Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
Klaus Schwab réinitialisation transhumanisme

Entretien de Liliane Held-Khawam avec Slobodan Despot sur l’Idéologie Covidiste et Transhumaniste

” Non, Klaus Schwab n’est pas l’Hitler du Nouvel Ordre Mondial, il n’en est probablement «que» le Secrétaire Général. Il n’en reste pas moins que son projet pour l’espèce Humaine ne cède rien, en Démence, au Nazisme.
En un mot : des Hommes s’y proposent de se Substituer à Dieu, au Hasard ou à la Nature, pour élaborer et appliquer l’ensemble des paramètres de notre Vie à venir.
Le WEF a été créé en 1971. Cette année a été très importante dans la sphère des Banquiers internationaux : c’est l’année où le Président Nixon a annoncé la Fin de la Convertibilité du Dollar en Or.
Dès cet instant, un Enrichissement Sauvage, porté par un Néolibéralisme décomplexé, va s’adonner sans grande restriction à la Création Monétaire Bancaire, en échange de Dettes.
Le WEF, tout comme son ancêtre, le European Management Symposium, est un lieu qui favorise la promotion du Dialogue entre les Gouvernants Politiques, les Représentants du grand Business International et ceux de la Société Civile.
Le tricotage de relations entre ces 3 entités au cœur de la Gouvernance des États est une Obligation inscrite dans les Textes Fondateurs de l’ONU et de sa galaxie, que l’on retrouve dans le Programme de Développement Durable de 2030 et l’Agenda 21…
Depuis l’explosion de la Création de Monnaie Bancaire contre Dette, non seulement la Richesse de l’élite atteint des sommets, les Peuples se sont Appauvris,
mais surtout les États ne sont + opérationnels, car Ruinés ET Endettés.”
Being Zen

A la manière Zen, paradoxale & sans certitude, sur le Mental & sa disparition ~

” Nous sommes si souvent les passants pressés par notre mental, si conditionnés par nos réflexes de pensées, par nos préjugés & nos jugements perpétuels lancés à la face du monde & à la gueule de l’autre.
Notre mental, souvent + préoccupé de ses ruminations, ses remémorations, ses anticipations & ses rêveries, passe souvent à côté d’incroyables beautés.
Nous allons, vite, le + vite possible, sans sentir nos pas, nos pieds, notre corps tout entier se mouvoir & être caressé par le vent qui nous enveloppe.
Et pourtant, un regard bien veillant est là, celui d’une conscience aimante, attentive, bienveillante.
Notre cœur est un grand sage. Malgré les coups qu’on lui porte, peut-être même à cause des coups qu’on lui porte, il est là, à nous observer sans fin & sans impatience,
souffrant tout ce que nous souffrons, goûtant tout ce que nous goûtons, aimant + encore tout ce que nous aimons. ”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...