Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
Remords

l’Héroïsme du Nationalisme Arabe Syrien face à l’Impérialisme Américano-Sioniste

” Déjà I0 ans de Guerre en Syrie, et les Souffrances du peuple Syrien continuent.
Gigantesque tribut payé à cette Folie collective orchestrée de l’étranger, qui a vu des Mercenaires de 120 nationalités affluer au Pays de Cham pour y instaurer un nouvel «Emirat».
Guerre sans pitié, où l’État Syrien menacé d’Anéantissement s’est battu bec et ongles, défendant l’Intégrité Territoriale et la Souveraineté de la Nation.
Difficile d’ignorer que les Combattants de la Nébuleuse insurrectionnelle disposaient d’un Soutien Financier massif de la part des Pétromonarchies du Golfe…
Mais si les Occidentaux et leurs Alliés régionaux voulaient en découdre avec Damas, ce n’était pas pour faire la Promotion des Droits de l’homme :
c’était pour défendre des intérêts sonnants et trébuchants, au cœur d’une région Cruciale pour l’Avenir Energétique de la planète,
et pour garantir la Sécurité d’Israël, en Neutralisant l’un des derniers bastions du Nationalisme Arabe.
Car la Syrie est au centre d’une Alliance réunissant les Forces qui s’opposent à la Domination Israélo-Américaine dans la région.
Elle demeure le seul État Arabe debout, refusant de Plier devant la puissance Occupante.
Elle est le Pivot d’un Arc de la Résistance qui va de Damas à Téhéran,
en passant par le Hezbollah Libanais et les Mouvements Palestiniens.
Voulue par Washington, Londres, Paris et Ankara, Financée par les Monarques du Golfe, la Guerre de Syrie est une farce sanglante.
Provoquée par l’appétit de Domination Impérialiste, elle a Mobilisé une piétaille Fanatisée, issue de masses Manipulables, Abruties au dernier degré par l’Idéologie Wahhabite. ”
Giovanni Strazza - Vierge Voilée

A World Apart – Chapitre VI – Pygmalion

Djibril Kamara venait d’arriver à Munich et de prendre possession de la chambre mansardée et coquettement meublée qu’il avait louée pour 3 jours,
le temps du séjour du trafiquant d’organes Albanais qu’il devait conduire dans l’au-delà.
La position de son nid d’aigle était idéale, car la fenêtre donnait aussi bien sur l’entrée du somptueux hôtel BEYOND, situé sur la place Marienplatz
– et la terrasse associée à la suite dans laquelle allait bientôt se pavaner son futur macchabée –
que sur l’église Saint Pierre et la rue Rindermarkt.
Il était connu dans le petit milieu des Tueurs à Gage pour n’accepter que des contrats où il s’agissait d’abattre des Criminels,
ce pourquoi on l’avait affublé du surnom d’ANUBIS.
Certes, il était noir jais et effilé, à l’image du Chacal-loup égyptien ;
assurément, sa capacité à faire passer de vie à trépas était foudroyante, à l’image de ce dieu de la Mort et souverain du monde Souterrain ;
mais surtout, il était vertueux, tel ce Gardien de la Balance :
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...