Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
Magie Hypnose

Petit Manuel de Covidisme à l’usage des Occultistes, Kabbalistes et Francs-Maçons… Youpi !

” Alors que la planète est en hypnose, empêchant ses habitants de réagir face à l’évidente supercherie,
nous avons interviewé Lucien Cerise, spécialiste de l’ingénierie sociale, sur la dimension magique et occultiste de la tyrannie actuelle.
Comme nous l’a annoncé Klaus Schwab, nous ne sommes pas censés sortir un jour de la crise dite sanitaire qui est, en fait, purement politique.
D’un point de vue sanitaire, la covid-19 n’est pas un problème,
mais elle sert de prétexte à faire entrer le monde entier dans une « nouvelle normalité » – du moins, c’est ce que veut le biopouvoir transhumaniste. 
Son projet est la société « sans contact », c’est-à-dire sans contact humain,
où les interactions sociales directes disparaîtront et seront encadrées, médiatisées et, si possible, remplacées par la techno-science, l’informatique et les écrans.
Pour y parvenir par étape, le pouvoir accumule les mesures de contrôle social, sans qu’aucune n’annule les autres, en espérant les rendre irréversibles.
La frontière entre maladie et santé s’efface :
nous sommes tous potentiellement malades, comme chez le Docteur Knock, et nous devons donc tous accepter d’être traités comme des malades.
Cette « nouvelle réalité » de la maladie permanente et omniprésente doit permettre de remettre votre santé entre les mains du biopouvoir cybernétique.
Bill Gates est l’homme qui incarne cette fusion de l’informatique et de la santé publique. 
Lui et d’autres transhumanistes essayent de nous transformer en névrosés hypocondriaques volontairement intégrés dans un système fusionnant le corps humain et les machines, par la transposition dans le biologique de ce qui existe en informatique.
Pourtant, l’antivirus biologique naturel existe déjà – il s’appelle le système immunitaire –
mais justement, le projet est de remplacer l’immunité naturelle, gratuite et universelle, par une immunité artificielle qui sera facturée et dépendante d’un fabricant d’antivirus.
Or, si les médias ne parlaient pas du covid-19, les gens ne sauraient même pas que ça existe ! ”

Délit

le Journaliste d’Investigation : Indépendant, Intrépide, Engagé, Sagace et …Banni !

” Le journalisme était une activité passionnante, et un correspondant de guerre devait être brillant, courageux et extrêmement rapide.
On s’attendait aussi à qu’il ou elle soit indépendant.
Il est évident qu’à cette époque, la censure n’était pas absolue et consolidée comme elle l’est désormais.
Toute individualité, toute passion et tout courage intellectuel ont disparu des reportages de médias de masse et d’une grande majorité des livres de non fiction.
Il n’y a presque + de manifeste, de «J’accuse».
Les reportages sont bridés, rendus «sûrs» et «inoffensifs» : ils ne provoquent + les lecteurs, ne les envoient surtout + sur les barricades. La couverture des conflits est le cœur de la bataille idéologique,
et le mécanisme de propagande du régime imposé globalement par l’Occident en assure pleinement le contrôle.
Pour comprendre le monde en profondeur, il faut connaître la détresse et les horreurs de la guerre et des zones de conflit.
C’est là où le colonialisme et le néo-colonialisme montrent leurs horribles dents pointues.
À un certain moment, grâce aux reporters indépendants, le public de l’Occident était de + en + conscient des conditions à travers le monde.
Les citoyens de l’Empire (Amérique du Nord et Europe) n’avaient aucune place pour échapper à la réalité.
Les étudiants et les citoyens qui sentaient une grande solidarité avec les victimes (c’était avant qu’ils ne soient trop occupés avec Facebook, Twitter et autres médias sociaux qui les ont pacifiés et les font crier au téléphone, au lieu de détruire les centre-villes),
défilaient régulièrement, construisaient des barricades et se battaient contre les forces de sécurité dans les rues. ”
fascisme libéralisme indigne

le Mythe du Libéralisme – tout sauf Libéral, encore moins Libertaire, et surtout pas Equitable

” Le + gros mythe du système consiste à faire croire que le Marché est Libre et que l’Equilibre des Echanges dépend du rapport entre l’Offre et la Demande.
En réalité, toutes les Economies sont Planifiées, y compris celles qui se font passer pour Libérales.
Seuls diffèrent le degré de planification, c’est-à-dire le niveau d’Implication de l’État dans l’économie
et le sens de cette planification, l’Intérêt Général ou le Profit de quelques uns.
Contrairement à ce qui est faussement répandu, le secteur Privé, autrement dit, les Entreprises mues par la Recherche du Profit, est incapable d’assurer un Optimum Collectif.
D’abord, la + grande partie de la Recherche est Théorique, celle qu’on appelle la Recherche Fondamentale.
Elle nécessite des Installations et des Equipements Onéreux, et surtout, énormément de Temps pour aboutir – lorsqu’elle finit par aboutir !
Autant vous dire que cela ne cadre pas avec le profil des Investisseurs mus par la Recherche… de Profits !
Financer la Recherche Fondamentale, aux Résultats Commerciaux Hasardeux et Chronophages, est la dernière chose qu’ils voudraient.
Ce sont les États qui financent cette Recherche.
En France, Il existe des centaines d’Etablissements Publics de Recherche, représentant + de 110 000 Chercheurs à temps plein, en 2020.
Ainsi, les Coûts de la Recherche se retrouvent Mutualisés, voire Financés en grande partie par l’Argent Public.
Par contre, les Bénéfices des Entreprises prétendument Innovantes sont, eux, Privatisés, contredisant la logique même du Capitalisme :
le Risque est Supporté par la Collectivité, mais les Profits vont dans les poches des Propriétaires des Entreprises. ”

