Terrorisme-5-choses-a-retenir-du-rapport-annuel-du-gouvernement-americain

Soldats Américains, Assassinés ou Assassins ?

” L’armée Américaine vole le Pétrole en Syrie, le transporte par camion en Turquie, alors que le peuple Syrien doit se passer de carburant.
L’Armée Américaine a brûlé des champs de Blé en Syrie, ce n’est pas une conjecture.
Là où l’Armée Américaine ne commet pas de crime, & nous ne savons pas exactement où se situe la limite,
des entrepreneurs Mercenaires sont utilisés, comme Blackwater & tant d’autres, pour passer des Armes en contrebande aux Terroristes, Assassiner des Dirigeants locaux, des Médecins & des Enseignants
& mettre en scène des atrocités imputées à d’autres…
L’Armée Américaine fait-elle vraiment tout cela ? Oui, bien sûr, c’est pour cela que les troupes d’Opérations Spéciales sont entraînées !
Tout ce que vous devez faire, c’est tirer sur tous ceux que vous voyez & les appeler Suspects Terroristes ou Combattants Ennemis.
Il ne fait aucun doute que les États-Unis, tout comme la Turquie & Israël, non seulement approvisionnent les Terroristes au Moyen-Orient & en Afrique,
mais aussi mènent des missions de Combat pour les aider de toutes les manières possibles.
Chaque atrocité commise au Yémen a une composante de l’implication Américaine, depuis la planification de missions de Bombardement sur des Civils jusqu’à la fourniture d’Armes Chimiques interdites. ”
Pilotes américains torturés par les Japonais

Quand les Japonais disséquaient des Pilotes américains vivants, tombés derrière les lignes ennemies

” De la même façon que les Nazis & le docteur Mengele en tête s’adonnaient à d’atroces “expériences médicales” sur les prisonniers, les Japonais ont transporté de nombreux prisonniers alliés vers le centre médical de Fukuoka pour des dissections irréalistes.
Selon les archives de l’université, un pilote tombé en vol a subi une lobotomie du cerveau, afin de vérifier si les crises d’épilepsie pouvaient être contrôlées par la chirurgie.
D’autres ont vu une section de leur foie amputée afin de savoir combien de temps ils pouvaient survivre.
Les atrocités ne s’arrêtaient pas là : les espions soviétiques étaient contaminés par la peste, le typhus ou le choléra.
Ils étaient considérés comme des “marutas”, c’est-à-dire “des bouts de bois,” dans la triste unité 731 où leur résistance à la mort était testée de diverses manières, toutes aussi sadiques les unes que les autres (brûlés au lance-flammes, bouillis à vif…).
Si les alliés se sont adonnés, eux aussi à des crimes de guerre (pillages, viols sur les populations civiles, massacre de soldats prisonniers), rien n’a atteint la cruauté des Japonais. ”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...