Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
Excalibur Arthur

Lettre Ouverte à l’Humanité

Cette Harangue s’applique de fait à toutes les Professions, sans Discrimination, et à toutes les Consciences Humaines encore capables de Bonne Foi et de Bonne Volonté…
” Vous êtes aujourd’hui en Dissonance, comme le sont de nombreux Agents des Forces de l’Ordre et des Gardiens de la Paix.
Tout comme eux, vous avez doucement glissé, ces dernières années, vers des valeurs Contraires à ce qui vous Animait et Vit encore en vous.
Cette année 2020, la Pente s’est accrue et tout s’est Précipité.
Le Plan annoncé par les Lanceurs d’Alerte depuis des années, ceux-là-même que vous appeliez Complotistes, est lancé et vous entraîne à une Vitesse Vertigineuse.
Vous voilà aujourd’hui Acteurs d’un Sinistre Canular, pris dans une Spirale Folle,
parce que vous avez progressivement Accepté l’Inacceptable, au regard de votre Déontologie Professionnelle piétinée.
Vous ne dites rien sur la Réalité de cette Fausse Pandémie dont les Chiffres Officiels (INSEE) montrent qu’il n’y a eu aucune Surmortalité en 2020, par rapport aux décennies précédentes.
Vous ne dites rien de la Pédocriminalité Satanique Institutionnalisée dans nos pays Occidentaux,
suggérant au mieux que ce sont des Phénomènes Isolés,
alors que c’est la Base Religieuse de l’organisation et du fonctionnement des Psychopathes qui Manipulent le monde avec votre Complicité. ”
Being Zen

A la manière Zen, paradoxale & sans certitude, sur le Mental & sa disparition ~

” Nous sommes si souvent les passants pressés par notre mental, si conditionnés par nos réflexes de pensées, par nos préjugés & nos jugements perpétuels lancés à la face du monde & à la gueule de l’autre.
Notre mental, souvent + préoccupé de ses ruminations, ses remémorations, ses anticipations & ses rêveries, passe souvent à côté d’incroyables beautés.
Nous allons, vite, le + vite possible, sans sentir nos pas, nos pieds, notre corps tout entier se mouvoir & être caressé par le vent qui nous enveloppe.
Et pourtant, un regard bien veillant est là, celui d’une conscience aimante, attentive, bienveillante.
Notre cœur est un grand sage. Malgré les coups qu’on lui porte, peut-être même à cause des coups qu’on lui porte, il est là, à nous observer sans fin & sans impatience,
souffrant tout ce que nous souffrons, goûtant tout ce que nous goûtons, aimant + encore tout ce que nous aimons. ”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...