Elsa de Romeu blog vérité libre géopolitique
Michel Debré Général de Gaulle Mai 68 fin France Europe mondialisation

Un entretien Prophétique entre Michel Debré et de Gaulle sur la Chute de la France, la Déliquescence Européenne et la Mondialisation… en Mai 68
5 (6)

Absolument Stupéfiant : le Général savait des choses sur les Mécanismes Grinçants du Nouvel Ordre Mondial et la Dissolution Culturelle & Sociale qu’il a Omis d’Expliquer aux Français…
Il préférait sans doute la Retraite (dans tous les sens du terme) à l’Assassinat en mode Kennedy & Co !
” Nous allons vers l’Intégration dans l’Europe, c’est-à-dire en fin de compte la Fin de la France,
et je crains aussi que les Divisions de l’Occident et l’inaptitude Américaine ne conduisent notre Civilisation au Déclin décisif. Je parle d’abord des forces qui poussent à l’Intégration Européenne :
tous ceux qui sont Hostiles à l’État, tous ceux qui ne comprennent pas la Nécessité d’une Pensée et d’une Action Indépendantes,
se Précipitent vers la Supranationalité parce qu’ils savent, au fond d’eux-mêmes, que la supranationalité, c’est le Protectorat Américain. ”
– Aucune planche de Salut, le Gaullisme est Seul et déjà Trahi.
” II n’y aura bientôt + de Gouvernement Anglais ; le gouvernement Allemand est impuissant ; le gouvernement Italien sera difficile à faire ;
même le Président des Etats-Unis ne sera bientôt + qu’un personnage pour la Parade. ”

Voici ce qu’observent Michel Debré et le Général de Gaulle dès les années 60 sur l’Europe et la fin de la France :

” Nous allons vers l’Intégration dans l’Europe, c’est-à-dire en fin de compte la Fin de la France, et je crains aussi que les Divisions de l’Occident et l’inaptitude Américaine ne conduisent notre Civilisation au Déclin décisif. Je parle d’abord des forces qui poussent à l’Intégration Européenne : tous ceux qui sont Hostiles à l’État, tous ceux qui ne comprennent pas la Nécessité d’une Pensée et d’une Action Indépendantes, se Précipitent vers la Supranationalité parce qu’ils savent, au fond d’eux-mêmes, que la supranationalité, c’est le Protectorat Américain.

– Aucune planche de Salut, le Gaullisme est Seul et déjà Trahi :

” Le Général de Gaulle m’interrompt pour me demander si je crois possible de Résister à ces Forces. « Il n’y a que vous et moi qui pensons à l’Indépendance de la France. »

Je lui réponds que nous devons être, en réalité, + que 2 et j’ajoute qu’il y aura tellement de Déceptions à la suite de cette politique d’intégration qu’il ne faut pas Douter d’être dans la Vérité, en expliquant qu’il faut faire l’Europe par l’Association des Etats et non par la Disparition des Nations, à commencer par celle de la France…”

– Pas besoin de cracher sur Macron, donc. Ensuite ? Ensuite c’est la fameuse citation qui me rend le Général sympathique (« tout est Vain, tout est Mort, tout a été », dit De Gaulle, citant Zarathoustra – dixit l’étonnant Tournoux) :

” Entretien du 26 mai 1968 : j’expose au Général que le but de ma visite est de préciser les conditions qui peuvent permettre le succès du référendum.

Interruption du Général : « Je ne souhaite pas que le référendum réussisse. La France et le monde sont dans une situation où il n’y a + rien à faire et en face des Appétits, des Aspirations, en face du fait que toutes les Sociétés se Contestent elles-mêmes, rien ne peut être fait, pas + qu’on ne pouvait faire quelque chose contre la Rupture du Barrage de Fréjus.

II n’y aura bientôt + de Gouvernement Anglais ; le gouvernement Allemand est impuissant ; le gouvernement Italien sera difficile à faire ; même le Président des Etats-Unis ne sera bientôt + qu’un personnage pour la Parade.

Le monde entier est comme un fleuve qui ne veut pas rencontrer d’obstacle ni même se tenir entre des môles. Je n’ai + rien à faire là-dedans, donc il faut que je m’en aille et, pour m’en aller, je n’ai pas d’autre formule que de faire le Peuple Français Juge lui-même de Son destin. “

– De Gaulle se rend compte, avec le début de l’ère du Cool des années 60, que la Société est Foutue :

” Le Général redit son analyse. Ce qui paraît le frapper le +, c’est le fait que les sociétés se contestent elles-mêmes et n’acceptent + de Règles, qu’il s’agisse de l’Eglise, de l’Université, et qu’il subsiste uniquement le monde des Affaires, dans la mesure où il permet de gagner de l’Argent et d’avoir des Revenus. Mais sinon, il n’y a + rien.” – Paris, dimanche 26 mai 1968…

– Ecroulement de Tout (allez, accusez Debré !) ; Mai 68 arrive (ce fut autre chose que les Manifs Anti retraite, pas vrai ?) :

” Il n’y a + d’Enseignement de l’Architecture ; l’enseignement de la Médecine est dans un désordre effroyable ; l’enseignement de l’Histoire et de bien d’autres disciplines devient d’un ridicule achevé. Par ailleurs, il n’y a point de Hiérarchie ou, + exactement, la hiérarchie est tuée par l’Absence totale de Sanctions. Le Mal gagne les Lycées et, de ce fait, le Malaise s’étend sur la France entière. “

– Désagrégation de l’Université et de l’Education (tous de Gauche, bien sûr) :

” Je rappelle au Général ce que je disais tout à l’heure. L’Autorité n’existe +, de par la volonté délibérée du Ministère de l’Education Nationale, et j’ajoute en outre que, pour ce qui concerne les Activités Socio-éducatives, les Chefs d’établissement ont des Instructions formelles de ne point intervenir.

Je regrette d’autant + cette Abdication et cette Complicité que l’on sent les prodromes d’une réaction. Le corps Enseignant, même dans ses éléments Gauchisants, ne comprend pas cette Anarchie et s’émeut de ses conséquences. Le Général me dit: « Comment se fait-il que les Familles ne Réagissent pas?» “

– On répète, car à l’heure de la Mutilation Sexuelle, Intellectuelle et Vaccinale des Enfants, c’est trop drôle : « Comment se fait-il que les familles ne Réagissent pas? »

Sur la Démographie, Debré n’est guère + rassurant, et comme il a raison :

« On ne dit pas assez, on ne sait pas assez que nos Courbes sont Déplorables et que nous allons reprendre d’une manière durable la situation de Lanterne Rouge de l’Europe dans tout ce qui concerne l’Evolution Démographique. Sait-on que si l’on Ecartait les Enfants Nés d’Etrangers installés en France et des étrangers Naturalisés à la 1ère ou à la 2de Génération, notre situation serait de l’ordre de la Catastrophe ? »

Source : https://lesakerfrancophone.fr/michel-debre-et-la-fin-peu-brillante-de-la-france-sous-le-general-de-gaulle-citations

Votez pour cet article...
[Total: 6 Moyenne: 5]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *