Elsa de Romeu blog vérité libre géopolitique
Poutine Russie ours russe croissance économique sanctions guerre Ukraine Europe

Comment la Guerre d’Ukraine & l’Embargo Européen ont fait de la Russie la 5ème Puissance Economique Mondiale
5 (1)

Soulignons qu’un Suicide est toujours Intentionnel, sauf que, contrairement à l’Assassinat, le Bourreau et la Victime sont une seule et même personne…
Les Dirigeants Européens Obéissent à des Intérêts Supérieurs Mondialistes qui Sacrifient allègrement les Nations et les Peuples !
” En 2022, la Russie a dépassé l’Allemagne pour devenir la 5ème Economie Mondiale.
La Perte de Moscou en tant qu’Acteur-clé de la Prospérité Economique de l’Europe a été Dévastatrice pour le continent…
Les conséquences Economiques du Conflit armé entre la Russie et l’Ukraine, commencé en février 2022, ont eu un impact majeur sur les pays du monde entier :
des États-Unis et de la Corée du Sud, qui ont profité d’une Demande Accrue d’Armes de haute technologie en Europe,
aux Producteurs de Pétrole en Asie Centrale et dans les pays du Golfe Persique.
Les États Européens, en particulier l’Allemagne, ont été les + touchés économiquement, ayant Perdu à la fois le Marché d’Exportation Russe et les Fournitures bon marché d’Hydrocarbures Russes.
La Rupture des liens s’est avérée encore + Préjudiciable pour l’Europe, parce que l’élite Russe exportait, souvent illégalement, chaque année, des Milliards de dollars vers l’Europe, depuis les 3 dernières décennies.
Depuis l’époque Soviétique, la Russie était pour l’Europe une 2de Afrique : elle était également son Principal Marché pour les Produits Finis ! ”
Ordo Ab Chao

La Géopolitique pour ceux dotés d’un QI à I Chiffre : comment le Conflit Ukrainien est conçu pour Profiter aux Globalistes
0 (0)

” Les raisons des troubles civils peuvent être évidentes et justifiées,
mais ceux qui protestent sont accusés d’être les pions d’ennemis étrangers :
une stratégie typique des gouvernements corrompus qui tentent de conserver le pouvoir,
lorsque le peuple se soulève et se rebelle pour des raisons légitimes.
C’est dans ce genre d’ambiguïté historique que les globalistes ont tendance à prospérer.
Le brouillard de la guerre contribue à masquer les activités de l’establishment et il est souvent difficile pour les gens de voir qui profite vraiment du chaos, jusqu’à ce qu’il soit trop tard.
Le conflit Ukrainien est au moins partiellement préfabriqué et le Ier domino d’une chaîne de crises prévues.
Ce n’est pas un scénario unique pour les globalistes ; ils auraient tout aussi bien pu déclencher une guerre régionale à Taïwan, en Corée du Nord, en Iran, etc :
il y a de nombreux pays-poudrières qu’ils entretiennent depuis quelques décennies !
Nous ne devrions pas nous concentrer sur la question de savoir qui est à blâmer, entre l’Ukraine et la Russie,
mais plutôt sur les effets résultant de tout désastre majeur et la manière dont les globalistes exploitent ces catastrophes,
pour faire avancer leur programme de centralisation totale du pouvoir.
Certains, dans les médias alternatifs et le mouvement pour la liberté, croient à tort que la Russie est anti-globaliste :
comme de nombreux dirigeants politiques, Poutine utilise parfois une rhétorique anti-globaliste,
mais ses relations racontent une autre histoire !
Dans sa Ière autobiographie, «First Person», il évoque avec tendresse sa rencontre avec le globaliste du Nouvel Ordre Mondial, Henry Kissinger, alors qu’il était membre du FSB (anciennement KGB). ”