Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
Error 404 Democracy

Oligarchie, Ploutocratie et Démocratie

” Les Failles Structurelles du Parlementarisme dit Représentatif, assorties d’une interprétation déficiente du principe de séparation des pouvoirs, se sont spontanément et « naturellement », prolongées en un Système Européen Ploutocratique.
Sur le long terme, le Verrouillage du Pouvoir par ceux qui détiennent la Richesse n’est pas une organisation politique Viable,
car ceux qui détiennent les Richesses ne Créent rien :
ils vivent de l’Accaparement du Travail, de la Créativité et de la Volonté des groupes Productifs de la Société.
Ce système est basé sur la prédominance de l’Avoir sur l’Être, via une relation de Prédation Systématique sur le Vivant.
Le régime Ploutocratique s’est développé à la faveur de la mise en avant, en tant que valeur ultime, des Droits de l’Individu
au détriment de l’existence des Devoirs, seuls à même de générer une Société au sens Politique du terme, et donc une Civilisation.
L’exacerbation des Droits Individuels a permis in-fine d’imposer la Loi du + Fort, selon des règles Financières.
Le pouvoir Exécutif n’est là que pour assurer la Mise en œuvre pratique des Lois générales Votées par le Parlement.
Quant à lui, le pouvoir Judiciaire relève du pouvoir exécutif…
La structure de notre État est donc organisée de façon Pyramidale avec, à son sommet, le Parlement, censé représenter la Volonté Générale.
Par ailleurs, pour compléter la critique de la théorie de la séparation des pouvoirs, il faut rappeler son Omission du Pouvoir Monétaire, élément pourtant essentiel de la Souveraineté politique de l’État.
Sans Contrôle de sa Monnaie, l’État est Dépendant de ses Créanciers et n’a donc pas de Souveraineté Financière.
Ses Choix Politiques étant Contraints par les Financiers, l’État est réduit à l’Impuissance.”
Fierce Mind

A World Apart – Chapitre V : Généalogie

Oriane Whitehall était l’heureuse détentrice de 3 PhD : en Anthropologie, obtenu à l’université de Columbia, en Criminologie, acquis à l’université de Maryland, et en Psychologie, issu de Stanford.
Elle avait choisi délibérément 3 universités différentes, parce qu’elle détestait s’inscrire dans tout système de manière pérenne. Elle appréciait d’endosser des signes de reconnaissance académique, mais à titre de laisser-passer pour circuler librement au sein du système, sans jamais avoir à y appartenir ni à en dépendre.
Accessoirement, elle avait été aussi admise à suivre la formation de base BUD/S des SEAL, s’étendant sur une durée de 24 semaines, à l’issue de laquelle elle avait décidé, même si elle était invitée à poursuivre vers le 2d volet de formation spécialisée, le SQT, qu’elle ne pourrait jamais se conformer au conformisme militaire, quels que soient les éphémères exploits militaires dont elle pourrait se flatter.
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...