one-ring

les Dieux Sanguinaires Survoltés de la planète Taire : les Fonds de Gestion BlackRock, Vanguard et State Street

Un putain d’article extraordinaire qui nous explique le Pourquoi du Comment du Big Reset et de son pote Guest Star, le Petit Covid et ses Groupies zombifiées, alias les Covidés Injectés, Pucés, Mutés, etc.
On comprend mieux pourquoi les gens préfèrent rester Cons et Ignares:
l’Instruction et l’Intelligence génèrent la Perspicacité et la Sagacité, mais en rien la Détente !
” Nous connaissons tous, désormais, BlackRock et les Géants de la Gestion d’Actifs.
Nous connaissons moins leur rôle et leur expertise dans le système actuel, Chaînon Manquant entre les domaines Financier, Economique, Politique, Social et même… Scientifique.
Dans un Système Capitaliste, celui qui a le Pouvoir est celui qui Détient le Capital :
ce qu’on voit le moins et qui compte le + : son Propriétaire Final, + précisément, son Actionnaire de Référence, celui qui exerce le VRAI Contrôle.
RELX est le Ier Groupe de Publications Scientifiques au monde, avec une Capitalisation de 170 Milliards de dollars, et il réalise 2 Milliards de Bénéfices chaque année, auprès de Clients Captifs.
Sa taille le place parmi les 5 + grands Groupes de Production de Contenu mondiaux, pas si loin derrière Netflix et Disney, et devant Sony!
Depuis 2018, de nouveaux Actionnaires se sont invités à la table de RELX : BlackRock et Artisan Partners.
BlackRock est devenu le Ier Actionnaire de RELX, avec + de 10% du Capital, et a acquis une position de Contrôle.
Il se trouve que BlackRock est également le 2ème Actionnaire de Pfizer, ou encore de Johnson & Johnson et de Merck MSD,
juste derrière Vanguard, autre Géant Américain de la Gestion d’actifs.
Ce sont ces mêmes Géants de la Gestion qui sont en position de Contrôle des grands Groupes Côtés Commercialisant les Vaccins anti-COVID. ”
Religion Ecologiste

la Privatisation du Monde, y compris Naturel, par les Corporations Gobalistes, sous prétexte d’Agenda Vert : le “Net Zéro” (bien nommé)

” Quand les PDG de BlackRock, de la Citi, de Bank of America, de Banco Santander, de HSBC, du London Stock Exchange Group, du Singapore Exchange et du Fonds David Rockefeller se réunissent en 2021,
ils s’entendent sur la nouvelle structure de la Planète Finance post-Covid.
Dans leur idéal, ils fusionnent avec les Institutions Supra-gouvernementales qu’ils Manipulent à l’envi depuis les Accords de Bretton Woods.
Et les Banquiers Centraux, profitant de la méconnaissance du grand public de leurs tours de passe-passe, ont servi de courroie de transmission des Liquidités Locales vers ces Ultra-puissants, sous prétexte de Sécurité.
Le Pouvoir Politique des gouvernants est «has been»,
dans la mesure où les Etats, les Territoires, les Compagnies, les Individus ont perdu le Contrôle de leurs Outils de Production, de leurs Richesses, de leurs Ressources Naturelles, etc.
Cette Idéologie qui met la Finance au centre de la Vie Publique est en train de terminer la Guerre contre les Etats, les Marchés Ouverts et les Citoyens. D’essence Nazie, elle a mis à terre la Démocratie et, avec elle, la Dignité humaine.
Vous n’aurez + rien, car ils Possèdent tout !
La Dépossession est à un tel stade qu’il est à Craindre même pour la Suffisance Alimentaire décente.
Bref, l’élite Financière Anglo-saxonne n’a + besoin de se cacher derrière le tigre Américain pour conquérir le monde.
Elle est en train de le laisser tomber, pour assumer enfin, aux yeux de tous, sa toute-puissance. ”
Délit

le Journaliste d’Investigation : Indépendant, Intrépide, Engagé, Sagace et …Banni !

