Into my Heart

L’Etre Humain, tout en bas de l’Echelle de l’Evolution… un Etron Spirituel Bouffi d’Ego

” ’il n’y a pas que de l’instinct dans tout cela. Il y a, de toute évidence, de l’amour, chez un animal, qu’un robot-chien japonais ne donnera jamais.
il n’y a, a priori, chez eux aucun machiavélisme.
L’humain, lui, est toujours capable de tricherie, y compris avec lui-même, en étant la seule espèce sur terre capable de se raconter des histoires et d’y croire.
Je fais un parallèle avec la situation actuelle et la volonté génocidaire affichée des globalistes satanistes transhumanistes
qui semblent empreints, et fort atteints, ma foi, d’une irrépressible pulsion de mort et d’une volonté exacerbée de tuer l’amour.
on peut fortement douter que ces êtres soient réellement humains, si tant est que la notion d’humanité ait une quelconque réalité à la lumière de l’actualité.
En effet, à bien y regarder, nos aïeux supposément humains nous ont habitués, depuis des siècles, aux pires horreurs, meurtres et carnages.
Peut-on croire, réellement, que l’homme soit si supérieur qu’on le prétend à l’animal ?
L’animal tuant seulement d’autres espèces pour manger et survivre,
quand l’humain tue également par pur sadisme ou soif de pouvoir et de conquête.
Certes nous avons des cerveaux très développés, mais à quelle fin ?
À quoi nous servent-ils, si ce n’est, la plupart du temps, à des fins de destruction, la prédation s’exerçant in fine au sein de notre propre espèce ? Est-ce logique ?
C’est tout le problème de la complexité qui s’est imposée au détriment de facultés + immédiates et instinctives, en éludant, de fait, le réel et le vrai, l’authentique.
Et en enterrant le sentiment d’amour, ramené le + souvent au niveau d’une simple et ridicule émotion de bas étage. ”
le Cri Munch

le Délire Totalitaire Covidien : une Psychose Paranoïaque Collective nous menant à notre Autodestruction Psychique et à notre Perte Physique

« Finalement, nous revenons à la Question, « à quel point aimez-vous la Vérité ? ».
Aimez-vous vraiment la Vérité, ou êtes-vous simplement Curieux ?
L’aimez-vous suffisamment pour Reconstruire votre Compréhension afin de vous Adapter à une Réalité qui ne correspond nullement à vos Croyances actuelles et qui ne vous Satisfera pas à 120% ?
Aimez-vous suffisamment la Vérité pour continuer à la Chercher même quand elle est Douloureuse,
quand elle Révèle des aspects de Vous-même (ou de la Société, ou de l’Univers) qui sont Choquants, Complexes et Dérangeants, voire Humiliants, ou bien Glorieux, ou encore Stupéfiants
– et même, quand la Vérité est bien au-delà des Limites de votre Entendement, de votre propre Esprit ?
A quel point aimons-nous la Vérité ? C’est une bonne Question à se poser, je Pense ».
– Scott Mandelker –

” Des individus Respectant des Tabous Moraux Fondamentaux en temps normal (notamment, ne pas Transgresser ni Tuer),
se Désinhibent en temps Totalitaire ou plutôt, Régressent Psychiquement,
l’Idéologie de Masse permettant de justifier la levée des Interdits du Meurtre et de l’Inceste (et de leurs dérivés) qui fondent une Civilisation.
Le Délire Collectif Paranoïaque est celui qui structure le régime Totalitaire.
Le Harcèlement met en place des Chocs traumatiques Réitérés sur la population et vise non seulement la Destruction des Individus, mais leur Autodestruction.
Il est donc logique que se déploient dans les populations des mécanismes de Défense (Idéalisation, Déni, Refoulement, Clivage, Banalisation, Oubli, Méfiance, Projection, Hyper-Contrôle, Automatisation, Anesthésie Affective, Désinvestissement, Isolement, etc.), qui Altèrent leur Santé Mentale,
mais aussi des idées Dépressives, Suicidaires, des Passages à l’acte et des Troubles Schizophrènes. ”

le Covidisme : Tuer l’Ame en refusant de Soigner le Corps

” A partir du XVIIIème siècle, l’évolution Politique ne va pas (contrairement à ce que Proclament les Illuminés des Lumières) vers + de Liberté mais, au contraire, vers le Totalitarisme ;
armé de nouvelles connaissances et techniques, le Pouvoir peut, non seulement Punir en cas de Transgression (fonctionnement rudimentaire),
mais Régir la vie entière de ses sujets par un empilement, non pas de Lois, mais de Directives Administratives qui encadrent la moindre de nos activités (Tocqueville parlait de « monstre doux »).
L’objectif de «faire Vivre», justification de toute l’entreprise totalitaire, n’est + que le Masque du «faire Mourir» :
on ne peut éviter de penser au pouvoir Nazi, passé de l’ «espace vital» – faire vivre les Allemands – aux Camps de Concentration et à l’agression contre l’URSS – faire mourir les non-aryens.
Le Pouvoir Médical joue ici un rôle de Ier plan qui permet, de façon économique (sans faire descendre les chars dans la rue),
de Discipliner la population par la Médicalisation de la Vie, de la naissance à la mort.
Mais ce qui est inédit, dans la crise du Covid, c’est qu’elle a exercé son office au moyen du Refus de Soigner imposé par le pouvoir politique, organisant ainsi la Mortalité attribuée au Covid.
Celui-ci a propagé de façon obsessionnelle la Peur de Mourir qui a fait accepter toutes les mesures Liberticides.
Le parallèle s’impose avec la Mafia qui Extorque de l’argent en Imposant sa “Protection” contre des Exactions qu’elle Commet elle-même.
La Politique, au sens de Discussion, d’Echange d’Idées sur la meilleure façon de Résoudre les Problèmes qui se posent à une Communauté, a ainsi Disparu. ”
Magie Hypnose

Petit Manuel de Covidisme à l’usage des Occultistes, Kabbalistes et Francs-Maçons… Youpi !

