Ultra-riches-assistes

Aline sur la Plage Monétaire, ou la Caverne de Platon sans le Sauveur Ali Baba, mais avec les 40 Voleurs Banksters

un article Monumental écrit par une Femme… et quelle femme : Aline de Diéguez.
Il est seulement dommage qu’elle n’envisage pas que la Déchéance du Dollar soit le Préavis incontournable à l’Imposition d’une Monnaie Numérique Mondiale, conformément au plan Globaliste.
Son site axé sur l’étude du Sionisme et des Khazars est également tel une boîte de succulents chocolats :
un Péché Ardent dont on se Régale sans Remords !
” Dans les échanges entre Etats, la monnaie est le fléau de la balance qui permet d’assurer l’équilibre entre ce qu’on vend et ce qu’on achète.
Un métal précieux et inaltérable – l’Or – s’imposa tacitement, durant des décennies, afin de remplir ce rôle.
Cette Ière Mondialisation Financière qui dura une centaine d’années peut être appelée l’ère de l’Etalon-or.
Durant cette période, les Pièces de Métal Précieux – Or et Argent – furent progressivement remplacées par une Monnaie Fiduciaire.
Cependant, la quantité de métal précieux se révéla rapidement insuffisante et les Banques Centrales furent autorisées à Emettre, en Papier-monnaie, 10 Fois le montant de leurs Réserves en Or.
Mais un Prix Fixe de l’Once d’or Garantissait la Stabilité de chaque Monnaie par rapport à cet Etalon.
La Ière Guerre Mondiale fit exploser ce bel Equilibre Monétaire :
elle fut Financée par des Emprunts émis par les Belligérants des 2 camps.
L’effort de guerre financé par du papier monnaie non gagé sur les réserves en or fut le Ier grand Cataclysme monétaire.
Il eut 2 conséquences immédiates calamiteuses :
la Ière fut une Dévaluation spectaculaire des monnaies
et la 2de, de faire traîner la guerre durant 4 années et de Saigner l’Europe à blanc, par les dizaines de Millions de morts qu’elle provoqua.”
Trône

la Guerre du Vietnam, l’Assassinat du dernier grand Président, l’Ogre de la Drogue, son fils le VIH, son petit-fils Pharmaceutique le SIDA, et autres histoires Lunatiques

” Si John Kennedy n’avait pas été assassiné, il n’y aurait pas eu de Guerre du Vietnam.
a obstinément refusé d’envoyer des troupes de combat au Vietnam, ce qui lui a valu l’Antipathie des Libéraux et des Conservateurs qui lui ont reproché d’avoir “jeté l’éponge” dans la Lutte contre le Communisme.
Le Président a fermement Résisté, affirmant que nous pouvions Soutenir les Sud-Vietnamiens, mais que nous ne pouvions pas Lutter pour eux.
5 semaines avant sa Mort, JFK a Contourné son propre Conseil de Sécurité Nationale et a publié le Mémorandum Officialisant le Retrait du Vietnam de “1.000 Militaires Américains, d’ici fin 1963” et de “la majeure partie du personnel Américain d’ici fin 1965”.
En fin de compte, 500 000 Américains sont entrés dans les rizières du Vietnam et 58 000 ne sont jamais revenus.
Or, personne n’Incarnait mieux la composante Parlementaire du Complexe Militaro-industriel que Lyndon Johnson :
dans les semaines qui ont précédé l’Assassinat de Kennedy, il avait Investi dans l’Avionneur de Dallas qui allait devenir l’un des + gros Fournisseurs d’Armes du Pentagone pour la Guerre du Vietnam…
Celle-ci a conduit au Flot de Drogue qui a Engouffré une grande partie de la Jeunesse Américaine et Européenne dans les années 70 et 80 a, et lui-même produit le Syndrome d’Immunodéficience connu sous le nom de SIDA.
Le SIDA est alors devenu le Prétexte pour élargir le Réseau d’enchevêtrements Financiers entre Big Pharma et les Agences Gouvernementales de Santé,
ce qui a, à son tour, rendu possible le Coup d’État Pharmaceutique de 2020 par les Profiteurs de “plandémies” qui plongent désormais l’Humanité dans un Cauchemar Iatrogène. ”
Beauty

