Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
Remords

l’Héroïsme du Nationalisme Arabe Syrien face à l’Impérialisme Américano-Sioniste

” Déjà I0 ans de Guerre en Syrie, et les Souffrances du peuple Syrien continuent.
Gigantesque tribut payé à cette Folie collective orchestrée de l’étranger, qui a vu des Mercenaires de 120 nationalités affluer au Pays de Cham pour y instaurer un nouvel «Emirat».
Guerre sans pitié, où l’État Syrien menacé d’Anéantissement s’est battu bec et ongles, défendant l’Intégrité Territoriale et la Souveraineté de la Nation.
Difficile d’ignorer que les Combattants de la Nébuleuse insurrectionnelle disposaient d’un Soutien Financier massif de la part des Pétromonarchies du Golfe…
Mais si les Occidentaux et leurs Alliés régionaux voulaient en découdre avec Damas, ce n’était pas pour faire la Promotion des Droits de l’homme :
c’était pour défendre des intérêts sonnants et trébuchants, au cœur d’une région Cruciale pour l’Avenir Energétique de la planète,
et pour garantir la Sécurité d’Israël, en Neutralisant l’un des derniers bastions du Nationalisme Arabe.
Car la Syrie est au centre d’une Alliance réunissant les Forces qui s’opposent à la Domination Israélo-Américaine dans la région.
Elle demeure le seul État Arabe debout, refusant de Plier devant la puissance Occupante.
Elle est le Pivot d’un Arc de la Résistance qui va de Damas à Téhéran,
en passant par le Hezbollah Libanais et les Mouvements Palestiniens.
Voulue par Washington, Londres, Paris et Ankara, Financée par les Monarques du Golfe, la Guerre de Syrie est une farce sanglante.
Provoquée par l’appétit de Domination Impérialiste, elle a Mobilisé une piétaille Fanatisée, issue de masses Manipulables, Abruties au dernier degré par l’Idéologie Wahhabite. ”
azerbaijani-defence

Artsakh : le Retour des Empires – le Califat Ottoman versus l’Iran & la Russie

“À tous ceux qui pensent qu’une armée est inutile & que la guerre entre États est improbable, le conflit qui vient de se déclencher en Artsakh apporte un démenti cinglant.
Nous avons ici un classique jeu de puissance à plusieurs échelles & à plusieurs coups.
Les guerres de civilisation ne peuvent avoir de solution pacifique.
Un même territoire convoité par 2 peuples, 2 religions, 2 histoires sur lequel les uns & les autres se mêlent ne peut trouver d’issue que dans l’éviction d’1 des 2 peuples.
Mais en réalité, ce n’est + une guerre qui oppose Arménie & Azerbaïdjan, c’est un conflit turc qui s’inscrit dans le cadre de l’expansion de la Turquie.
L’Azerbaïdjan ici n’est plus autonome ; Bakou est le jouet d’Ankara.
Le conflit de l’Artsakh est l’un des épisodes des offensives conduites par Erdogan, en Libye & en Syrie d’abord, contre la Grèce & en Méditerranée Orientale ensuite.
Cette attaque est peut-être une manière d’ouvrir un 3ème front afin de peser sur les négociations à venir autour du Gaz & de Chypre.
La Turquie a ainsi envoyé en Azerbaïdjan plusieurs Milliers de Mercenaires Islamistes qui combattaient en Syrie au côté de l’État Islamique,
embauchés pour un contrat de 3 mois au tarif de 1800 Dollars/mois.
Le conflit ethnique entre Arméniens & Azéris est en train de se mouvoir en guerre religieuse par la grâce de la Turquie, afin de prendre le commandement des croyants, comme au temps du Califat.
Une situation loin d’être évidente, tant la Russie & l’Iran ne pourront pas laisser passer une telle offensive.
Ici, Ankara trouvera des pays beaucoup + redoutables que la molle Europe, incapable pour l’instant de réagir aux provocations de la Turquie.”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...