Loup Mouton

La Guerre en Ukraine fait partie intégrante de la tactique de mise en place du Big Reset/NOM : la Cible, c’est Nous !

Encore des Preuves Magistrales que la Guerre en Ukraine est une Sinistre Comédie et que Poutine Joue parfaitement le Jeu Nihiliste du Big Reset et des Vendus de Davos…
Il y a une seule Guerre, celle du I% Talmudiste/ Kabbaliste/ Franc-Maçon contre les 99% de Goyims/ Gueux !
” La Russie est-elle la VRAIE Cible des Sanctions Occidentales ?
Flambée des Prix du Pétrole, Crises Energétique et Alimentaire à l’horizon… Se pourrait-il que NOUS soyons la vraie Cible de cette Guerre Economique ?
Les Sanctions semblent être au mieux plutôt Inefficaces, et au pire, étonnamment Contre-productives.
Ce n’est pourtant pas que les Etats-Unis, l’Union Européenne et l’OTAN ignorent comment Ruiner une Economie : ils se sont exercés pendant des années à Affamer les peuples de Cuba, d’Irak, du Venezuela…
L’Occident sait comment faire Souffrir la Russie, s’il le veut vraiment – en Augmentant la Production de Pétrole, en inondant le marché et en faisant Chuter les Prix.
Or, avec les Alliés Occidentaux enfermés dans la prétendue Guerre Economique avec la Russie, le prix du pétrole s’envole et pourrait continuer à le faire.
C’est une bonne nouvelle pour l’Economie Russe, au point que cela pourrait compenser les Dommages causés par les Sanctions brutales !
Les Sanctions Occidentales visent également d’autres exportations Russes, notamment les Céréales et les Denrées Alimentaires.
Si l’Europe refuse d’Acheter de la Nourriture Russe, l’effet net est que la Russie a de la nourriture… et que l’Occident n’en a pas.
Et, tout comme pour le Pétrole, l’Augmentation des Prix des denrées Alimentaires Aidera l’économie Russe, au lieu de lui Nuire.
Pendant ce temps, les États-Unis risquent d’entrer dans une profonde Récession d’ici 2023, la France envisage de distribuer des Chèques Alimentaires, et les pays du monde entier de commencer à Rationner le Carburant… ”
World currency digital crypto currency

la Guerre en Ukraine n’est qu’un prétexte à la création du Chaos Economique et à l’instauration d’une Monnaie Numérique mondiale… donc de la Dictature Globaliste

” J’ai enquêté sur la façon dont ce conflit profiterait en fait aux mondialistes et aux institutions mondialistes qui cherchent à faire tomber les économies de nombreux pays,
tout en dissimulant cette crise artificielle derrière un mur de chaos géopolitique et de bruit.
L’objectif ? Convaincre les masses que la souveraineté nationale est un fléau qui ne mène qu’à la mort généralisée,
et que la « solution » est un système mondial unique – idéalement géré par les mondialistes, bien sûr.
En d’autres termes, une centralisation accrue est toujours proposée comme solution à chaque problème…
De +, la guerre elle-même sert de couverture à la dépression inflationniste que notre banque centrale et notre gouvernement ont créée.
4 nations se sont activement préparées en vue de l’effondrement du Dollar Américain en tant que monnaie de réserve mondiale
(la Ière monnaie utilisée dans la majorité des échanges commerciaux mondiaux) :
la Chine, la Russie, l’Inde et le Brésil.
Ces pays sont également connus sous le nom de BRICS.
En fait, la Russie n’est pas du tout isolée.
Et devinez quels pays refusent catégoriquement de soutenir les actions et les sanctions contre l’invasion de l’Ukraine ? Exact, les autres membres des BRICS !
Le narratif ne sert qu’à donner au public Occidental 2 fausses impressions :
– Il fait croire aux gens que la Cancel Culture à l’échelle internationale fonctionne et que la Russie va bientôt plier, alors que c’est le contraire qui est vrai.
– Il fait croire aux gens que tous les risques sont du côté Russe, alors qu’en réalité, la majeure partie des risques sont du côté Occidental. L’inévitable catastrophe économique n’en sera que + effrayante, lorsqu’elle se produira. ”
Ordo Ab Chao

