Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
Cell

Le Graphène Vaccinal, de par sa Conductivité Electrique et Thermique, agit comme une Nano-antenne réceptive aux Armes à Energie Dirigée

” Un Maser (pour microwave amplification by stimulated emission of radiation) est un dispositif permettant d’émettre un faisceau cohérent de Micro-ondes.
À côté des armes antipersonnel à Laser, qui, à certains égards, pourraient également être considérées comme des armes à Faisceau d’Energie,
il existe des armes très spéciales, telles que celles qui utilisent des Ondes Electromagnétiques de différente longueur d’onde.
Les Radiations Electromagnétiques dirigées contre le Corps humain peuvent provoquer de la Chaleur et de Graves Brûlures,
ou même des Modifications de la structure Moléculaire des Tissus qu’elles atteignent.
Des Impulsions puissantes de Micro-ondes pourraient être utilisées dans des Armes destinées à mettre des êtres humains Hors de combat ou à les Tuer.
En utilisant le principe de la Concentration des Champs Magnétiques sur la Cible, grâce aux Antennes spécialement conçues à cet effet,
l’énergie irradiée peut être concentrée sur de très petites surfaces du corps humain comme, par exemple, la Base du Cerveau, où un niveau d’énergie relativement bas peut avoir des Effets Mortels.
Les Nanoparticules Métalliques sous Rayonnement Electromagnétique peuvent agir comme des sources de Chaleur à l’échelle Nanométrique.
Les Capteurs à base de Graphène, en raison de son excellente Conductivité Electrique et Thermique,
ont une sensibilité supérieure à celle du Silicium.
L’oxyde de Graphène fonctionnalisé sert de nouveau Nano-Adjuvant Vaccinal. ”
Metropolis

Un petit tour chez les (VAX)X-Men : la Protéine “Magneto” Génétiquement modifiée permet de Contrôler à distance Cerveau et Comportement

” Voici un autre phénomène du Vaccin Covid vraiment étrange qui s’est produit,
faisant suite à la sensation bizarre de personnes Non vaccinées souffrant d’Effets Néfastes juste à proximité de personnes Vaccinées,
probablement en raison d’un Changement de Fréquence.
Cette fois, le phénomène tourne autour du Magnétisme et non de la Fréquence,
bien que l’Electricité et le Magnétisme soient 2 aspects de la même force, appelée Electromagnétisme :
un certain nombre de personnes rapportent, avec preuve vidéo, que lorsqu’elles appliquent un Aimant sur le site d’Injection (généralement le haut du bras),
là où elles ont été injectées avec le «vaccin» COVID (qui est en fait un dispositif modifiant le Gène), l’Aimant adhère !
Est-ce le Ier pas horrible vers la Personne Synthétique Transhumaniste, Humain 2.0 ?
Des chercheurs aux États-Unis ont mis au point une nouvelle méthode pour Contrôler les Circuits Cérébraux associés à des Comportements animaux Complexes,
en utilisant le Génie Génétique pour créer une Protéine Magnétisée
qui permet d’Activer à Distance des groupes spécifiques de Cellules Nerveuses.
Les Protéines des Cellules Nerveuses peuvent être Génétiquement Modifiées, afin de les rendre Sensibles aux Ondes Radio et aux Champs Magnétiques,
en les attachant à une protéine stockant le Fer appelée Ferritine, ou à des Particules Paramagnétiques inorganiques.
La «Magnétogénétique» est donc un ajout important à la boîte à outils des Neuroscientifiques. ”
cerveau-robot

Les Inoculés à coup d’ARNm ont du souci à se faire : le Graphène facilite le Contrôle Neuro-Electronique de votre Cerveau (et de votre Corps)

” INBRAIN Neuroelectronics avance ses études pour son produit phare, un dispositif de Neuromodulation pour le traitement des affections neurologiques à l’aide d’Intelligence Artificielle et d’Electrodes en Graphène.
Les «Bio-circuits» de Contrôle du Cerveau basés sur le Graphène sont une Technologie bien Réelle qu’INBRAIN décrit comme une sorte de plate-forme pouvant être Mise à Niveau en Temps Réel…
Si cela vous semble familier, c’est probablement parce que Moderna, créateur du Vaccin contre le covid à ARNm,
l’a aussi décrit comme un “Système d’Exploitation” pouvant être Mis à jour et Reprogrammé à tout moment !
INBRAIN met en avant sa technologie comme étant capable de «Lire» le Cerveau d’une personne, de Détecter des Schémas Neurologiques spécifiques,
puis de Contrôler la Neurologie de cette personne pour Modifier sa Fonction Cérébrale.
Le Graphène est en outre décrit comme le « matériau connu le + fin pour Adapter parfaitement la Stimulation à l’Anatomie Cérébrale Ciblée ».
Les biocircuits de Graphène donnent aux Fous avides de pouvoir un Accès Direct à votre Cerveau,
et selon de nombreux analystes, les Vaccins fournissent une excuse pour Injecter aux Victimes des substances à base de Graphène qui s’Auto-assemblent en Biocircuits dans le Cerveau,
en Extrayant du Sang des éléments tels que le Fer :
98% à 99% de la Masse non liquide du Vaccin semble être de l’oxyde de Graphène ! ”
Aïe, mon Aïeule

