Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
Gaza Palestine

Les Souterrains Insurrectionnels, l’Eternel Bouclier contre la Mort venue du Ciel – à Gaza comme durant WWI

” Le célèbre roman Birdsong raconte l’histoire de l’intérieur de l’exténuante guerre des tranchées de 1914-18.
Les tranchées – de simples couloirs boueux et détrempés par la pluie – étaient séparées des lignes allemandes par l’enfer de désolation du « no man’s land »
– une étendue sauvage indescriptible de boue, de boue et encore de boue, jonchée de morceaux d’hommes brisés dont personne n’osait récupérer les restes,
et de fils de fer barbelés à lames de rasoir tordus dans toutes les formes et tous les angles imaginables.
Mais au fond, c’est une histoire de tunnels – ceux qui les ont creusés, ceux qui y ont été enterrés en tombant
et ceux qui en sont sortis – comme des vers de terre qui surgissent – pour surprendre et tuer l’ennemi.
Les tunnels étaient l’arme secrète de la Première Guerre mondiale.
Ils étaient la réponse au bombardement aérien impitoyable déclenché par la masse écrasante d’une machine militaire supérieure.
Les bataillons entraient dans les tranchées avec 800 hommes, et en ressortaient, après le bombardement, avec seulement 100 à 200 hommes vivants.
Et pourtant, ils continuaient – des volontaires creusant des tunnels dans la boue pour surgir, tels des fantômes, sur un ennemi endormi.
La doctrine occidentale de la puissance de feu écrasante est née là.
Elle est devenue le principal outil de la boîte à outils occidentale
et la supériorité aérienne absolue reste le cœur de la stratégie actuelle des États-Unis et de l’OTAN.
Où veut-on en venir ? Toute cette tradition de stratégie militaire ancrée dans les bombardements aériens massifs qui remonte aux années 1920 et se poursuit aujourd’hui à Gaza est en train d’expirer.
Elle est devenue obsolète (du moins au Moyen-Orient). ”
Pieds Noirs guerre d'Algérie

Israël, les Pieds Noirs et la Guerre d’Algérie : Histoire Secrète de l’option de la Partition

” La Communauté Juive d’Algérie, à l’époque la + nombreuse dans le monde Arabo-Musulman (130 000 personnes environ), est très Ancienne, et présente sur le Territoire Algérien, bien avant la Conquête Française…
Lorsque la Guerre d’Algérie commence en 1954, les Juifs d’Algérie sont donc Français depuis 4 Générations.
Même si la plupart d’entre eux vote à gauche, la Majorité choisit clairement l’Algérie Française.
Après les Revirements du Général de Gaulle dans sa Politique Algérienne,
beaucoup approuvent les actions de l’Organisation Armée Secrète (OAS), organisation Politico-Militaire créée par des Militaires et des Européens d’Algérie, au début de l’année 1961,
qui s’oppose par le Terrorisme et la Force à la «Politique d’Abandon» de l’Algérie par le Pouvoir Gaulliste.
Face aux Attentats du FLN et de l’OAS, face à cette Guerre Franco-Française dans la guerre,
certains responsables Politiques, souhaitant éviter des Drames aux Européens d’Algérie désormais appelés «Pieds noirs» et aux Musulmans Francophiles,
une fois l’Indépendance Algérienne acquise,
cherchent une autre voie, une solution autre que celle de l’Algérie Française ou de l’Algérie Algérienne.
C’est l’option de la Partition.
Finalement, le Général de Gaulle rejette ce Plan et reste bel et bien décidé à se débarrasser du «Fardeau» Algérien. ”
islamisation trafic drogue golfe de Guinée

Infiltration Criminelle dans le Golfe de Guinée

” Le bras de fer sahélien contre la pénétration islamiste est en train de se déplacer vers le sud pour atteindre le golfe de Guinée.
Après le Burkina-Faso, le Niger & le Nigéria, c’est désormais la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo & le Bénin qui sont sous menace islamiste.
Plusieurs phénomènes sont en jeu : la présence musulmane au nord, dont une partie de la population est en train de basculer dans l’islamisme, les rivalités ethniques & la connexion au réseau de trafics de drogue.
Les syndicats du crime nigérian jouent un rôle majeur dans ces trafics.
Alors que jusqu’aux années 2015 la drogue était fabriquée ailleurs (notamment Inde & Colombie) & importée en Afrique, de + en + d’usines à drogue sont directement installées au cœur du continent africain, dans les régions qui échappent au contrôle des États.
A cela s’ajoute une dimension criminelle d’hybridation avec les trafics d’esclaves, d’armes & de drogues, comme le firent les FARC en Colombie.
La coopération a ses limites. La drogue fait vivre une grande partie de la population qui, a des degrés divers, en touche les dividendes.
Bakchich & pot-de-vin pleuvent, comme la corruption qui touche la police, les juges & les pouvoirs publics.
L’instabilité sécuritaire est également un moyen de toucher des aides internationales & de justifier la présence de l’armée dans certaines régions ou quartiers & de contrôler et surveiller les populations.
Les chefs d’États ont donc des intérêts objectifs à maintenir une certaine dose de potentialité islamique afin d’en faire une base légitimant leur pouvoir & justifiant leur action.
D’où la difficulté de lutter contre cette hybridation. ”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...