neuro-pirates

la Fausse Opposition Contrôlée par Ingénierie Sociale, Sésame ultime des Joueurs d’Echec et Vrais Fauteurs de Trouble que sont les Oligarques

Un Article Monumental, d’une Complexité, d’une Intrication, d’une Acuité et d’une Limpidité Rares… La Real Politik hissée au rang de Subversion.
” Dans une approche d’Ingénierie, tout est Dé-subjectivé ; ici, on ne se Parle +.
Autrui n’est +l’adresse d’une Interlocution mais l’Objet d’une Gestion, d’un Contrôle, d’un Management.
Les Idées, les Emotions, les Vécus, tout est Objectivé :
autrui, mais aussi soi-même, peuvent alors être décrits comme des objets « en chantier », c’est-à-dire à Reconfigurer, à Reformater, à Réinitialiser,
un peu comme en Informatique, en Génétique ou dans le BTP – d’où l’appellation d’Ingénierie qui n’est même pas métaphorique.
Cette Mécanisation de l’Humain vient directement de l’approche Cybernétique.
Quelque part, c’est le Mépris maximum pour le Vivant.
Compte tenu que, sur un chantier, il est souvent moins “Coûteux” de tout Casser et de tout Reconstruire à neuf que de Modifier l’Ancien,
on voit où cela peut mener dans les Sociétés Humaines !
Cela revient à Normaliser un Rapport à autrui complètement Psychopathique :
1) le Sujet est un Objet / 2) Je peux le Détruire pour un bien que j’estime supérieur.
Il faut distinguer : – les « Petites Mains », qui font de l’ingénierie sociale au quotidien dans leur travail et sont souvent des Idiots Utiles du Système,
tous ces gens qui travaillent dans le Consulting, le Management, le Marketing, la Stratégie Militaire, le Renseignement, l’informatique de haut niveau (Intelligence Artificielle, Cryptologie), la Robotique, la Sécurité des systèmes, etc.
– les « Salauds », eux-mêmes subdivisés en 2 catégories :
les Financiers et les Banques Centrales, avec leur projet de Gouvernement Mondial (Rothschild, Morgan, Rockefeller, etc) ;
les Planificateurs tels qu’Edward Bernays (la Com’), Milton Friedman (la stratégie du Choc), Zbigniew Brzezinski (le Tittytainement) ou Georges Soros (les Révolutions Colorées). ”

la Vaccination, Colonisation Mondiale de l’Humanité, et le Parallèle avec le Sionisme Israélien

” Il s’agit d’un témoignage émouvant d’une Militante Juive à la tête de l’Alliance for Human Research Protection.
Elle alerte sur les similitudes de la situation actuelle (crise sanitaire) avec le règne de la Terreur Nazi :
ce sont les mêmes acteurs, les mêmes Cartels Bancaires, les mêmes Multinationales et des Gouvernements Corrompus qui collaborent pour éliminer une grande partie de l’Humanité :
si le Sionisme réagit violemment aujourd’hui, c’est qu’il est en train de se faire déposséder de son fonds de commerce qui est l’amalgame entre Juifs et Sionistes.
Pendant + d’un siècle, les Sionistes se sont servis des Juifs, semant la haine et la discorde.
Mais la Supercherie est en train d’éclater au grand jour.
Le Sionisme, avatar Golémique du Colonialisme :
dans la Mythologie Juive, le Golem est un Humanoïde, un monstre Hybride, doté d’Intelligence Artificielle (!), capable de Prodiges,
qui met ses capacités Herculéennes au service de son maître, avant de se retourner contre lui et de le Détruire.
L’État d’Israël, « le + froid des monstres froids » pour reprendre la formule de Friedrich Nietzsche,
est tout simplement un Holdup Historique, fondé sur un double Coup de Force, qui n’a aucun rapport avec l’histoire du Judaïsme.
Theodor Herzl fait appel au Baron Edmond de Rothschild qui commence à Acheter, dès 1882, des Terres en Palestine.
La déclaration de Balfour de 1917, adressée par le Secrétaire d’État Britannique aux affaires étrangères à Lord Lionel Walter Rothschild,
principal Financier du Mouvement Sioniste, parachève l’entreprise Colonialiste :
la pomme de la discorde est plantée dans le Proche-Orient, provoquant des guerres chroniques jusqu’à l’explosion fatale, l’apocalypse actuelle.
Les guerres sans fin de 1948, du Canal de Suez, des Six Jours, du Kippour, du Liban, du Golfe, de Syrie, du Yémen, sont toutes contenues en germe dans la Déclaration de Balfour. ”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...