Magie Hypnose

Petit Manuel de Covidisme à l’usage des Occultistes, Kabbalistes et Francs-Maçons… Youpi !

” Alors que la planète est en hypnose, empêchant ses habitants de réagir face à l’évidente supercherie,
nous avons interviewé Lucien Cerise, spécialiste de l’ingénierie sociale, sur la dimension magique et occultiste de la tyrannie actuelle.
Comme nous l’a annoncé Klaus Schwab, nous ne sommes pas censés sortir un jour de la crise dite sanitaire qui est, en fait, purement politique.
D’un point de vue sanitaire, la covid-19 n’est pas un problème,
mais elle sert de prétexte à faire entrer le monde entier dans une « nouvelle normalité » – du moins, c’est ce que veut le biopouvoir transhumaniste. 
Son projet est la société « sans contact », c’est-à-dire sans contact humain,
où les interactions sociales directes disparaîtront et seront encadrées, médiatisées et, si possible, remplacées par la techno-science, l’informatique et les écrans.
Pour y parvenir par étape, le pouvoir accumule les mesures de contrôle social, sans qu’aucune n’annule les autres, en espérant les rendre irréversibles.
La frontière entre maladie et santé s’efface :
nous sommes tous potentiellement malades, comme chez le Docteur Knock, et nous devons donc tous accepter d’être traités comme des malades.
Cette « nouvelle réalité » de la maladie permanente et omniprésente doit permettre de remettre votre santé entre les mains du biopouvoir cybernétique.
Bill Gates est l’homme qui incarne cette fusion de l’informatique et de la santé publique. 
Lui et d’autres transhumanistes essayent de nous transformer en névrosés hypocondriaques volontairement intégrés dans un système fusionnant le corps humain et les machines, par la transposition dans le biologique de ce qui existe en informatique.
Pourtant, l’antivirus biologique naturel existe déjà – il s’appelle le système immunitaire –
mais justement, le projet est de remplacer l’immunité naturelle, gratuite et universelle, par une immunité artificielle qui sera facturée et dépendante d’un fabricant d’antivirus.
Or, si les médias ne parlaient pas du covid-19, les gens ne sauraient même pas que ça existe ! ”

Ho Chi Minh

les Joies Discrètes de la Colonisation Indochinoise

” L’Enfer est Vide, tous les Démons sont Ici. ” – Shakespeare, ” La Tempête “, I6II.
Les Religions sont une vaste Escroquerie dans le sens où elles nous parlent de l’Enfer comme d’un AiIleurs, alors qu’après une analyse serrée, on ne peut que constater que nous sommes DEJA en Enfer sur Terre, aussi Vicieux et Viciés que des Démons :
aucun autre animal terrestre ne Sacrifie, Chasse ni Persécute ses congénères.
Nous sommes littéralement en bas de l’Echelle de l’Evolution Spirituelle,
et guère susceptibles de la remonter,
car dans le Déni complet de notre part Obscure, aussi considérable qu’un Essaim d’Etoiles Vrombissant de Haine….
Peu importe qu’il s’agisse ici de Colonisation (on appréciera l’Hypocrisie sans fond de l’extrême Sauvagerie déployée pour “Civiliser” les Indigènes),
les Tortures ayant été gracieusement exécutées, non pas par les Colons, trop Lâches et Fourbes pour salir leur gants blancs d’Esprits Supérieurs,
mais par des concitoyens zélés…
Il est clair, quand on observe ces Sévices extrêmes dans les détails, qu’il ne suffit pas d’être Indifférent pour les Commettre,
mais, bien au contraire, dans la Jouissance Complète. Allô, Belzébuth ?
On ne peut néanmoins éviter de remettre la Palme de l’Infâmie aux Policiers et aux Militaires qui se distinguent toujours, sous toutes les latitudes, par leur Complicité savoureuse dans les pires Crimes de Masse.
Il n’y a rien de + Schizoïde que ce statut social où l’on se revendique du Meilleur pour mieux engendrer le Pire,
à quelques rares exceptions près de Héros au code d’Honneur impeccable, protecteurs de la Veuve et de l’Orphelin, au lieu de Violer ladite Veuve et Massacrer l’Orphelin.
Route sans Fin

Epstein et Maxwell, Bill Gates et Microsoft, Israël et la Maison Blanche: la Recette de Rêve (Humide) du Big Reset Techno-Totalitaire