La Géopolitique pour ceux dotés d’un QI à I Chiffre : comment le Conflit Ukrainien est conçu pour Profiter aux Globalistes

” Les raisons des troubles civils peuvent être évidentes et justifiées,
mais ceux qui protestent sont accusés d’être les pions d’ennemis étrangers :
une stratégie typique des gouvernements corrompus qui tentent de conserver le pouvoir,
lorsque le peuple se soulève et se rebelle pour des raisons légitimes.
C’est dans ce genre d’ambiguïté historique que les globalistes ont tendance à prospérer.
Le brouillard de la guerre contribue à masquer les activités de l’establishment et il est souvent difficile pour les gens de voir qui profite vraiment du chaos, jusqu’à ce qu’il soit trop tard.
Le conflit Ukrainien est au moins partiellement préfabriqué et le Ier domino d’une chaîne de crises prévues.
Ce n’est pas un scénario unique pour les globalistes ; ils auraient tout aussi bien pu déclencher une guerre régionale à Taïwan, en Corée du Nord, en Iran, etc :
il y a de nombreux pays-poudrières qu’ils entretiennent depuis quelques décennies !
Nous ne devrions pas nous concentrer sur la question de savoir qui est à blâmer, entre l’Ukraine et la Russie,
mais plutôt sur les effets résultant de tout désastre majeur et la manière dont les globalistes exploitent ces catastrophes,
pour faire avancer leur programme de centralisation totale du pouvoir.
Certains, dans les médias alternatifs et le mouvement pour la liberté, croient à tort que la Russie est anti-globaliste :
comme de nombreux dirigeants politiques, Poutine utilise parfois une rhétorique anti-globaliste,
mais ses relations racontent une autre histoire !
Dans sa Ière autobiographie, «First Person», il évoque avec tendresse sa rencontre avec le globaliste du Nouvel Ordre Mondial, Henry Kissinger, alors qu’il était membre du FSB (anciennement KGB). ”
Suicide

une Médecine Folle, une Science Aliénée, un Environnement Décimé, une Politique Suicidaire : bienvenue dans l’Agenda Vert de l’Etat Mondial Profond

” Une transformation stupéfiante des économies des pays industriels les + avancés du monde est en cours et prend de l’ampleur :
le cœur de cette transformation est l’énergie, et l’exigence absurde d’une énergie « zéro carbone » d’ici 2050 ou avant.
Éliminer le carbone de l’industrie énergétique n’est pas possible à l’heure actuelle, ni peut-être jamais,
mais si l’on cherche à l’atteindre, cela signifie que les économies les + productives du monde seront mises en pièces :
sans une base énergétique industrielle viable, les pays de l’OTAN deviennent une plaisanterie militaire.
Nous ne pouvons pas parler d’énergie « renouvelable » pour le solaire, l’éolien et le stockage sur batterie ; nous devons parler d’énergie non fiable.
C’est l’un des délires scientifiques les + colossaux de l’histoire !
En raison du refus Allemand d’autoriser l’importation d’un 2ème gazoduc Russe, Nord Stream 2,
l’Allemagne est confrontée à une augmentation de 500% du prix au comptant de l’électricité par rapport à janvier 2021 !
Pour compenser le fait que le solaire et l’éolien, malgré une propagande élogieuse, ne comblent pas le vide,
le réseau électrique Allemand doit importer une quantité importante d’électricité des voisins de l’UE, la France et la République Tchèque,
ironiquement, en grande partie de leurs centrales nucléaires…
Pour l’Allemagne, un pays dont l’ensoleillement n’est pas optimal, l’éolien est la principale alternative.
Le problème de l’éolien, comme l’a montré l’hiver 2021, est qu’il ne souffle pas toujours, et de manière imprévisible !
Cela signifie des pannes d’électricité ou un système de secours fiable, ce qui signifie du charbon ou du gaz naturel, car le nucléaire est évincé. ”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...