Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
coronavirus 5G

Les 4 Cavaliers de l’Apocalypse : la Science Diabolique de la 5G + Covid + Chemtrails + Vaccin ARNm

” COVID-19, Micro-Onde 5G 60-GHz, Poussière Intelligente / Smart Dust / Nanoparticules Biométalliques disséminées par Chemtrail, et ARNm Numérisé injecté via un Vaccin, sont des armes Quaternaires qui s’intensifient mutuellement.
Leur lancement est délibérément coordonné pour anéantir une ville ou une nation ciblée, commettre un génocide et dépeupler.
2019 a été l’année de Wuhan, la capitale de Hubei qui devait avoir 10.000 stations de base 5G vers fin 2019.
Ce qui s’est vraiment passé, c’est qu’une nouvelle variante du coronavirus a été libérée à Wuhan, après que les expérimentateurs 5G aient vu une épidémie de Syndrome 5G exploser.
Les cobayes 5G tombaient littéralement comme des mouches, dès qu’on activa le commutateur 5G. Les urgences des hôpitaux et des cliniques étaient débordées…
Les scientifiques de la 5G observant la crise de santé publique naissante ont immédiatement activé le Plan B :
mettre cette hécatombe sur le dos d’une grippe virulente – un coronavirus bio-conçu qui produit des symptômes similaires au syndrome 5G.
3 des épidémies de coronavirus les + graves sur 3 continents – Asie, Europe et Amérique du Nord –
ont eu lieu dans les grandes régions métropolitaines qui avaient subi des déploiements avancés de la 5G
– Wuhan, Chine ; Milan, Italie ; et Seattle, Washington, respectivement.
Les taux extraordinaires de réinfection du COVID-19, également connu sous le nom d’arme biologique du coronavirus déclenchant la grippe 5G, offrent des preuves circonstancielles convaincantes qu’il s’agit vraiment d’une maladie induite par les rayonnements électromagnétiques, + que d’un coronavirus bio-conçu.
La seule raison plausible de ré-infections multiples, par rapport à toutes les épidémies de coronavirus déjà étudiées avant l’ère du WiFi, est que les anciens patients COVID-19 sont revenus dans leur environnement sans fil. ”
fraude climatique

Mini Glaciation Terrestre, Famines et Dépopulation à l’horizon, liées au Grand Minimum Solaire et en phase avec l’Agenda Vert de l’ONU

” Les récents Hivers Rigoureux qui ont frappé non seulement la partie Continentale des États-Unis,
mais aussi une grande partie de l’Union Européenne, et même le Moyen-Orient,
justifient un examen + approfondi d’un sujet ignoré par les rapports du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) des Nations Unies :
il s’agit de l’Ignorance du + grand facteur affectant le Climat de la Terre et le Changement Climatique qui, lui, est bien réel – c’est à dire les Cycles Solaires.
Le Cycle Solaire actuel de 11 ans qui a commencé en 2020 sera le + faible des 200 dernières années.
Cette période de Grand Minimum Solaire est susceptible de durer jusqu’en 2053.
Elle est corrélée à l’Activité Volcanique,
car la Baisse de la Magnétosphère dépendant du Soleil et l’Intensification de la Pénétration des Rayons Cosmiques dans l’Atmosphère Terrestre, puis dans le Magma riche en Silice des Volcans, provoquent des Eruptions + importantes.
Ce qui est crucial n’est pas tant l’Energie Emise par le Soleil que la quantité de cette énergie Bloquée par les Nuages,
celle qui atteint la Surface de la Terre et celle qui est Réfléchie dans l’espace par la Glace et la Neige.
Or, une + grande Pénétration des Rayons Cosmiques dans l’Atmosphère pendant les Minima Solaires ajoute à la Nucléation des Nuages, comme le font les Eruptions Volcaniques.
Des Crues Rapides + importantes, des Tempêtes de Grêle et – en raison de la Perturbation du Jet-stream et du mélange des couches atmosphériques – des Précipitations locales de Longue durée sont déclenchées …”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...