Mali armée française

Mali : Barkhane, dégage !

Une critique percutante de la politique néocoloniale Française, mais si nous partions, il y a fort à parier que nous serions aussitôt remplacés par une autre puissance étrangère !
” La jeunesse africaine n’a jamais été dupe quant à la nature de l’ingérence militaire française, elle ose désormais le proclamer en manifestant.
Le délitement de l’Etat, amaigri par le service de la Dette, la Tutelle Monétaire Française & la prédation des hommes politiques au pouvoir soucieux de détourner l’argent public & les Aides Internationales à leur profit,
est tel qu’il n’assure aucun service, même le minimal, la sécurité des personnes & des biens.
La rébellion dans le Nord du Mali est endémique depuis des décennies pour des raisons d’accès aux Ressources, des aires de pâturage restreintes par la Crise Climatique : les nomades sont délaissés & ne bénéficient pas de moyens éducatifs ni de santé.
Le MNLA est parrainé diplomatiquement par l’Etat Français.
Par ailleurs, différents groupes armés pratiquent dans la région tout type de Trafic, Humain, d’Armes & de Drogue ainsi que la Prise d’Otages depuis les années 80.
Certains se revendiquent de l’Islamisme.
Beaucoup de jeunes sans travail, loin de toute conviction idéologique, s’engagent auprès de Milices qui leur assurent un Revenu & la Sécurité des gens de leurs Tribus. ”

« C’est de la tricherie de pays du Tiers monde, ce n’est pas digne de la France » – Analyse sans concession de la situation française face à la Violence

” Après une accalmie pendant le confinement, l’été en France a été particulièrement meurtrier : chauffeur tabassé à mort, gendarme écrasée, aide-soignante traînée sur 800 mètres par un chauffard, toutes les formes de criminalité y passent.
Même les chevaux subissent cet ensauvagement généralisé avec des faits de mutilation qui se multiplient partout sur le territoire.
Politique du chiffre contre-productive, chiffres falsifiés par les ministères pour cacher la misère, explosion des récidives, tous les indicateurs sont au rouge.
Face à cette montée de la violence, la police semble démunie, inefficace.
Le problème est-il budgétaire ? La police défend-elle toujours les citoyens ?
Les Français vont-ils finir par s’armer et se défendre eux-mêmes ?
Le Criminologue Xavier Raufer & le Policier & Secrétaire Général du syndicat Vigi – Ministère de l’Intérieur, Alexandre Langlois, dressent un constat accablant de la situation. ”