Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
Freedom

le Grand Réveil des Peuples Souverains contre le Grand Reset des Multinationales Mondialistes

” Biden, le roi des Morts et son équipe, étaient sûrs de tenir le monde sous leur contrôle ;
ils avaient prévu de mener l’Humanité à la Grande Réinitialisation, à la fin sinistre de l’Homo Sapiens,
à la cruelle Dystopie des Esclaves Masqués gouvernés par les Algorithmes de Google.
Les actes de Bravoure des Texans ont été très bien accueillis : un vent de Liberté a soufflé sur le monde entier.
Tout le monde n’est pas content que les gens s’échappent de Prison.
La Grande Réinitialisation, c’est le plan Morgenthau-Kaufmann étendu au monde entier, et d’abord aux Européens.
Les Allemands ont été sauvés de ce sinistre destin par Josef Staline, le dirigeant Russe victorieux.
Il n’avait aucune animosité envers les Allemands qu’il avait vaincus ; il a explicitement rejeté ces plans de Vengeance Judéo-Américains.
Les États-Unis n’ont eu d’autre choix que de le suivre, avec leur Plan Marshall.
Poutine jouera-t-il le rôle de Staline et nous Sauvera-t-il du grand Reset ?
Car il n’y a aucun avantage, du point de vue des Resetteurs, à Détruire l’Ouest, si l’Est reste en Sécurité !
Poutine est un homme rusé, un Maître de l’Aïkido, art martial Japonais qui consiste à utiliser la force de son adversaire contre lui, et il peut parfaitement sécuriser son royaume.
Il penche pour les Accommodements avec ses adversaires Dominants,
puis, lorsqu’ils sont sûrs de leur victoire imminente, il introduit un nouvel élément et retourne le jeu à son avantage. ”
Being Zen

A la manière Zen, paradoxale & sans certitude, sur le Mental & sa disparition ~

” Nous sommes si souvent les passants pressés par notre mental, si conditionnés par nos réflexes de pensées, par nos préjugés & nos jugements perpétuels lancés à la face du monde & à la gueule de l’autre.
Notre mental, souvent + préoccupé de ses ruminations, ses remémorations, ses anticipations & ses rêveries, passe souvent à côté d’incroyables beautés.
Nous allons, vite, le + vite possible, sans sentir nos pas, nos pieds, notre corps tout entier se mouvoir & être caressé par le vent qui nous enveloppe.
Et pourtant, un regard bien veillant est là, celui d’une conscience aimante, attentive, bienveillante.
Notre cœur est un grand sage. Malgré les coups qu’on lui porte, peut-être même à cause des coups qu’on lui porte, il est là, à nous observer sans fin & sans impatience,
souffrant tout ce que nous souffrons, goûtant tout ce que nous goûtons, aimant + encore tout ce que nous aimons. ”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...