Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
Alger la Blanche

Comment prétendre vouloir «Pacifier» les Mémoires, quand celle de l’Algérie repose sur le Déni Identitaire ?

” Les Dirigeants Algériens savent bien que, à la différence du Maroc Millénaire, l’Algérie n’a jamais Existé en tant qu’Etat et qu’elle est directement passée de la Colonisation Turque à la Colonisation Française.
Voilà pourquoi toutes les Concessions successives, toutes les déclarations de Contrition que fera la France seront sans effet,
tant que l’Algérie n’aura pas réglé son propre Non-dit Existentiel.
Pour l’Algérie, la Rente-Alibi Victimaire obtenue de la France, notamment via les Visas, est un Pilier.
Au moment de l’Indépendance, la Priorité des nouveaux Maîtres de l’Algérie fut d’Eviter la Dislocation.
Pour cela, ils plaquèrent une Cohérence Historique Artificielle sur les différents ensembles composant le pays.
Ce Volontarisme Unitaire se fit à travers 2 axes principaux :
– un Nationalisme Arabo-Musulman Niant la composante Berbère du pays.
Résultat, les Berbères furent certes «libérés» de la Colonisation Française qui avait duré 132 ans,
mais pour retomber aussitôt dans une «Colonisation Arabo-Musulmane » qu’ils subissaient depuis + de I0 siècles !
– le Mythe de l’Unité de la Population levée comme un Bloc contre le Colonisateur Français, à l’exception d’une petite minorité de «collaborateurs», les Harkis.
La réalité est très différente, puisqu’en 1961, 250.000 Algériens servaient dans l’Armée Française, tandis que seulement 60.000 avaient rejoint les rangs des Indépendantistes. ”
Alger Palais des Raïs Patio - Bastion - Nabil

l’Héritage Colonial Français laissé à l’Algérie versus le Présent Algérien

” Puisque le Système Algérien veut faire les Comptes, nous allons donc lui présenter l’Addition de ce que l’Algérie a Coûté à la France, entre 1830 et 1962… sans parler du Coût Colossal de l’Immigration depuis cette dernière date !
Au mois de juillet 1962, au terme de 132 années de présence, la France avait créé l’Algérie, lui avait donné son nom, l’avait Unifiée.
La France avait Drainé ses Marécages, Bonifié ses Terres, Equipé le pays, Soigné et Multiplié par I0 sa Population.
Elle avait fait entrer dans la Modernité des Tribus jusque-là Dissociées.
En 1959, toutes Dépenses confondues, l’Algérie engloutissait à elle seule 20% du Budget de l’Etat Français.
Et cela, en Pure Perte car, Economiquement, l’Algérie n’avait pas d’intérêt pour la France :
qu’il s’agisse des Minerais, du Liège, de l’Alpha, des Vins, des Agrumes etc., toutes les Productions Algériennes avaient en effet des Coûts Supérieurs à ceux du Marché !
Quant au Pétrole, il était, lui aussi, Subventionné par la France :
les Hydrocarbures du Sahara furent mis en Production entre 1957 et 1959, avec une Exploitation qui débuta en 1961,
quelques mois avant l’Indépendance !
Là encore, la France a Surpayé un Pétrole dont elle avait pourtant Financé les Recherches et la mise en Exploitation…
Par le Labeur de ses Colons, la France avait également permis à l’Algérie d’être Alimentairement Auto-suffisante. ”
Viol et Soumission

Aïssa Z., “le Violeur en série à la Mobylette”, marié, 45 ans, jugé pour 34 Viols & Agressions Sexuelles, entre 1995 & 2001, dans la forêt de Sénart –

” L’individu, âgé de 40 ans, originaire de Corbeil-Essonnes, a été interpellé après son retour d’Algérie à Roubaix, où il habite désormais avec son épouse.
Pour les enquêteurs & les victimes, il est le «violeur de la forêt de Sénart» .
Pour ses proches, convaincus de son innocence, il reste «BB», son surnom pour «Bonbon», synonyme, selon eux, de la douceur qui le caractérise.
Pour chacun des faits, le mode opératoire était identique : l’homme casqué simulait une panne de mobylette, abordait les femmes seules dans les allées forestières & les frappait à coups de poing.
Muni de son casque, il n’avait jamais pu être identifié.
Ses victimes appartiennent à différentes tranches d’âge. ”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...