Unies oblige à revenir au fonctionnement originel de l’ONU et à abandonner les pratiques illégales que cette organisation manigance depuis la dissolution de l’Union Soviétique.

Insensiblement, l’ONU, non seulement ne remplit + ses objectifs statutaires, mais s’est transformée en Agence d’Application des décisions Etats-uniennes.

À titre d’exemple, les Casques Bleus qui, jadis, étaient des «forces d’interposition» sont devenus, depuis la dissolution de l’URSS, des «forces de maintien de la paix». Désormais, ils ne se contentent + d’intervenir lorsque 2 Parties se font la guerre pour parvenir à conclure un cessez-le-feu. Ils s’interposaient alors entre les uns et les autres, avec leur accord explicite, et veillaient au respect des engagements mutuels…

Aujourd’hui, l’ONU n’a que faire de l’Accord des Protagonistes, ni même de l’existence d’un Accord entre eux. En pratique, durant la vingtaine d’années d’effondrement de la Russie, le Conseil de Sécurité a avalisé les décisions des États-Unis. Dans les faits, les Casques Bleus sont principalement au service du Pentagone.

L’exemple le + criant est l’affaire Libyenne : les États-Unis ont organisé et financé de Faux Témoignages devant le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU, à Genève, selon lesquels Mouamar Kadhafi bombardait son propre peuple. Ces dépositions ayant été transmises au Conseil de Sécurité. Washington a obtenu une Résolution permettant à l’OTAN d’Intervenir, afin de «protéger la population» Libyenne de son «dictateur».

Une fois sur place, l’OTAN a Interdit aux chefs d’États Africains de venir vérifier sur place ce qui se passait, Menaçant de les Tuer tous. Puis elle a Bombardé la Libye, en Tuant environ 120 000 des personnes qu’elle était prétendument venue protéger. Enfin, elle a Scindé le pays en 3 et a installé des Terroristes au Pouvoir, à Tripoli.

Dans le cas de la Syrie, une étape supplémentaire a été franchie : l’ONU, qui avait chargé la Ligue Arabe de mener une Enquête sur place, pour vérifier les informations qui faisaient état d’une Guerre Civile, n’a pas posé de questions, lorsque cette mission a été interrompue sans explication… En fait, les Experts des 2I pays Arabes avaient constaté dans un rapport préliminaire que les informations US étaient fausses !

Puis les États-Unis ont nommé comme adjoint du Secrétaire Général Ban ki-Moon l’adjoint de la Secrétaire d’État Hillary Clinton, chargé du Moyen-Orient élargi, Jeffrey Feltman, qui a coordonné d’un point de vue économique, politique et militaire les opérations des Alliés dans cette Guerre.

Des années plus tard, alors que ce Monsieur était parti commettre d’autres Crimes sous d’autres cieux, ses directives pour Affamer la Syrie s’imposent toujours aux agences de l’ONU !

Ce qui nous conduit à aborder la question des agences de l’ONU : nombre d’entre elles servent de Couverture aux agissements des États-Unis. Par exemple, en cette période d’”épidémie” de Covid-19, chacun a remarqué que les cotisations des États membres à l’OMS représentent moins de 20% de son budget,

tandis que les “Dons” de la Bill and Melinda Gates Foundation en représentent à eux seuls 10%. Dans les faits, certaines actions de l’OMS sont fortement influencées par des Intérêts Privés.

De même, le représentant permanent de la Russie au Conseil de Sécurité, Vitali Tchourkine, a révélé qu’en 2012, le Haut-Commissariat pour les Réfugiés avait transporté par bateau, de la Libye vers la Turquie, des Centaines de Djihadistes armés, pour qu’ils forment la prétendue Armée Syrienne libre.

Ce n’est pas tout. Le Conseil de Sécurité a voté quantité de Sanctions contre des États, durant la période d’effacement de la Russie. De nombreux Hauts Fonctionnaires de l’ONU constatent sur le terrain que ces sanctions provoquent des Famines et Tuent des Populations Civiles.

Mais elles ont été votées et ne peuvent être levées que par un vote auquel les USA s’opposent… Ces prétendues sanctions ne sont pas des Peines prononcées à la suite d’un Jugement, mais des Armes contre des Peuples maniées au nom des Nations Unies !

Comme Washington ne parvient + à en faire Adopter, il en Décrète Unilatéralement et Contraint l’Union Européenne, sa Vassale, à les appliquer. Ainsi, les Européens de l’Union Assassinent des populations Civiles, toujours au nom de la «démocratie». (…) “

Source : https://reseauinternational.net/la-russie-veut-contraindre-les-etats-unis-a-respecter-la-charte-des-nations-unies/

 
Partagez la Connaissance ...
20
20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...