Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
Balls in the Wall

l’Immaculée Extermination : Décimer le Système Immunitaire avec les Vaccins/Venins à ARNm…

” « Si quelqu’un souhaitait Tuer une partie importante de la Population Mondiale au cours des prochaines années, les systèmes actuels mis en place le permettraient. » 
– Dr Mike Yeadon, ancien Vice-président de Pfizer.
« Or, c’est là l’esprit de l’Antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui est déjà dans ce monde.»  -Jean, 4:2-3.
Le vaccin contre le Covid-19 Endommage-t-il le Système Immunitaire ?
Oui. Il Diminue la capacité de l’organisme à Combattre les Infections, les Virus et les Maladies.
Jusqu’à présent, le nombre de Décès est 3 fois + élevé que le Total des vaccins sur les 35 dernières années. 
Nous constatons aussi une Surmortalité, toutes causes confondues, dans les pays qui ont lancé des campagnes de vaccination de masse.
Parfois, la hausse atteint 20 % par rapport à la moyenne sur 5 ans. Il s’agit d’un Pic massif de Décès, en grande partie imputable au vaccin.
il n’a pas été conçu pour Tuer les gens sur le champ, mais pour produire une Réaction Retardée qui Erode Inexorablement la Santé de la personne vaccinée.
En d’autres termes, le plein impact des Caillots sanguins, des Hémorragies, des problèmes d’Auto-immunité et autres Blessures générées par le vaccin ne se fera sentir qu’à une date ultérieure,
par le biais d’une croissance des Crises Cardiaques, des Accidents Vasculaires Cérébraux, des Maladies Vasculaires, et même des Cancers.
La Protéine Spike pénètre dans le noyau des cellules et interfère avec les fonctions de Réparation des Dommages subis par l’ADN, Compromettant ainsi l’Immunité Adaptative et Favorisant la Formation de cellules Cancéreuses… ”
Géoingénierie

La Géoingénierie est au Climat Terrestre ce que les Vaccins à ARNm sont au Génome Humain… cela s’appelle un Fil Conducteur (!)

3 conditions improbables pour qu’une Mouvance Ecologiste ait une Légitimité quelconque, face aux Pitreries Mortifères du GIEC et de l’Agenda 30 de l’ONU :
Stopper les Guerres (rien de + Polluant), les Explosions Nucléaires et la Manipulation Climatique…
” Immédiatement après la Seconde Guerre Mondiale, la Stimulation Militaire de la Science et de la Technologie s’est Institutionnalisée et la Guerre Froide a garanti que le Financement Militaire de la Science se poursuivrait…
Dans les Universités, autrefois Foyers de la Liberté d’Expression, l’Esprit du Secret a pris Possession. 
Le Ministère de la Défense a représenté à lui seul près de 70 % de tous les Fonds Gouvernementaux destinés à la Recherche et au Développement.
La Science a été Isolée, en fait, à l’intérieur du Complexe Militaro-Industriel, et ses Découvertes ont été gardées Secrètes.
Le Secret abaisse toujours le niveau de Responsabilité Environnementale, sans parler de la Responsabilité Démocratique !
Commencées à l’été 1945, avec l’Essai Trinity, les Expériences Nucléaires se sont poursuivies avec vigueur, bien au-delà du Traité d’Interdiction partielle des Essais Nucléaires de 1963 :
ces essais ont libéré d’énormes quantités de Radionucléides, tels que le Strontium 90 et le Césium 137, dans l’atmosphère de la planète et dans la chair (et les os) des êtres vivants, partout sur Terre.
Ces essais atmosphériques n’ont pas pris fin avant 1980, et leurs Retombées totales ont été estimées équivalentes à 40 000 Détonations de Bombes de la taille d’Hiroshima,
libérant dans la Biosphère des centaines de Mégatonnes de force Destructrice pour l’Environnement.
Au total, + de 1 900 Essais Nucléaires (dont + de la moitié par les États-Unis) ont infligé à la Biosphère de la Terre des dommages incalculables, ignorés du grand public.
Les estimations de l’incidence du Cancer se chiffrent en Millions, voire en centaines de millions. ”
Gaza Palestine

Les Souterrains Insurrectionnels, l’Eternel Bouclier contre la Mort venue du Ciel – à Gaza comme durant WWI

” Le célèbre roman Birdsong raconte l’histoire de l’intérieur de l’exténuante guerre des tranchées de 1914-18.
Les tranchées – de simples couloirs boueux et détrempés par la pluie – étaient séparées des lignes allemandes par l’enfer de désolation du « no man’s land »
– une étendue sauvage indescriptible de boue, de boue et encore de boue, jonchée de morceaux d’hommes brisés dont personne n’osait récupérer les restes,
et de fils de fer barbelés à lames de rasoir tordus dans toutes les formes et tous les angles imaginables.
Mais au fond, c’est une histoire de tunnels – ceux qui les ont creusés, ceux qui y ont été enterrés en tombant
et ceux qui en sont sortis – comme des vers de terre qui surgissent – pour surprendre et tuer l’ennemi.
Les tunnels étaient l’arme secrète de la Première Guerre mondiale.
Ils étaient la réponse au bombardement aérien impitoyable déclenché par la masse écrasante d’une machine militaire supérieure.
Les bataillons entraient dans les tranchées avec 800 hommes, et en ressortaient, après le bombardement, avec seulement 100 à 200 hommes vivants.
Et pourtant, ils continuaient – des volontaires creusant des tunnels dans la boue pour surgir, tels des fantômes, sur un ennemi endormi.
La doctrine occidentale de la puissance de feu écrasante est née là.
Elle est devenue le principal outil de la boîte à outils occidentale
et la supériorité aérienne absolue reste le cœur de la stratégie actuelle des États-Unis et de l’OTAN.
Où veut-on en venir ? Toute cette tradition de stratégie militaire ancrée dans les bombardements aériens massifs qui remonte aux années 1920 et se poursuit aujourd’hui à Gaza est en train d’expirer.
Elle est devenue obsolète (du moins au Moyen-Orient). ”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...