Masque du Mal

l’Oxyde d’Ethylène, une substance Cancérigène présente dans les Ecouvillons des Tests PCR et l’Hydrogel DARPA

” Le Dr José Luis Gettor, Médecin Urgentiste en Espagne, met en garde la population contre les Dommages causés par les Ecouvillons des Tests PCR :
les Ecouvillons sont une Arme. Ils contiennent une Substance développée par le Renseignement Militaire appelée «Hydrogel DARPA». 
Et le petit bout de l’Ecouvillon n’est pas en Coton ordinaire. Ces Ecouvillons viennent de Chine. Ce n’est pas un bâton en plastique avec une pointe en coton. 
C’est un Faisceau de Fibres de Nylon Creuses qui contiennent, entre autres, de l’Oxyde d’Ethylène.
L’oxyde d’éthylène est un poison retenu par l’hydrogel. 
Mais lorsque l’écouvillon pénètre dans la Muqueuse à 30°C, l’Hydrogel Fond. Et gardez à l’esprit que l’Oxyde d’Ethylène bout à 10,4 ºC. 
C’est pourquoi c’est si Douloureux, si Piquant !
Car une fois l’Hydrogel Fondu, l’Oxyde d’Ethylène est Libéré et engendre un Ulcère au fond du Rhinopharynx.
Selon l’Agence Européenne des Produits Chimiques, l’Oxyde d’Ethylène, substance utilisée pour Enrober et Stériliser les Ecouvillons Nasaux des Tests PCR,
est Toxique, Cancérigène et Mutagène, même lorsqu’il est seulement Inhalé ! ”
Mère

A World Apart – Chapitre VII – Extinction

Vladimir regardait sa mère se shooter. Dans l’infâme bordel du salon, le Soleil nimbait son visage de poupée expirante de manière féérique ; il l’enveloppait d’un voile doré de mariée, jouant avec les reflets délicats de ses cheveux blonds, pas lavés depuis des semaines.
Ils vivaient – ou plutôt, survivaient – dans un quartier du Queens appelé Corona, lieu de ralliement des Déchus et Rebuts du Rêve Américain.
Vladimir n’avait jamais connu son père, et il n’était pas sûr que sa mère se souvienne de son identité, car cela faisait de longues années qu’elle se droguait et faisait des passes occasionnelles en guise de règlement en nature,
quand elle n’avait pas des amants de passage, fruits amers et délétères de ses compulsions sentimentales momentanées.
Elle avait essayé bien des drogues : la Scopolamine, la Métamphétamine (Crystal Meth), la Méphédrone, l’Oxidado, mais là, elle avait stoppé net sur une variante de la Désomorphine, surnommée Krokodil, choix encore plus fatal que tous les autres réunis.
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...