Elsa de Romeu blog vérité libre géopolitique
Trône

la Guerre du Vietnam, l’Assassinat du dernier grand Président, l’Ogre de la Drogue, son fils le VIH, son petit-fils Pharmaceutique le SIDA, et autres histoires Lunatiques
0 (0)

” Si John Kennedy n’avait pas été assassiné, il n’y aurait pas eu de Guerre du Vietnam.
a obstinément refusé d’envoyer des troupes de combat au Vietnam, ce qui lui a valu l’Antipathie des Libéraux et des Conservateurs qui lui ont reproché d’avoir “jeté l’éponge” dans la Lutte contre le Communisme.
Le Président a fermement Résisté, affirmant que nous pouvions Soutenir les Sud-Vietnamiens, mais que nous ne pouvions pas Lutter pour eux.
5 semaines avant sa Mort, JFK a Contourné son propre Conseil de Sécurité Nationale et a publié le Mémorandum Officialisant le Retrait du Vietnam de “1.000 Militaires Américains, d’ici fin 1963” et de “la majeure partie du personnel Américain d’ici fin 1965”.
En fin de compte, 500 000 Américains sont entrés dans les rizières du Vietnam et 58 000 ne sont jamais revenus.
Or, personne n’Incarnait mieux la composante Parlementaire du Complexe Militaro-industriel que Lyndon Johnson :
dans les semaines qui ont précédé l’Assassinat de Kennedy, il avait Investi dans l’Avionneur de Dallas qui allait devenir l’un des + gros Fournisseurs d’Armes du Pentagone pour la Guerre du Vietnam…
Celle-ci a conduit au Flot de Drogue qui a Engouffré une grande partie de la Jeunesse Américaine et Européenne dans les années 70 et 80 a, et lui-même produit le Syndrome d’Immunodéficience connu sous le nom de SIDA.
Le SIDA est alors devenu le Prétexte pour élargir le Réseau d’enchevêtrements Financiers entre Big Pharma et les Agences Gouvernementales de Santé,
ce qui a, à son tour, rendu possible le Coup d’État Pharmaceutique de 2020 par les Profiteurs de “plandémies” qui plongent désormais l’Humanité dans un Cauchemar Iatrogène. ”
Gilets Jaunes en Lutte

Le Soulèvement des Gilets Jaunes en France, l’anatomie du Populisme et la remise en cause de la Matrice
0 (0)

Comment l’on fait Avorter un Projet Révolutionnaire en Provoquant sa Grossesse Prématurée :
si la motivation des Gilets Jaunes fut authentique, on ne peut pas en dire autant de la création du mouvement,
préfigurée par la couverture de 20I7 de The Economist,
et destinée à Désamorcer l’explosion probable d’une Insurrection face au Délire Covidiste planifié –
selon l’adage que mieux vaut Prévenir que Guérir !
Car aucune revendication se bornant au Pacifisme ne peut aboutir dans un monde où le bipède moyen se Soumet à la Loi du + Fort, même s’il admire celle du + Juste…
Le 2d écueil des Gilets Jaunes fut l’Egalitarisme :
il faut une Hiérarchie, par contre flexible et évolutive, pour coordonner, canaliser, organiser et structurer un mouvement, quelle que soit la noblesse de sa cause.
C’est une question d’efficacité – sinon, l’Erosion se fait à la fois de l’Intérieur (par Démobilisation) et de l’Extérieur (par Persécution).
Les Gaulois sont les Gilets Jaunes, Rome le NOM/NWO.