” Le journalisme était une activité passionnante, et un correspondant de guerre devait être brillant, courageux et extrêmement rapide.
On s’attendait aussi à qu’il ou elle soit indépendant.
Il est évident qu’à cette époque, la censure n’était pas absolue et consolidée comme elle l’est désormais.
Toute individualité, toute passion et tout courage intellectuel ont disparu des reportages de médias de masse et d’une grande majorité des livres de non fiction.
Il n’y a presque + de manifeste, de «J’accuse».
Les reportages sont bridés, rendus «sûrs» et «inoffensifs» : ils ne provoquent + les lecteurs, ne les envoient surtout + sur les barricades. La couverture des conflits est le cœur de la bataille idéologique,
et le mécanisme de propagande du régime imposé globalement par l’Occident en assure pleinement le contrôle.
Pour comprendre le monde en profondeur, il faut connaître la détresse et les horreurs de la guerre et des zones de conflit.
C’est là où le colonialisme et le néo-colonialisme montrent leurs horribles dents pointues.
À un certain moment, grâce aux reporters indépendants, le public de l’Occident était de + en + conscient des conditions à travers le monde.
Les citoyens de l’Empire (Amérique du Nord et Europe) n’avaient aucune place pour échapper à la réalité.
Les étudiants et les citoyens qui sentaient une grande solidarité avec les victimes (c’était avant qu’ils ne soient trop occupés avec Facebook, Twitter et autres médias sociaux qui les ont pacifiés et les font crier au téléphone, au lieu de détruire les centre-villes),
défilaient régulièrement, construisaient des barricades et se battaient contre les forces de sécurité dans les rues. ”
oeil

la CAI, fausse ONG et façade Impérialiste et Paramilitaire pour la CIA

Comment les grandes ONG sont des Façades Néocoloniales et les Bras Musclés de l’Impérialisme US, en répandant la Propagande et les Coups d’Etat/ les Révolutions Colorées, sous un prétexte Educatif, Culturel et Humanitaire :
” Creative Associates International (CAI) est l’une des organisations non gouvernementales les + importantes et les + puissantes au monde.
Pilier de la puissance “douce” des États-Unis, le groupe a été l’architecte de la Privatisation du Système Educatif Irakien,
a conçu des applications de messagerie destinées à Renverser le gouvernement Cubain,
a servi de Façade à la tristement célèbre force Mercenaire Blackwater (rebaptisée Academi)
et a assuré la liaison avec les Escadrons de la Mort Contras au Nicaragua…
Le gouvernement des États-Unis n’utilise pas seulement des méthodes ouvertement Violentes (guerres, invasions, coups d’État, formation d’escadrons de la mort nationaux, etc.) pour obtenir un Changement de Régime ;
il utilise également des techniques dites de Puissance Douce – Formation de dirigeants, Education, Coercition Economique, etc.
En fin de compte, CAI est devenu un élément crucial du Complexe Militaro-Thinktank-Industriel Américain.
Bien qu’il s’agisse techniquement d’une société Privée,
le fait que la quasi-totalité de son Financement provienne de Washington
et que son Conseil d’Administration soit composé de hauts Fonctionnaires Américains
démontre que l’organisation fait partie intégrante de la stratégie mondiale de Washington.
Toutefois, le vernis de la Privatisation lui permet d’éviter l’Examen Public auquel serait soumis un Ministère. ”
Remords

l’Héroïsme du Nationalisme Arabe Syrien face à l’Impérialisme Américano-Sioniste

” Déjà I0 ans de Guerre en Syrie, et les Souffrances du peuple Syrien continuent.
Gigantesque tribut payé à cette Folie collective orchestrée de l’étranger, qui a vu des Mercenaires de 120 nationalités affluer au Pays de Cham pour y instaurer un nouvel «Emirat».
Guerre sans pitié, où l’État Syrien menacé d’Anéantissement s’est battu bec et ongles, défendant l’Intégrité Territoriale et la Souveraineté de la Nation.
Difficile d’ignorer que les Combattants de la Nébuleuse insurrectionnelle disposaient d’un Soutien Financier massif de la part des Pétromonarchies du Golfe…
Mais si les Occidentaux et leurs Alliés régionaux voulaient en découdre avec Damas, ce n’était pas pour faire la Promotion des Droits de l’homme :
c’était pour défendre des intérêts sonnants et trébuchants, au cœur d’une région Cruciale pour l’Avenir Energétique de la planète,
et pour garantir la Sécurité d’Israël, en Neutralisant l’un des derniers bastions du Nationalisme Arabe.
Car la Syrie est au centre d’une Alliance réunissant les Forces qui s’opposent à la Domination Israélo-Américaine dans la région.
Elle demeure le seul État Arabe debout, refusant de Plier devant la puissance Occupante.
Elle est le Pivot d’un Arc de la Résistance qui va de Damas à Téhéran,
en passant par le Hezbollah Libanais et les Mouvements Palestiniens.
Voulue par Washington, Londres, Paris et Ankara, Financée par les Monarques du Golfe, la Guerre de Syrie est une farce sanglante.
Provoquée par l’appétit de Domination Impérialiste, elle a Mobilisé une piétaille Fanatisée, issue de masses Manipulables, Abruties au dernier degré par l’Idéologie Wahhabite. ”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...