Réflexions sur notre temps de Fléchissement : le Cantique de la Peur de la Mort et de la Vie de l’Esprit

Voilà un magnifique article que je Plussoie, parce qu’il apporte une telle bouffée d’Oxygène Mental en ces Temps Peroxydés…
Cette réflexion sur la Mort me fait penser au SEPPUKU Japonais, Peuple Martial s’il en est, où les Samouraïs pratiquaient le Suicide comme Code d’Honneur,
considérant qu’il valait mieux Choisir et Réussir sa Mort que Rater sa vie en Fuyant la Mort et en Survivant dans la Médiocrité…
Le Chamanisme et le Christianisme ne considèrent pas autre chose, que si l’on est incapable de faire face à sa propre Mort, on ne DEVIENDRA jamais un Etre Humain.
En vérité, le Transhumanisme est du Sous-Humanisme, il constitue une régression psychique et une involution spirituelle abyssales.

” L’hexagone semblait pétrifié, rendu amorphe sous l’effet d’une hypnose médiatique. L’écran s’était interposé entre les êtres.
Combien les peuples aux prises avec la souffrance vivent vraiment,
tandis que ceux qui cherchent à s’en prémunir arrivent à tout s’interdire, et donc à une mort lente…
Tout y est passé : l’héritage culturel, le droit du travail, la vie privée, ou encore la mise à disposition de notre propre corps.
Cette décennie s’est ouverte sur la + grande opération psychologique de l’Histoire humaine.
Faussement confrontés au spectre de notre propre disparition,
nous avons remis les clefs de notre destinée dans les mains d’un cercle de psychopathes ayant programmé un avenir de contrôle absolu, eugéniste et transhumaniste.
Et si ce plan semble se dérouler avec succès, ce n’est qu’en raison de notre déconnexion graduelle envers notre individualité profonde,
par laquelle ils nous maintiennent dans un état de dépendance pathologique. ”

Into my Heart

L’Etre Humain, tout en bas de l’Echelle de l’Evolution… un Etron Spirituel Bouffi d’Ego

” ’il n’y a pas que de l’instinct dans tout cela. Il y a, de toute évidence, de l’amour, chez un animal, qu’un robot-chien japonais ne donnera jamais.
il n’y a, a priori, chez eux aucun machiavélisme.
L’humain, lui, est toujours capable de tricherie, y compris avec lui-même, en étant la seule espèce sur terre capable de se raconter des histoires et d’y croire.
Je fais un parallèle avec la situation actuelle et la volonté génocidaire affichée des globalistes satanistes transhumanistes
qui semblent empreints, et fort atteints, ma foi, d’une irrépressible pulsion de mort et d’une volonté exacerbée de tuer l’amour.
on peut fortement douter que ces êtres soient réellement humains, si tant est que la notion d’humanité ait une quelconque réalité à la lumière de l’actualité.
En effet, à bien y regarder, nos aïeux supposément humains nous ont habitués, depuis des siècles, aux pires horreurs, meurtres et carnages.
Peut-on croire, réellement, que l’homme soit si supérieur qu’on le prétend à l’animal ?
L’animal tuant seulement d’autres espèces pour manger et survivre,
quand l’humain tue également par pur sadisme ou soif de pouvoir et de conquête.
Certes nous avons des cerveaux très développés, mais à quelle fin ?
À quoi nous servent-ils, si ce n’est, la plupart du temps, à des fins de destruction, la prédation s’exerçant in fine au sein de notre propre espèce ? Est-ce logique ?
C’est tout le problème de la complexité qui s’est imposée au détriment de facultés + immédiates et instinctives, en éludant, de fait, le réel et le vrai, l’authentique.
Et en enterrant le sentiment d’amour, ramené le + souvent au niveau d’une simple et ridicule émotion de bas étage. ”
le Cri Munch

le Délire Totalitaire Covidien : une Psychose Paranoïaque Collective nous menant à notre Autodestruction Psychique et à notre Perte Physique

