Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
Gaza Palestine

Les Souterrains Insurrectionnels, l’Eternel Bouclier contre la Mort venue du Ciel – à Gaza comme durant WWI

” Le célèbre roman Birdsong raconte l’histoire de l’intérieur de l’exténuante guerre des tranchées de 1914-18.
Les tranchées – de simples couloirs boueux et détrempés par la pluie – étaient séparées des lignes allemandes par l’enfer de désolation du « no man’s land »
– une étendue sauvage indescriptible de boue, de boue et encore de boue, jonchée de morceaux d’hommes brisés dont personne n’osait récupérer les restes,
et de fils de fer barbelés à lames de rasoir tordus dans toutes les formes et tous les angles imaginables.
Mais au fond, c’est une histoire de tunnels – ceux qui les ont creusés, ceux qui y ont été enterrés en tombant
et ceux qui en sont sortis – comme des vers de terre qui surgissent – pour surprendre et tuer l’ennemi.
Les tunnels étaient l’arme secrète de la Première Guerre mondiale.
Ils étaient la réponse au bombardement aérien impitoyable déclenché par la masse écrasante d’une machine militaire supérieure.
Les bataillons entraient dans les tranchées avec 800 hommes, et en ressortaient, après le bombardement, avec seulement 100 à 200 hommes vivants.
Et pourtant, ils continuaient – des volontaires creusant des tunnels dans la boue pour surgir, tels des fantômes, sur un ennemi endormi.
La doctrine occidentale de la puissance de feu écrasante est née là.
Elle est devenue le principal outil de la boîte à outils occidentale
et la supériorité aérienne absolue reste le cœur de la stratégie actuelle des États-Unis et de l’OTAN.
Où veut-on en venir ? Toute cette tradition de stratégie militaire ancrée dans les bombardements aériens massifs qui remonte aux années 1920 et se poursuit aujourd’hui à Gaza est en train d’expirer.
Elle est devenue obsolète (du moins au Moyen-Orient). ”
Syrie Soleimani chrétiens d'Orient

Soleimani, la Syrie et les Chrétiens d’Orient face au Cancer Sioniste

” Nombre de Milices Chrétiennes qui ont participé aux Opérations Militaires dans la région pour soutenir le Gouvernement Légitime de Damas (par exemple, les «Gardiens de l’Aurore», qui ont uni divers groupes chrétiens tels que les «Lions des Chérubins» – en référence au nom d’un important monastère de Saidnaya – ou les «Soldats du Christ») ont été constituées sur le modèle du Hezbollah et des Milices Chiites Irakiennes, avec l’aide des forces d’al Quds de Soleimani et du Hezbollah lui-même.
Il est important de souligner que les Militants de ces groupes se considèrent comme des «Moudjahidin de la Croix».
L’une des devises des «Lions des Chérubins» déclare : « Nous n’avons pas été Créés pour Mourir mais pour la Vie Eternelle. Nous sommes les Descendants de Saint-Georges.»
Leur action visait principalement à défendre les Lieux de Culte Chrétiens contre les Ravages des Miliciens Takfiri.
Cependant, beaucoup de ces groupes ont également participé à des Opérations Militaires, en dehors des zones où vit la majorité de la Communauté Chrétienne Syrienne.
En fait, ils se sont battus et se Battent en tant que Chrétiens contre « l’Occident » et une vision du monde qui leur est totalement Etrangère. ”
Iran-covid19-sanctions-nucléaire

Le nouveau Parapluie Atomique Iranien

” Si le Hezbollah reste le rempart des communautés chrétiennes locales face à une emprise sunnite croissante, il est surtout, aux yeux de Washington, le prolongement de la capacité de nuisance Iranienne dans toute la région.
Il s’agit donc de tarir son influence locale & régionale en s’attaquant aux avoirs économiques de certains leaders économiques du Hezbollah & de démontrer que le Liban est un « Etat failli ».
Derrière cette tragédie humaine & économique, c’est donc bien évidemment l’Iran qui est la cible ultime de Washington & de Tel-Aviv,
& c’est avant tout le JCPOA (Accord sur le nucléaire iranien) qui a été le catalyseur de la conclusion de l’accord du 15 septembre.
Le Liban, comme la Syrie, la Lybie, l’Irak ou le Yémen, ne sont que des espaces de manœuvre pour atteindre l’effet final recherché par les stratèges étatsuniens :
affaiblir politiquement & financièrement le régime des Mollahs.
L’Iran n’est pas, n’est plus seul.
Il y a certes l’axe tactique d’Astana qui le lie à Moscou & Ankara en Syrie
& a empêché depuis 2015 le démembrement du pays & son abandon aux milices islamistes sous label Daech ou Al Qaeda avec notre complaisante & suicidaire bénédiction. ”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...