Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
peur tyrannie

Libérez-vous de votre Peur intime – et ainsi, de la Tyrannie sociétale, car la Peur est en soi une Tyrannie !

” Partout où vous vous tournez, ceux de gauche comme de droite fomentent la méfiance et la division.
La stratégie est simple mais efficace : le meilleur moyen de contrôler une population est la peur et la discorde. La peur rend les gens stupides.
Confondez-les, distrayez-les avec des bavardages et des divertissements insensés,
dressez-les les uns contre les autres en transformant des désaccords mineurs en escarmouches majeures,
et nouez-les dans des nœuds sur des questions sans importance nationale.
+ important encore, divisez les gens en factions, persuadez-les de se considérer comme des ennemis et faites-les se crier dessus. 
De cette façon, ils ne parviendront jamais à un consensus sur quoi que ce soit et seront trop distraits pour remarquer que l’État policier se referme sur eux.
Je ne suis pas terrifié par les terroristes, c’est-à-dire que je ne suis pas terrorisé.
Au contraire, j’ai peur des terrorisés, je suis terrifié par les masses bovines qui sont si facilement manipulées par les vrais terroristes, les gouvernements et les médias amplificateurs de terreur,
dans le but de permettre à notre pays de glisser vers le totalitarisme et la guerre totale…
L’histoire démontre que les gouvernements sont capables de massacres et d’esclavage bien au-delà de ce que les militants voyous peuvent rassembler :
les terroristes à l’échelle industrielle sont ceux qui portent des cravates, des chevrons et des badges.
Mais de tels terroristes sont un petit nombre impuissant, sans l’assentiment de la majorité terrorisée. 
Il n’y a rien à craindre que les peureux eux-mêmes ! ”
fascisme libéralisme indigne

le Mythe du Libéralisme – tout sauf Libéral, encore moins Libertaire, et surtout pas Equitable

” Le + gros mythe du système consiste à faire croire que le Marché est Libre et que l’Equilibre des Echanges dépend du rapport entre l’Offre et la Demande.
En réalité, toutes les Economies sont Planifiées, y compris celles qui se font passer pour Libérales.
Seuls diffèrent le degré de planification, c’est-à-dire le niveau d’Implication de l’État dans l’économie
et le sens de cette planification, l’Intérêt Général ou le Profit de quelques uns.
Contrairement à ce qui est faussement répandu, le secteur Privé, autrement dit, les Entreprises mues par la Recherche du Profit, est incapable d’assurer un Optimum Collectif.
D’abord, la + grande partie de la Recherche est Théorique, celle qu’on appelle la Recherche Fondamentale.
Elle nécessite des Installations et des Equipements Onéreux, et surtout, énormément de Temps pour aboutir – lorsqu’elle finit par aboutir !
Autant vous dire que cela ne cadre pas avec le profil des Investisseurs mus par la Recherche… de Profits !
Financer la Recherche Fondamentale, aux Résultats Commerciaux Hasardeux et Chronophages, est la dernière chose qu’ils voudraient.
Ce sont les États qui financent cette Recherche.
En France, Il existe des centaines d’Etablissements Publics de Recherche, représentant + de 110 000 Chercheurs à temps plein, en 2020.
Ainsi, les Coûts de la Recherche se retrouvent Mutualisés, voire Financés en grande partie par l’Argent Public.
Par contre, les Bénéfices des Entreprises prétendument Innovantes sont, eux, Privatisés, contredisant la logique même du Capitalisme :
le Risque est Supporté par la Collectivité, mais les Profits vont dans les poches des Propriétaires des Entreprises. ”

buster keaton clock

L’économie continue de s’effilocher … et pour cause !

” Les restrictions pandémiques & les crises économiques & sociales qu’elles contribuent à créer causeront bien + de décès que le Covid-19 ne le fera jamais.
En déclenchant des mesures de confinement, nous ne faisons qu’étendre les dommages économiques sur plusieurs années au lieu de plusieurs mois.
Le secteur des petites entreprises semble être l’élément le plus fragile de l’économie en ce moment.
Ce problème ne semble toutefois pas affecter le secteur des grandes entreprises internationales.
Celles-ci bénéficient d’incroyables injections de liquidités de la part de la Fed grâce aux prêts au jour le jour & aux mesures de relance de la Fed qui soutiennent les marchés boursiers.
Les entreprises technologiques en particulier bénéficient d’une ruée vers les investissements.
Aux USA, les petites entreprises représentent 50 % de l’ensemble des emplois, & de l’embauche.
Elles sont un élément vital de l’économie.
Pourtant, les mesures prises par le gouvernement & la banque centrale semblent les avoir laissées mourir de froid.
Le vrai taux de chômage est proche de 30 % des Américains en âge de travailler.
Il s’agit presque des niveaux de chômage de la Grande Dépression.
Même si les restrictions en matière de verrouillage étaient complètement éliminées demain, un grand nombre d’entreprises feraient de toute façon faillite.
L’apocalypse du commerce de détail s’est développée au cours de la dernière décennie, longtemps avant que le coronavirus ne soit en cause.
Des milliers d’entreprises ont fermé l’année dernière & des dizaines de milliers d’autres devraient fermer cette année.
C’est pourquoi les grandes banques coupent actuellement les prêts aux propriétaires d’entreprises & aux consommateurs ;
elles savent exactement où tout cela mène. ”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...