UN agenda 2030 leading force Covid

Penser le Mal afin de Mieux Combattre pour le Bien : au fondement de l’Hérésie du Covidisme et de la Vaccinologie, le Transhumanisme

Quand on sait que la définition de CO-RO-NA, sur le plan informatique, est “système de coordonnées et de routage pour les nanoréseaux”
et que COVID-I9 est, entre autres, un Acronyme signifiant “Certificate of Vaccination Identification by Artificial Intelligence”​ (cf la valeur numérique des lettres AI),
on a effectivement de quoi s’inquiéter de ces étranges Analogies…
” L’IoNT est l’Internet des Nano-Objets. 
Un certain nombre d’injectés (pas tous) est actuellement en cours de Mutation pour devenir des Transhumains.
On peut supposer que pour atteindre l’étape finale du Prototype recherché, il faudra plusieurs Doses.
L’analyse du contenu des Injections à ARNm a révélé les éléments suivants d’une Topologie de Nano-Réseau Communiquant avec l’Extérieur :
– Nanotubes de Carbone et dérivés CNT, SWCNT, MWCNT
– Points Quantiques de Graphène/ GQD (Nano-Antennes Fractales en Graphène)
– Nano-Nodes (GQD, Nageurs Hydrogel, Nano-Tubes, Fibres)
– Nanocapteurs (Circuits de nanotubes, Nano-Feuillets de graphène)
– Nano-Contrôleurs (Circuits de nano-Routeurs QCA)
– Nano-Interface (circuits QCA Nano-CODEC)
De +, les GQD Circulent à travers le Système Artériel, Veineux, Capillaire, servant de Marqueurs Electriques, mais aussi Biologiques, car ils Absorbent les Protéines et d’autres Composants présents dans le Sang.
Une fois Injecté, l’Oxyde de Graphène a une affinité avec le Système Nerveux Central (la Moelle Epinière et le Cerveau), à cause de leur grande Conductivité Electrique.
C’est aussi un Facteur Coagulant du Sang qui augmente la Thrombogénéité. ”
Magie Hypnose

Petit Manuel de Covidisme à l’usage des Occultistes, Kabbalistes et Francs-Maçons… Youpi !

” Alors que la planète est en hypnose, empêchant ses habitants de réagir face à l’évidente supercherie,
nous avons interviewé Lucien Cerise, spécialiste de l’ingénierie sociale, sur la dimension magique et occultiste de la tyrannie actuelle.
Comme nous l’a annoncé Klaus Schwab, nous ne sommes pas censés sortir un jour de la crise dite sanitaire qui est, en fait, purement politique.
D’un point de vue sanitaire, la covid-19 n’est pas un problème,
mais elle sert de prétexte à faire entrer le monde entier dans une « nouvelle normalité » – du moins, c’est ce que veut le biopouvoir transhumaniste. 
Son projet est la société « sans contact », c’est-à-dire sans contact humain,
où les interactions sociales directes disparaîtront et seront encadrées, médiatisées et, si possible, remplacées par la techno-science, l’informatique et les écrans.
Pour y parvenir par étape, le pouvoir accumule les mesures de contrôle social, sans qu’aucune n’annule les autres, en espérant les rendre irréversibles.
La frontière entre maladie et santé s’efface :
nous sommes tous potentiellement malades, comme chez le Docteur Knock, et nous devons donc tous accepter d’être traités comme des malades.
Cette « nouvelle réalité » de la maladie permanente et omniprésente doit permettre de remettre votre santé entre les mains du biopouvoir cybernétique.
Bill Gates est l’homme qui incarne cette fusion de l’informatique et de la santé publique. 
Lui et d’autres transhumanistes essayent de nous transformer en névrosés hypocondriaques volontairement intégrés dans un système fusionnant le corps humain et les machines, par la transposition dans le biologique de ce qui existe en informatique.
Pourtant, l’antivirus biologique naturel existe déjà – il s’appelle le système immunitaire –
mais justement, le projet est de remplacer l’immunité naturelle, gratuite et universelle, par une immunité artificielle qui sera facturée et dépendante d’un fabricant d’antivirus.
Or, si les médias ne parlaient pas du covid-19, les gens ne sauraient même pas que ça existe ! ”

the Golden Owl

A World Apart – Chapitre VIII – Rébus

Shêng Ming Zhi huâ /Fleur de Vie était la PDG de Red Howl, une société de Sécurité des Systèmes Informatiques qu’elle avait fondée avec 3 amis,
à sa sortie de CentraleSupélec, où elle avait accompli un Master Spécialisé en Cybersécurité, complété par un cursus d’Intelligence Artificielle et Big Data auprès de l’ESGI (Ecole Supérieure de Génie Informatique), à Paris
Elle était très fière de son quatuor, car ses amis ne l’avaient jamais déçue,
que ce soit sur le plan technique, stratégique, commercial ou humain.
En l’espace de I0 ans, ils étaient tous devenus millionnaires, et la société continuait à prospérer, ayant dans sa clientèle des multinationales aussi voraces que paranoïaques, des banques centrales,
des fonds de pension impitoyables, quelques institutions internationales principalement localisées en Suisse,
des sociétés de défense et d’armement ;
elle avait même fait quelques excursions de soutien auprès de services secrets européens.
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...