Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
Error 404 Democracy

Oligarchie, Ploutocratie et Démocratie

” Les Failles Structurelles du Parlementarisme dit Représentatif, assorties d’une interprétation déficiente du principe de séparation des pouvoirs, se sont spontanément et « naturellement », prolongées en un Système Européen Ploutocratique.
Sur le long terme, le Verrouillage du Pouvoir par ceux qui détiennent la Richesse n’est pas une organisation politique Viable,
car ceux qui détiennent les Richesses ne Créent rien :
ils vivent de l’Accaparement du Travail, de la Créativité et de la Volonté des groupes Productifs de la Société.
Ce système est basé sur la prédominance de l’Avoir sur l’Être, via une relation de Prédation Systématique sur le Vivant.
Le régime Ploutocratique s’est développé à la faveur de la mise en avant, en tant que valeur ultime, des Droits de l’Individu
au détriment de l’existence des Devoirs, seuls à même de générer une Société au sens Politique du terme, et donc une Civilisation.
L’exacerbation des Droits Individuels a permis in-fine d’imposer la Loi du + Fort, selon des règles Financières.
Le pouvoir Exécutif n’est là que pour assurer la Mise en œuvre pratique des Lois générales Votées par le Parlement.
Quant à lui, le pouvoir Judiciaire relève du pouvoir exécutif…
La structure de notre État est donc organisée de façon Pyramidale avec, à son sommet, le Parlement, censé représenter la Volonté Générale.
Par ailleurs, pour compléter la critique de la théorie de la séparation des pouvoirs, il faut rappeler son Omission du Pouvoir Monétaire, élément pourtant essentiel de la Souveraineté politique de l’État.
Sans Contrôle de sa Monnaie, l’État est Dépendant de ses Créanciers et n’a donc pas de Souveraineté Financière.
Ses Choix Politiques étant Contraints par les Financiers, l’État est réduit à l’Impuissance.”
Dans l'Obscurité

Vaccins à ARNm => Identité Numérique et Manipulation Génomique => Contrôle total et Sélection à la carte du Bétail Humain

” Les entreprises les+ influentes de la Silicon Valley, aux côtés de sociétés de Soins de santé, de contractants du Renseignement Américain
et de la Fondation Commons Project, soutenue par le Forum Economique Mondial,
ont récemment lancé l’Initiative Mondiale d’Accréditation des Vaccins.
Les ambitions de cette initiative vont bien au-delà des Vaccins et auront des implications majeures pour les Libertés Civiles :
des Géants de la Technologie ayant des liens étroits avec l’État Américain de Sécurité Nationale – Microsoft, Oracle et MITRE –
ont annoncé qu’ils s’étaient associés à plusieurs entreprises de soins de santé pour créer l’Initiative d’Accréditation des Vaccins (VCI),
afin de faire avancer la mise en place de Registres Numériques de Vaccination contre le COVID-19,
afin que les participants puissent “Démontrer leur état de Santé pour Retourner en toute sécurité en Voyage, au Travail, à l’Ecole et dans la Vie”.
Un autre partenariat entre la Fondation Commons Project et le FEM, qui lui est apparenté, est le CommonPass qui permettra aux individus de “valider leur Statut Covid”.
Le chevauchement entre les Registres Numériques de Vaccination, promus par des initiatives telles que le CommonPass et la VCI,
et l’impulsion donnée à un nouveau Système Mondial d’Identité Numérique n’est pas une coïncidence.
Il convient de noter que Microsoft, membre de la VCI, a déposé un Brevet, en 2019, qui permettrait à l’Activité du Corps Humain,
notamment les Ondes Cérébrales et la Chaleur Corporelle, d’exploiter (c’est-à-dire de Générer) de la Cryptomonnaie. ”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...