” Les Manifestations en France symbolisées par les Gilets Jaunes, couvrent une part de + en + importante de la société, amenant à qualifier ce mouvement de «nouvelle Révolution».
Il s’agit d’une manifestation vivante du Populisme Européen Moderne.
Le sens du Populisme en tant que phénomène issu de la structure politique de la Société née de la Révolution Française,
basé sur la Confrontation entre la Droite et la Gauche, est en train de changer Radicalement.
Ce sont les Elites qui Détruisent la Culture et le Logos Européen, aujourd’hui ! ”

le Covidisme : Tuer l’Ame en refusant de Soigner le Corps
0 (0)

” A partir du XVIIIème siècle, l’évolution Politique ne va pas (contrairement à ce que Proclament les Illuminés des Lumières) vers + de Liberté mais, au contraire, vers le Totalitarisme ;
armé de nouvelles connaissances et techniques, le Pouvoir peut, non seulement Punir en cas de Transgression (fonctionnement rudimentaire),
mais Régir la vie entière de ses sujets par un empilement, non pas de Lois, mais de Directives Administratives qui encadrent la moindre de nos activités (Tocqueville parlait de « monstre doux »).
L’objectif de «faire Vivre», justification de toute l’entreprise totalitaire, n’est + que le Masque du «faire Mourir» :
on ne peut éviter de penser au pouvoir Nazi, passé de l’ «espace vital» – faire vivre les Allemands – aux Camps de Concentration et à l’agression contre l’URSS – faire mourir les non-aryens.
Le Pouvoir Médical joue ici un rôle de Ier plan qui permet, de façon économique (sans faire descendre les chars dans la rue),
de Discipliner la population par la Médicalisation de la Vie, de la naissance à la mort.
Mais ce qui est inédit, dans la crise du Covid, c’est qu’elle a exercé son office au moyen du Refus de Soigner imposé par le pouvoir politique, organisant ainsi la Mortalité attribuée au Covid.
Celui-ci a propagé de façon obsessionnelle la Peur de Mourir qui a fait accepter toutes les mesures Liberticides.
Le parallèle s’impose avec la Mafia qui Extorque de l’argent en Imposant sa “Protection” contre des Exactions qu’elle Commet elle-même.
La Politique, au sens de Discussion, d’Echange d’Idées sur la meilleure façon de Résoudre les Problèmes qui se posent à une Communauté, a ainsi Disparu. ”
rébellion insurrection normalité

la Rébellion ou l’Inaction : le Sens Ardent de la Vie plutôt que la Peur Paralysante de la Mort
0 (0)

” « Tant que les gens ne songent pas à exercer leur liberté, ceux qui veulent les tyranniser le feront, car les tyrans sont actifs et ardents et feront tout, au nom des dieux, des religions et autres, pour enchainer les hommes endormis. » – Voltaire
Les auteurs de cette prise de contrôle génocidaire de la société s’en prennent maintenant aux enfants et tenteront d’en empoisonner autant que possible avec leurs «vaccins».
Seule une nation d’imbéciles lâches et pathétiques permet un sort aussi abominable pour leur propre progéniture sans défense.
Ce type de comportement indique un manque total d’intellect et une ignorance massive de la réalité.
Il indique aussi une indifférence généralisée qui est l’incarnation d’une société malade et immorale.
Blâmer l’ennemi est facile, tandis que le blâme de soi est évité à tout prix,
et cette attitude est encore pire que celle des tyrans :
on s’attend à ce que le mal au sein de la classe dirigeante existe, mais le mal de l’apathie de masse ne peut jamais être accepté ni excusé….
Au cours des derniers mois, les citoyens de ce pays ont pleinement acquiescé à la volonté d’un régime totalitaire et ont mis à nu leurs faiblesses, dues à une peur infondée.
Avec cela, viennent les conséquences de l’inaction, conséquences qui sont toujours à la discrétion des tyrans !
Ce qui s’est passé à ce jour devrait être suffisant pour que quiconque voie la folie d’avoir confiance en un État ou une nation.
Les gens auraient dû reconnaître la nature totalitaire de ce qui se passe mais, hélas, ils sont restés obéissants et passifs, et verront leur monde décimé.
Pour voir l’écriture sur le mur, il faut rechercher et accepter la Vérité, quel que soit le risque que cela comporte !”
Error 404 Democracy