” Il est toutefois probable que la nature de la relation entre Gates et Epstein avant 2011 soit encore + scandaleuse que ce qui a transpiré,
et qu’elle puisse avoir des implications majeures non seulement pour Gates,
mais aussi pour Microsoft en tant que société, et certains de ses anciens hauts dirigeants.
Cette dissimulation particulière fait partie d’une tendance évidente des médias grand public à ignorer l’influence évidente qu’Epstein et les membres de la famille Maxwell exerçaient – et, sans doute, continuent d’exercer – dans la Silicon Valley.
En effet, les individus qui ont fondé les géants de la technologie tels que Google, LinkedIn, Facebook, Microsoft, Tesla et Amazon ont tous des liens avec Jeffrey Epstein.
Epstein «a gagné de nombreux Millions, grâce à ses liens commerciaux avec des personnes comme Bill Gates, Donald Trump et le milliardaire de l’Ohio Leslie Wexner, dont il dirige le Trust.»
En outre, la nature étrange de la relation de Gates avec Isabel Maxwell, qui a des liens avec le scandale d’espionnage du logiciel PROMIS et les services secrets israéliens, est documentée.
Elle dirigeait une opération de chantage sexuel liée aux services de renseignements avec Jeffrey Epstein, et leurs finances se chevauchaient considérablement. ”
Mère

A World Apart – Chapitre VII – Extinction

Vladimir regardait sa mère se shooter. Dans l’infâme bordel du salon, le Soleil nimbait son visage de poupée expirante de manière féérique ; il l’enveloppait d’un voile doré de mariée, jouant avec les reflets délicats de ses cheveux blonds, pas lavés depuis des semaines.
Ils vivaient – ou plutôt, survivaient – dans un quartier du Queens appelé Corona, lieu de ralliement des Déchus et Rebuts du Rêve Américain.
Vladimir n’avait jamais connu son père, et il n’était pas sûr que sa mère se souvienne de son identité, car cela faisait de longues années qu’elle se droguait et faisait des passes occasionnelles en guise de règlement en nature,
quand elle n’avait pas des amants de passage, fruits amers et délétères de ses compulsions sentimentales momentanées.
Elle avait essayé bien des drogues : la Scopolamine, la Métamphétamine (Crystal Meth), la Méphédrone, l’Oxidado, mais là, elle avait stoppé net sur une variante de la Désomorphine, surnommée Krokodil, choix encore plus fatal que tous les autres réunis.
Giovanni Strazza - Vierge Voilée

A World Apart – Chapitre VI – Pygmalion

Djibril Kamara venait d’arriver à Munich et de prendre possession de la chambre mansardée et coquettement meublée qu’il avait louée pour 3 jours,
le temps du séjour du trafiquant d’organes Albanais qu’il devait conduire dans l’au-delà.
La position de son nid d’aigle était idéale, car la fenêtre donnait aussi bien sur l’entrée du somptueux hôtel BEYOND, situé sur la place Marienplatz
– et la terrasse associée à la suite dans laquelle allait bientôt se pavaner son futur macchabée –
que sur l’église Saint Pierre et la rue Rindermarkt.
Il était connu dans le petit milieu des Tueurs à Gage pour n’accepter que des contrats où il s’agissait d’abattre des Criminels,
ce pourquoi on l’avait affublé du surnom d’ANUBIS.
Certes, il était noir jais et effilé, à l’image du Chacal-loup égyptien ;
assurément, sa capacité à faire passer de vie à trépas était foudroyante, à l’image de ce dieu de la Mort et souverain du monde Souterrain ;
mais surtout, il était vertueux, tel ce Gardien de la Balance :

La “Découverte de l’Amérique” : le Génocide Amérindien & le Grand Remplacement –

” Les juristes et les Historiens écrivent tous les deux ce qu’ils pensent être attendus d’eux ou ce qui leur apportera des avantages sociaux et économiques.
C’est pourquoi les récits historiques qui soulèvent des questions inconfortables, bouleversent l’ordre établi sont rarement écrits.
Les Européens ont-ils vraiment découvert un continent vide, qu’ils ont ensuite installé et développé,
ou nos ancêtres étaient-ils plutôt des «migrants» vers de nouvelles frontières ?
Le fait historique est que ce que nous appelons aujourd’hui l’Amérique du Nord était une terre Riche, écologiquement équilibrée,
Peuplée de quelque 10 Millions d’êtres humains, s’occupant de leurs affaires et ne représentant aucune menace pour les Européens,
lorsqu’en 1492 Christophe Colomb débarqua.
Contrairement aux Espagnols qui «christianisaient» les populations Indigènes et les utilisaient comme Main-d’œuvre bon marché,
nos ancêtres Anglo-saxons n’avaient guère d’utilité pour les indigènes, qu’ils appelaient «démons» et «loups».
Les Puritains du Massachusetts, qui ont également brûlé des “sorcières”, ont tué les «Indiens» Indigènes qui leur ont appris à Survivre.
Durant 3 siècles, 98% de la Population Autochtone Nord-Américaine n’a pas seulement été déplacée, en vertu de la politique officielle de «destin manifeste» – elle a été délibérément exterminée. ”