Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
voiture électrique

La Voiture Electrique: une Pollution Environnementale interminable… et Minable

” Qu’est-ce que cela signifie ? D’abord, l’installation de multiples Bornes de Recharge le long de nos routes, car les Véhicules les + Performants, à l’heure actuelle, ne peuvent prétendre à une Autonomie supérieure à 500 km.
Et encore, sans faire usage des Phares, du Chauffage, des Essuie-glaces, du Dégivrage ou de la Climatisation !
Ensuite, cela implique la conception de Batteries capables de Stocker cette Energie. Et là, il faut s’attarder un instant.
À l’heure actuelle, les Batteries équipant les véhicules sont très Lourdes, très Coûteuses et bourrées de Métaux Rares.
Dans celle de la Tesla Model S, par exemple, la + Performante du marché, on trouve pas moins de 16 Kg de Nickel ;
or, le Nickel est plutôt rare sur notre Terre et son Extraction est une vraie galère, car on ne le trouve jamais à l’état Pur et dans les Minerais, il n’existe qu’en très Faible proportion.
Tout cela entraine de colossales montagnes de Résidus que l’on Déverse la plupart du temps dans la Mer !
Mais qu’importe la Biodiversité pour les Khmers Verts qui ne jurent que par la «mobilité verte».
S’il n’y avait que le Nickel en jeu, mais il y a aussi le Lithium : il en faut 15 Kg par Batterie !
Pour l’Extraire, on Pompe sous les Salars (lacs salés asséchés), ce qui entraîne une Migration de l’Eau Douce vers les profondeurs.
Une Catastrophe Ecologique, selon les autochtones qui Souffrent déjà du Manque d’Eau.
Et puis, il y a le Cobalt – 10 Kg par Batterie – et là, on touche au Travail des Enfants. ”
Alger Palais des Raïs Patio - Bastion - Nabil

l’Héritage Colonial Français laissé à l’Algérie versus le Présent Algérien

” Puisque le Système Algérien veut faire les Comptes, nous allons donc lui présenter l’Addition de ce que l’Algérie a Coûté à la France, entre 1830 et 1962… sans parler du Coût Colossal de l’Immigration depuis cette dernière date !
Au mois de juillet 1962, au terme de 132 années de présence, la France avait créé l’Algérie, lui avait donné son nom, l’avait Unifiée.
La France avait Drainé ses Marécages, Bonifié ses Terres, Equipé le pays, Soigné et Multiplié par I0 sa Population.
Elle avait fait entrer dans la Modernité des Tribus jusque-là Dissociées.
En 1959, toutes Dépenses confondues, l’Algérie engloutissait à elle seule 20% du Budget de l’Etat Français.
Et cela, en Pure Perte car, Economiquement, l’Algérie n’avait pas d’intérêt pour la France :
qu’il s’agisse des Minerais, du Liège, de l’Alpha, des Vins, des Agrumes etc., toutes les Productions Algériennes avaient en effet des Coûts Supérieurs à ceux du Marché !
Quant au Pétrole, il était, lui aussi, Subventionné par la France :
les Hydrocarbures du Sahara furent mis en Production entre 1957 et 1959, avec une Exploitation qui débuta en 1961,
quelques mois avant l’Indépendance !
Là encore, la France a Surpayé un Pétrole dont elle avait pourtant Financé les Recherches et la mise en Exploitation…
Par le Labeur de ses Colons, la France avait également permis à l’Algérie d’être Alimentairement Auto-suffisante. ”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...