Elsa de Romeu blog vérité libre géopolitique
guerre Ukraine Russie Etats-Unis OTAN Russie pacifisme opposition politique morts exploitation sacrifice main d'oeuvre pillage ressources travail

Pourquoi n’y a-t-il + de Pacifisme ni d’Opposition Politique en Occident ? Parce que ce sont les Autres qui Partent à la Guerre et en Meurent
5 (3)

On ne peut que faire, au passage, le Constat de l’Effroyable Egoïsme et Narcissisme Humain qui se fout de son Prochain comme le 1er Psychopathe venu. Sinon, rien de tout cela ne serait possible !
” Les Masses Occidentales ne sont + Contre la Guerre, parce que ce ne sont + leurs Enfants qui Meurent et que le Coût Humain de la Guerre a été rendu Invisible.
Ce sont d’Autres qui Paient et Nous qui en Profitons, grâce au Maintien de notre Niveau de vie, lequel dépend de la Pérennité du Système dit Libéral et de son Expansion Mondialiste.
L’Impérialisme qui sous-tend la Guerre d’Ukraine – et la prochaine contre la Chine – n’est pas formulé, il est Tacite ; il se manifeste cependant par l’argument du Maintien de l’Hégémon du Dollar et du Système Unipolaire Ocidentalo-centré.
Nos Populations sont pour la Guerre, tout comme elles sont, Implicitement, de ce fait, pour le Maintien du système de la Dette et du Crédit,
parce qu’on leur a fait comprendre de manière subliminale que cette guerre vise à maintenir notre Position Privilégiée dans le monde,
via notre pouvoir de Captation et d’Accaparement des Richesses.
Nos Valeurs Morales et Sociales sont un Voile Défensif posé sur nos Principes et Pratiques Offensives et Bellicistes : ce que l’on défend réellement, c’est notre niveau de vie, notre Jouissance, notre Transgression, notre Licence d’Exploitation des Matières Premières, du Travail et du Patrimoine des BRICS.
Ce qui rend cette Guerre Acceptable comme tant d’autres, c’est la Délocalisation de ses Victimes. ”
Noeud Gordien

la Russie face à l’OTAN et son sbire, l’Union Européenne, depuis la fin de la Guerre Froide, et le pourquoi du comment du Noeud Gordien Ukrainien
0 (0)

” Pourquoi cet acharnement rituel et quasi-irrationnel contre la Russie, suspectée de vouloir (à nouveau) envahir l’Ukraine ?
Au regard de l’asymétrie des rapports de force en faveur du bloc Otanien, pour quel motif la Russie provoquerait-elle son suicide stratégique ?
L’existence d’une «menace Russe» semble avoir une fonction géopolitique vitale pour la puissance Américaine qui, de manière récurrente tend à l’instrumentaliser :
dans le cadre d’une lutte idéologique au parfum de Guerre Froide,
la montée de cette menace permet d’abord à Washington de renforcer son leadership dans la gouvernance mondiale (dont Européenne, mise sous tutelle),
ensuite de justifier la taille abyssale de son budget militaire (778 Milliards de dollars en 2022)
enfin, d’expulser Moscou du marché Gazier Européen, pour développer ses exportations de GNL (via les sanctions contre le Gazoduc Germano-Russe Nord Stream II).
Pour rappel, en 2020, les Etats-Unis restaient le leader incontesté en matière de ‎production et de vente d’armes, en contrôlant 54 % du ‎marché mondial.
Dans son livre “Le Grand Echiquier”, Brzezinski affirme que «l’Eurasie reste l’échiquier sur lequel se déroule la primauté mondiale».
Parce qu’elle se situe «au centre du monde, quiconque contrôle ce continent, contrôle la planète».
Il s’agit d’empêcher tout rapprochement Russo-Européen pour bloquer l’émergence d’une puissance Eurasienne capable de contester la suprématie mondiale des USA.
Dans ce but, Brzezinski prône de renforcer l’ancrage Atlantiste de l’Europe au moyen d’une double expansion UE /OTAN excluant la Russie.
Soucieuse de préserver son glacis sécuritaire hérité de l’URSS,
Moscou a donc agi selon une stratégie fondamentalement défensive, loin de refléter une quelconque volonté d’invasion. ”