Oligarchie, Ploutocratie et Démocratie
0 (0)

” Les Failles Structurelles du Parlementarisme dit Représentatif, assorties d’une interprétation déficiente du principe de séparation des pouvoirs, se sont spontanément et « naturellement », prolongées en un Système Européen Ploutocratique.
Sur le long terme, le Verrouillage du Pouvoir par ceux qui détiennent la Richesse n’est pas une organisation politique Viable,
car ceux qui détiennent les Richesses ne Créent rien :
ils vivent de l’Accaparement du Travail, de la Créativité et de la Volonté des groupes Productifs de la Société.
Ce système est basé sur la prédominance de l’Avoir sur l’Être, via une relation de Prédation Systématique sur le Vivant.
Le régime Ploutocratique s’est développé à la faveur de la mise en avant, en tant que valeur ultime, des Droits de l’Individu
au détriment de l’existence des Devoirs, seuls à même de générer une Société au sens Politique du terme, et donc une Civilisation.
L’exacerbation des Droits Individuels a permis in-fine d’imposer la Loi du + Fort, selon des règles Financières.
Le pouvoir Exécutif n’est là que pour assurer la Mise en œuvre pratique des Lois générales Votées par le Parlement.
Quant à lui, le pouvoir Judiciaire relève du pouvoir exécutif…
La structure de notre État est donc organisée de façon Pyramidale avec, à son sommet, le Parlement, censé représenter la Volonté Générale.
Par ailleurs, pour compléter la critique de la théorie de la séparation des pouvoirs, il faut rappeler son Omission du Pouvoir Monétaire, élément pourtant essentiel de la Souveraineté politique de l’État.
Sans Contrôle de sa Monnaie, l’État est Dépendant de ses Créanciers et n’a donc pas de Souveraineté Financière.
Ses Choix Politiques étant Contraints par les Financiers, l’État est réduit à l’Impuissance.”
Shoah Memorial

WWIII : un Camp de Concentration Planétaire à ciel ouvert, grâce à Baby Covid
0 (0)

Cà ne va pas suffire de créer des Communautés Autonomes et des Ecovillages de Bisounours…
” Les autorités Australiennes tyranniques :
1) ne semblent pas libérer les gens après qu’ils aient été « assignés » à une quarantaine forcée de 14 jours ;
vous pouvez vous enregistrer, mais vous ne pouvez pas vous désinscrire.
2) menacent de « gazer » les prisonniers s’ils n’obéissent pas.
Il n’est pas clair si ce gaz consiste à gazer quelqu’un avec du gaz lacrymogène ou un gaz mortel de type Zyklon B,
mais dans les 2 cas, il s’agit d’une violation flagrante des droits humains fondamentaux.
Les organisations mondiales des droits de l’homme sont mystérieusement silencieuses sur tout cela…
Ce qui est encore + troublant, c’est la façon dont le gouvernement Australien tyrannique détermine quelles personnes kidnapper médicalement et jeter dans ces goulags covidiens de la mort :
il vous suffit d’être testé «positif» via un test PCR frauduleux pour être signalé et incarcéré,
même si vous ne présentez aucun symptôme de maladie et êtes en parfaite santé !
Sous l’influence séduisante d’un pouvoir illimité, les gouvernements du monde ont abandonné tous les piliers de la procédure régulière, de l’état de droit ou des libertés individuelles
et fonctionnent désormais comme des organisations terroristes génocidaires, menant des opérations d’extermination de masse.
Aucun gouvernement n’abandonnera volontairement le pouvoir ;
c’est pourquoi les autorités sanitaires Australiennes citent maintenant ouvertement le «nouvel ordre mondial»
et prétendent que la pandémie de covid ne prendra jamais fin – ce qui signifie que leur tyrannie ne finirait jamais. ”