Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
Test PCR

Les Tests PCR du Covid peuvent-ils être un moyen d’Infecter ou d’Implanter Subrepticement des personnes ?

” Ils affirment que le Virus détruit le Système Nerveux d’un grand nombre de personnes, laissant des problèmes Neurologiques et des Lésions Cérébrales durables.
le Virus fait-il vraiment cela, ou est-ce les Tests ?
Les Ecouvillons Nasaux utilisés sont Incroyablement Longs puisqu’ils mesurent environ 15 cm :
existe-t-il une Raison Médicale pour laquelle ces Ecouvillons doivent être de cette longueur ?
Beaucoup de ces Tests – tous ceux qui utilisent l’« Ecouvillon » – prennent leurs échantillons sur la Plaque Cribriforme,
un Os d’I millimètre d’épaisseur, situé au sommet de la Cavité Nasale et Perforé de nombreux trous qui vont directement dans la Cavité Cérébrale.
Ces Trous sont le passage de vos Nerfs Olfactifs, et ils sont nombreux.
Ces Tests pourraient-ils être utilisés pour Infecter Subrepticement des personnes avec un Agent Pathogène quelconque,
administrer un Virus Cérébral dissimulé, le Vaccin qu’ils prétendent être encore en développement,
ou même Implanter des Nanotechnologies telles que les Puces Electroniques ?
Si vous vouliez Nuire à quelqu’un, ce serait l’endroit idéal pour le faire :
tous les Produits Chimiques, Virus, Nanotechnologies et autres qu’ils voudraient y placer auraient un Accès Immédiat au Cerveau, car il serait placé directement contre lui !
Pour quelle raison ces Tests devraient-ils Toucher la partie du corps la + accessible au Cerveau ? S’agit-il vraiment de Tester ?
Les tests ADN se font avec un simple Prélèvement Buccal,
et il est ridicule de penser qu’un Test de Dépistage de Virus – alors qu’on est censé pouvoir le propager par la toux – ne serait pas identique ! ”
islamisation trafic drogue golfe de Guinée

Infiltration Criminelle dans le Golfe de Guinée

” Le bras de fer sahélien contre la pénétration islamiste est en train de se déplacer vers le sud pour atteindre le golfe de Guinée.
Après le Burkina-Faso, le Niger & le Nigéria, c’est désormais la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo & le Bénin qui sont sous menace islamiste.
Plusieurs phénomènes sont en jeu : la présence musulmane au nord, dont une partie de la population est en train de basculer dans l’islamisme, les rivalités ethniques & la connexion au réseau de trafics de drogue.
Les syndicats du crime nigérian jouent un rôle majeur dans ces trafics.
Alors que jusqu’aux années 2015 la drogue était fabriquée ailleurs (notamment Inde & Colombie) & importée en Afrique, de + en + d’usines à drogue sont directement installées au cœur du continent africain, dans les régions qui échappent au contrôle des États.
A cela s’ajoute une dimension criminelle d’hybridation avec les trafics d’esclaves, d’armes & de drogues, comme le firent les FARC en Colombie.
La coopération a ses limites. La drogue fait vivre une grande partie de la population qui, a des degrés divers, en touche les dividendes.
Bakchich & pot-de-vin pleuvent, comme la corruption qui touche la police, les juges & les pouvoirs publics.
L’instabilité sécuritaire est également un moyen de toucher des aides internationales & de justifier la présence de l’armée dans certaines régions ou quartiers & de contrôler et surveiller les populations.
Les chefs d’États ont donc des intérêts objectifs à maintenir une certaine dose de potentialité islamique afin d’en faire une base légitimant leur pouvoir & justifiant leur action.
D’où la difficulté de lutter contre cette hybridation. ”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...