Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
Délit

le Journaliste d’Investigation : Indépendant, Intrépide, Engagé, Sagace et …Banni !

” Le journalisme était une activité passionnante, et un correspondant de guerre devait être brillant, courageux et extrêmement rapide.
On s’attendait aussi à qu’il ou elle soit indépendant.
Il est évident qu’à cette époque, la censure n’était pas absolue et consolidée comme elle l’est désormais.
Toute individualité, toute passion et tout courage intellectuel ont disparu des reportages de médias de masse et d’une grande majorité des livres de non fiction.
Il n’y a presque + de manifeste, de «J’accuse».
Les reportages sont bridés, rendus «sûrs» et «inoffensifs» : ils ne provoquent + les lecteurs, ne les envoient surtout + sur les barricades. La couverture des conflits est le cœur de la bataille idéologique,
et le mécanisme de propagande du régime imposé globalement par l’Occident en assure pleinement le contrôle.
Pour comprendre le monde en profondeur, il faut connaître la détresse et les horreurs de la guerre et des zones de conflit.
C’est là où le colonialisme et le néo-colonialisme montrent leurs horribles dents pointues.
À un certain moment, grâce aux reporters indépendants, le public de l’Occident était de + en + conscient des conditions à travers le monde.
Les citoyens de l’Empire (Amérique du Nord et Europe) n’avaient aucune place pour échapper à la réalité.
Les étudiants et les citoyens qui sentaient une grande solidarité avec les victimes (c’était avant qu’ils ne soient trop occupés avec Facebook, Twitter et autres médias sociaux qui les ont pacifiés et les font crier au téléphone, au lieu de détruire les centre-villes),
défilaient régulièrement, construisaient des barricades et se battaient contre les forces de sécurité dans les rues. ”
coronavirus 5G

Les 4 Cavaliers de l’Apocalypse : la Science Diabolique de la 5G + Covid + Chemtrails + Vaccin ARNm

” COVID-19, Micro-Onde 5G 60-GHz, Poussière Intelligente / Smart Dust / Nanoparticules Biométalliques disséminées par Chemtrail, et ARNm Numérisé injecté via un Vaccin, sont des armes Quaternaires qui s’intensifient mutuellement.
Leur lancement est délibérément coordonné pour anéantir une ville ou une nation ciblée, commettre un génocide et dépeupler.
2019 a été l’année de Wuhan, la capitale de Hubei qui devait avoir 10.000 stations de base 5G vers fin 2019.
Ce qui s’est vraiment passé, c’est qu’une nouvelle variante du coronavirus a été libérée à Wuhan, après que les expérimentateurs 5G aient vu une épidémie de Syndrome 5G exploser.
Les cobayes 5G tombaient littéralement comme des mouches, dès qu’on activa le commutateur 5G. Les urgences des hôpitaux et des cliniques étaient débordées…
Les scientifiques de la 5G observant la crise de santé publique naissante ont immédiatement activé le Plan B :
mettre cette hécatombe sur le dos d’une grippe virulente – un coronavirus bio-conçu qui produit des symptômes similaires au syndrome 5G.
3 des épidémies de coronavirus les + graves sur 3 continents – Asie, Europe et Amérique du Nord –
ont eu lieu dans les grandes régions métropolitaines qui avaient subi des déploiements avancés de la 5G
– Wuhan, Chine ; Milan, Italie ; et Seattle, Washington, respectivement.
Les taux extraordinaires de réinfection du COVID-19, également connu sous le nom d’arme biologique du coronavirus déclenchant la grippe 5G, offrent des preuves circonstancielles convaincantes qu’il s’agit vraiment d’une maladie induite par les rayonnements électromagnétiques, + que d’un coronavirus bio-conçu.
La seule raison plausible de ré-infections multiples, par rapport à toutes les épidémies de coronavirus déjà étudiées avant l’ère du WiFi, est que les anciens patients COVID-19 sont revenus dans leur environnement sans fil. ”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...