Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
Giovanni Strazza - Vierge Voilée

A World Apart – Chapitre VI – Pygmalion

Djibril Kamara venait d’arriver à Munich et de prendre possession de la chambre mansardée et coquettement meublée qu’il avait louée pour 3 jours,
le temps du séjour du trafiquant d’organes Albanais qu’il devait conduire dans l’au-delà.
La position de son nid d’aigle était idéale, car la fenêtre donnait aussi bien sur l’entrée du somptueux hôtel BEYOND, situé sur la place Marienplatz
– et la terrasse associée à la suite dans laquelle allait bientôt se pavaner son futur macchabée –
que sur l’église Saint Pierre et la rue Rindermarkt.
Il était connu dans le petit milieu des Tueurs à Gage pour n’accepter que des contrats où il s’agissait d’abattre des Criminels,
ce pourquoi on l’avait affublé du surnom d’ANUBIS.
Certes, il était noir jais et effilé, à l’image du Chacal-loup égyptien ;
assurément, sa capacité à faire passer de vie à trépas était foudroyante, à l’image de ce dieu de la Mort et souverain du monde Souterrain ;
mais surtout, il était vertueux, tel ce Gardien de la Balance :
Fierce Mind

A World Apart – Chapitre V : Généalogie

Oriane Whitehall était l’heureuse détentrice de 3 PhD : en Anthropologie, obtenu à l’université de Columbia, en Criminologie, acquis à l’université de Maryland, et en Psychologie, issu de Stanford.
Elle avait choisi délibérément 3 universités différentes, parce qu’elle détestait s’inscrire dans tout système de manière pérenne. Elle appréciait d’endosser des signes de reconnaissance académique, mais à titre de laisser-passer pour circuler librement au sein du système, sans jamais avoir à y appartenir ni à en dépendre.
Accessoirement, elle avait été aussi admise à suivre la formation de base BUD/S des SEAL, s’étendant sur une durée de 24 semaines, à l’issue de laquelle elle avait décidé, même si elle était invitée à poursuivre vers le 2d volet de formation spécialisée, le SQT, qu’elle ne pourrait jamais se conformer au conformisme militaire, quels que soient les éphémères exploits militaires dont elle pourrait se flatter.
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...