Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
glande Pinéale

Pointer un Pistolet Laser sur le Front pour prendre la Température Meurtrit la Glande Pinéale

” Vous pourriez avoir la malchance de vivre dans une région où les Entreprises effectuent désormais des Examens Thermiques en pointant un Pistolet sur votre Front.
Sommes-nous à ce point Anesthésiés pour penser qu’il est normal de se voir Pointer un Pistolet Laser sur la Tête,
sans même penser que diriger un Rayon Infrarouge vers la Glande Pinéale entraîne des problèmes de Santé potentiels ?
Un Thermomètre Infrarouge ne doit jamais être Pointé sur le Front de quelqu’un, surtout pas celui des Bébés ni des jeunes Enfants !
En outre, il faut savoir comment Lire correctement la Température de quelqu’un :
placer un Thermomètre sur le Poignet ou le pli du Coude est beaucoup + Précis et bien moins Nocif !
En tant que Professionnelle Médicale, je refuse de Viser directement la Glande Pinéale, située au Centre du Front, avec un Rayon Infrarouge.
Ce Faisceau est Classé comme un Laser de classe II et peut Endommager la Rétine, si vous le Fixez.
Les Lasers produisent un Faisceau de Lumière Intense qui peut provoquer des Radiations sous forme de Dommages Thermiques aux Tissus…
Le Danger et le Risque de Blessure Grave Augmentent, à mesure que l’on se Rapproche du Laser. ”
the Golden Owl

A World Apart – Chapitre VIII – Rébus

Shêng Ming Zhi huâ /Fleur de Vie était la PDG de Red Howl, une société de Sécurité des Systèmes Informatiques qu’elle avait fondée avec 3 amis,
à sa sortie de CentraleSupélec, où elle avait accompli un Master Spécialisé en Cybersécurité, complété par un cursus d’Intelligence Artificielle et Big Data auprès de l’ESGI (Ecole Supérieure de Génie Informatique), à Paris
Elle était très fière de son quatuor, car ses amis ne l’avaient jamais déçue,
que ce soit sur le plan technique, stratégique, commercial ou humain.
En l’espace de I0 ans, ils étaient tous devenus millionnaires, et la société continuait à prospérer, ayant dans sa clientèle des multinationales aussi voraces que paranoïaques, des banques centrales,
des fonds de pension impitoyables, quelques institutions internationales principalement localisées en Suisse,
des sociétés de défense et d’armement ;
elle avait même fait quelques excursions de soutien auprès de services secrets européens.
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...