Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
peur tyrannie

Libérez-vous de votre Peur intime – et ainsi, de la Tyrannie sociétale, car la Peur est en soi une Tyrannie !

” Partout où vous vous tournez, ceux de gauche comme de droite fomentent la méfiance et la division.
La stratégie est simple mais efficace : le meilleur moyen de contrôler une population est la peur et la discorde. La peur rend les gens stupides.
Confondez-les, distrayez-les avec des bavardages et des divertissements insensés,
dressez-les les uns contre les autres en transformant des désaccords mineurs en escarmouches majeures,
et nouez-les dans des nœuds sur des questions sans importance nationale.
+ important encore, divisez les gens en factions, persuadez-les de se considérer comme des ennemis et faites-les se crier dessus. 
De cette façon, ils ne parviendront jamais à un consensus sur quoi que ce soit et seront trop distraits pour remarquer que l’État policier se referme sur eux.
Je ne suis pas terrifié par les terroristes, c’est-à-dire que je ne suis pas terrorisé.
Au contraire, j’ai peur des terrorisés, je suis terrifié par les masses bovines qui sont si facilement manipulées par les vrais terroristes, les gouvernements et les médias amplificateurs de terreur,
dans le but de permettre à notre pays de glisser vers le totalitarisme et la guerre totale…
L’histoire démontre que les gouvernements sont capables de massacres et d’esclavage bien au-delà de ce que les militants voyous peuvent rassembler :
les terroristes à l’échelle industrielle sont ceux qui portent des cravates, des chevrons et des badges.
Mais de tels terroristes sont un petit nombre impuissant, sans l’assentiment de la majorité terrorisée. 
Il n’y a rien à craindre que les peureux eux-mêmes ! ”
Croix Nazie Or Suisse BNS

le Butin de l’Or Nazi et la Razzia des Banques Suisses pendant la 2de Guerre Mondiale

” La Suisse était bel et bien la plaque tournante pour l’Or Pillé dans les pays occupés par l’Allemagne Nazie. Les Dirigeants de la Banque Nationale Suisse de l’époque savaient dès 1941 qu’une partie de l’Or Allemand était Volé.
Sur le total de l’Or envoyé par la Reichsbank à l’Etranger, 79% partirent vers la Suisse, dont 87% adressés à la BNS et 13% aux Banques Commerciales Suisses.
Les livraisons d’Or de la Reichsbank à la BNS totalisèrent entre 1,6 et 1,7 Milliard de Francs.
La BNS acquit de ce total un montant net de 1,2 Milliard de Francs pour son propre compte !
Le reste fut comptabilisé dans les Dépôts dont disposaient d’autres Banques Centrales et la Banque des Règlements Internationaux (BRI), à Berne.
Après l’éclatement du Conflit, l’Or Volé constitua pour le IIIème Reich une importante source de Devises.
Le terme d’«or volé» («Raubgold») désigne l’Or Confisqué aussi bien que Pillé,
et celui dont le Régime National-Socialiste dépouilla les Victimes de sa politique d’Extermination.
Il inclut, en outre, les Réserves des Banques Centrales des pays sous Domination Nazie. ”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...