« Finalement, nous revenons à la Question, « à quel point aimez-vous la Vérité ? ».
Aimez-vous vraiment la Vérité, ou êtes-vous simplement Curieux ?
L’aimez-vous suffisamment pour Reconstruire votre Compréhension afin de vous Adapter à une Réalité qui ne correspond nullement à vos Croyances actuelles et qui ne vous Satisfera pas à 120% ?
Aimez-vous suffisamment la Vérité pour continuer à la Chercher même quand elle est Douloureuse,
quand elle Révèle des aspects de Vous-même (ou de la Société, ou de l’Univers) qui sont Choquants, Complexes et Dérangeants, voire Humiliants, ou bien Glorieux, ou encore Stupéfiants
– et même, quand la Vérité est bien au-delà des Limites de votre Entendement, de votre propre Esprit ?
A quel point aimons-nous la Vérité ? C’est une bonne Question à se poser, je Pense ».
– Scott Mandelker –

” Des individus Respectant des Tabous Moraux Fondamentaux en temps normal (notamment, ne pas Transgresser ni Tuer),
se Désinhibent en temps Totalitaire ou plutôt, Régressent Psychiquement,
l’Idéologie de Masse permettant de justifier la levée des Interdits du Meurtre et de l’Inceste (et de leurs dérivés) qui fondent une Civilisation.
Le Délire Collectif Paranoïaque est celui qui structure le régime Totalitaire.
Le Harcèlement met en place des Chocs traumatiques Réitérés sur la population et vise non seulement la Destruction des Individus, mais leur Autodestruction.
Il est donc logique que se déploient dans les populations des mécanismes de Défense (Idéalisation, Déni, Refoulement, Clivage, Banalisation, Oubli, Méfiance, Projection, Hyper-Contrôle, Automatisation, Anesthésie Affective, Désinvestissement, Isolement, etc.), qui Altèrent leur Santé Mentale,
mais aussi des idées Dépressives, Suicidaires, des Passages à l’acte et des Troubles Schizophrènes. ”

le Covidisme : Tuer l’Ame en refusant de Soigner le Corps

” A partir du XVIIIème siècle, l’évolution Politique ne va pas (contrairement à ce que Proclament les Illuminés des Lumières) vers + de Liberté mais, au contraire, vers le Totalitarisme ;
armé de nouvelles connaissances et techniques, le Pouvoir peut, non seulement Punir en cas de Transgression (fonctionnement rudimentaire),
mais Régir la vie entière de ses sujets par un empilement, non pas de Lois, mais de Directives Administratives qui encadrent la moindre de nos activités (Tocqueville parlait de « monstre doux »).
L’objectif de «faire Vivre», justification de toute l’entreprise totalitaire, n’est + que le Masque du «faire Mourir» :
on ne peut éviter de penser au pouvoir Nazi, passé de l’ «espace vital» – faire vivre les Allemands – aux Camps de Concentration et à l’agression contre l’URSS – faire mourir les non-aryens.
Le Pouvoir Médical joue ici un rôle de Ier plan qui permet, de façon économique (sans faire descendre les chars dans la rue),
de Discipliner la population par la Médicalisation de la Vie, de la naissance à la mort.
Mais ce qui est inédit, dans la crise du Covid, c’est qu’elle a exercé son office au moyen du Refus de Soigner imposé par le pouvoir politique, organisant ainsi la Mortalité attribuée au Covid.
Celui-ci a propagé de façon obsessionnelle la Peur de Mourir qui a fait accepter toutes les mesures Liberticides.
Le parallèle s’impose avec la Mafia qui Extorque de l’argent en Imposant sa “Protection” contre des Exactions qu’elle Commet elle-même.
La Politique, au sens de Discussion, d’Echange d’Idées sur la meilleure façon de Résoudre les Problèmes qui se posent à une Communauté, a ainsi Disparu. ”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...