” Alors que la planète est en hypnose, empêchant ses habitants de réagir face à l’évidente supercherie,
nous avons interviewé Lucien Cerise, spécialiste de l’ingénierie sociale, sur la dimension magique et occultiste de la tyrannie actuelle.
Comme nous l’a annoncé Klaus Schwab, nous ne sommes pas censés sortir un jour de la crise dite sanitaire qui est, en fait, purement politique.
D’un point de vue sanitaire, la covid-19 n’est pas un problème,
mais elle sert de prétexte à faire entrer le monde entier dans une « nouvelle normalité » – du moins, c’est ce que veut le biopouvoir transhumaniste. 
Son projet est la société « sans contact », c’est-à-dire sans contact humain,
où les interactions sociales directes disparaîtront et seront encadrées, médiatisées et, si possible, remplacées par la techno-science, l’informatique et les écrans.
Pour y parvenir par étape, le pouvoir accumule les mesures de contrôle social, sans qu’aucune n’annule les autres, en espérant les rendre irréversibles.
La frontière entre maladie et santé s’efface :
nous sommes tous potentiellement malades, comme chez le Docteur Knock, et nous devons donc tous accepter d’être traités comme des malades.
Cette « nouvelle réalité » de la maladie permanente et omniprésente doit permettre de remettre votre santé entre les mains du biopouvoir cybernétique.
Bill Gates est l’homme qui incarne cette fusion de l’informatique et de la santé publique. 
Lui et d’autres transhumanistes essayent de nous transformer en névrosés hypocondriaques volontairement intégrés dans un système fusionnant le corps humain et les machines, par la transposition dans le biologique de ce qui existe en informatique.
Pourtant, l’antivirus biologique naturel existe déjà – il s’appelle le système immunitaire –
mais justement, le projet est de remplacer l’immunité naturelle, gratuite et universelle, par une immunité artificielle qui sera facturée et dépendante d’un fabricant d’antivirus.
Or, si les médias ne parlaient pas du covid-19, les gens ne sauraient même pas que ça existe ! ”

Godlike

A World Apart – Chapitre X – Rédemption

Djibril Kamara ne se considérait pas comme un Tueur, mais comme un Sauveteur :
ses proies étaient des assassins de Ière catégorie, commettant de meurtres de sang froid, prémédités, organisés et toujours rentables sur des victimes innocentes.
Aussi, Djibril n’exécutait des vies isolées que pour en sauver tant d’autres.
Il se percevait comme un Croisé – un Chevalier camouflé des temps post modernes, se faisant passer pour un Mercenaire afin de répandre le Bien au fil de l’épée,
ou +tôt de l’Arbalète Compound qui devenait entre ses doigts une arme foudroyante.
De plus, il enviait ses cibles qu’il menait à trépas en un soupir, sans même qu’elles en aient conscience.
Elles glissaient dans leur grand sommeil moelleux comme prises d’une langueur subite, car ses tirs opéraient tels un éclair unique.
Guerre du Vietnam

Le Retour du Léviathan : les Leçons pour aujourd’hui de la Guerre Froide au Vietnam

” Un Stock massif d’Armes Américaines Stockées à Okinawa, au Japon, qui devaient à l’origine être utilisées pour l’Invasion Américaine prévue du Japon, ont été retirées,
une fois que les 2 Bombes Atomiques ont été Larguées sur Hiroshima et Nagasaki.
Ces énormes Cargaisons d’Armes n’ont pas été Renvoyées aux États-Unis, mais la Moitié a été transportée en Corée, et l’autre au Vietnam.
Cela signifie que des Préparatifs de la Guerre Froide étaient déjà en cours dès août 1945, et probablement bien avant,
et que les 2 régions choisies, la Corée et le Vietnam, ont été planifiées respectivement 5 ans et I0 ans à l’avance, avant que les Guerres réelles n’aient lieu…
La Victoire d’Eisenhower-Nixon, en 1952, fut le point culminant d’années de Stratégie Politique menée par des Courtiers Républicains de Wall Street,
et de nouveaux Dirigeants au département d’État et à la CIA, Foster et Allen Dulles respectivement, ont été choisis.
Ils allaient diriger les Opérations Internationales de la nation la + Puissante du monde…
Toute la période allant du 12 avril 1945 à ce jour fatidique de l’élection peut être comprise comme la Ière étape du Coup d’État Américain. C’est particulièrement évident entre 1945 et 1949, lorsqu’un certain nombre de nouveaux textes législatifs ont été adoptés, Réorganisant avec succès les Départements au sein des États-Unis,
de sorte que la plupart des Décisions Gouvernementales et Militaires soient Soumises à l’Autorité de quelques hommes, beaucoup + puissants que le Président lui-même.
La Loi sur la Sécurité Nationale de 1947, un de ces Chevaux de Troie, a conduit à la création de la Central Intelligence Agency, la plaçant sous la direction du Conseil de Sécurité Nationale.
On est loin de ce qui avait Organisé les États-Unis avant la Seconde Guerre Mondiale, qui reposait sur une Armée Civile.
En réalité, les Militaires, qu’ils le veuillent ou non, se retrouvaient pour toujours dans les bras de leur amante Toxique, la CIA. ”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...