Autopsie d’un Covid-Vacciné : l’ARN Viral et la Protéine Spike retrouvés dans TOUS les Organes

” La toute Ière Autopsie d’une personne vaccinée contre le COVID-19, pourtant testée négative 18 jours + tard, lors de son admission à l’hôpital,
a révélé que l’ARN viral était présent dans presque TOUS les organes du corps.
Le vaccin, tout en déclenchant une réponse immunitaire, n’a PAS empêché le “virus” de pénétrer dans tous les organes du corps.
D’après ces nouvelles recherches, cela signifie que tout le monde aura des effets indésirables,
car ces protéines Spike se lieront aux récepteurs ACE2 partout dans le corps.
Cet ARNm était censé rester sur le site d’injection, mais ce n’est pas le cas.
Cela signifie que les protéines Spike créées par l’ARNm se retrouveront également dans tous les organes,
et nous savons maintenant que ce sont les protéines Spike qui causent les dommages.
Il s’agit d’une Bombe à Retardement Mondiale.
L’homme vacciné était âgé de 86 ans et a été testé NÉGATIF pour le COVID-19,
lorsqu’il a été admis à l’hôpital pour de graves Troubles Gastro-intestinaux et des Difficultés Respiratoires.
Le rapport de l’Autopsie précise que les Tests n’ont montré « aucun changement morphologique associé au COVID » dans ses organes. ”
coronavirus 5G

Les 4 Cavaliers de l’Apocalypse : la Science Diabolique de la 5G + Covid + Chemtrails + Vaccin ARNm

” COVID-19, Micro-Onde 5G 60-GHz, Poussière Intelligente / Smart Dust / Nanoparticules Biométalliques disséminées par Chemtrail, et ARNm Numérisé injecté via un Vaccin, sont des armes Quaternaires qui s’intensifient mutuellement.
Leur lancement est délibérément coordonné pour anéantir une ville ou une nation ciblée, commettre un génocide et dépeupler.
2019 a été l’année de Wuhan, la capitale de Hubei qui devait avoir 10.000 stations de base 5G vers fin 2019.
Ce qui s’est vraiment passé, c’est qu’une nouvelle variante du coronavirus a été libérée à Wuhan, après que les expérimentateurs 5G aient vu une épidémie de Syndrome 5G exploser.
Les cobayes 5G tombaient littéralement comme des mouches, dès qu’on activa le commutateur 5G. Les urgences des hôpitaux et des cliniques étaient débordées…
Les scientifiques de la 5G observant la crise de santé publique naissante ont immédiatement activé le Plan B :
mettre cette hécatombe sur le dos d’une grippe virulente – un coronavirus bio-conçu qui produit des symptômes similaires au syndrome 5G.
3 des épidémies de coronavirus les + graves sur 3 continents – Asie, Europe et Amérique du Nord –
ont eu lieu dans les grandes régions métropolitaines qui avaient subi des déploiements avancés de la 5G
– Wuhan, Chine ; Milan, Italie ; et Seattle, Washington, respectivement.
Les taux extraordinaires de réinfection du COVID-19, également connu sous le nom d’arme biologique du coronavirus déclenchant la grippe 5G, offrent des preuves circonstancielles convaincantes qu’il s’agit vraiment d’une maladie induite par les rayonnements électromagnétiques, + que d’un coronavirus bio-conçu.
La seule raison plausible de ré-infections multiples, par rapport à toutes les épidémies de coronavirus déjà étudiées avant l’ère du WiFi, est que les anciens patients COVID-19 sont revenus dans leur environnement sans fil. ”
Air pollution Alzheimer Parkinson neurological diseases

Air Pollution damages young Brains much like Alzheimer’s & Parkinson’s disease

” Scientists have found tiny Air Pollution particles in the brains of young people, which they say may cause damage to cells in a similar way to Alzheimer’s & Parkinson’s disease.
“We can’t prove causality so far, but how could you expect these Nanoparticles containing those metal species to sit inert & harmless inside critical cells of the brain ?
That’s the smoking gun – it seriously looks as if those Nanoparticles are firing the bullets that are causing the observed Neurodegenerative damage.”
It may become a huge concern for humanity, as around 90 % of people on Earth live in the areas where levels of air pollution exceed the World Health Organization / WHO’s limits.
Some 3 Million Deaths are linked to the effects of air pollution each year. ”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...