Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
gouverner ses esclaves

Abraham Lincoln, Chien de Garde du I%, tout sauf un Anti-Esclavagiste

” C’est une des ironies de l’Histoire que le Mémorial de Lincoln soit l’espace sacré du Mouvement des Droits Civiques et le lieu où Martin Luther King délivra son discours : » I have a dream…».
Lincoln ne pensait pas que les Noirs fussent les Egaux des Blancs. Son plan de Renvoyer en Afrique les Noirs Américains, s’il n’avait pas été Assassiné, aurait probablement été sa Politique d’Après-guerre.
Lincoln n’a pas fait Envahir la Confédération dans le but de libérer les Esclaves.
La Proclamation de l’Émancipation n’eut lieu qu’en 1863, alors que l’Opposition à la Guerre grandissait dans le Nord, en dépit des mesures, dignes d’un État Policier, prises par Lincoln pour Réduire au silence les Opposants et les Journaux.
Elle visait à Enrôler les Esclaves Emancipés pour Combler les Pertes de l’Armée de l’Union.
On espérait aussi que cette Proclamation déclencherait des Révoltes d’Esclaves dans le Sud et inciterait les Soldats du front à le quitter pour Protéger leurs Femmes et Enfants.
Le but était donc de hâter la Défaite du Sud, avant que l’Opposition Politique à Lincoln ne se renforce dans le Nord !
Le Mémorial Lincoln fut bâti non parce que Lincoln « libéra les esclaves », mais parce qu’il Sauva l’Empire.
Lincoln passa toute sa carrière politique à mettre les Pouvoirs de l’État au service de l’Elite Fortunée des Grandes Entreprises (le 1% de l’époque. ”
Vos Guerres Nos Morts

l’Impérialisme Occidental en Syrie : Financement et Blanchiment du Terrorisme et Agression Systématique de la Souveraineté Nationale

” Prolongée par un acharnement Criminel dont Erdogan n’est que l’Instrument, la Guerre qui sévit en Syrie depuis I0 ans a fait l’effet d’un révélateur chimique.
Protagonistes embusqués de ce bain de sang, les Gouvernements Américain, Britannique, Français, Turc, Saoudien et Qatari passeront à la postérité pour ce qu’ils sont :
les Bourreaux d’un Peuple qui ne leur a rien fait.
La Tragédie Syrienne a exposé au grand jour leurs Stratégies les + Retorses. Mais la pire de toutes a consisté à Blanchir le Terrorisme… chez les autres.
La Destruction de l’État Syrien, objectif N°I de l’axe Washington-Riyad-Paris-Londres-Ankara-Doha, secondé en coulisses par Tel-Aviv, était une fin qui justifiait tous les moyens,
et la perspective d’un Emirat Extrémiste faisait clairement partie du plan.
Mais c’était sans compter sur la Résistance du Peuple Syrien et la Loyauté de son Armée.
La Mobilisation générale de la piétaille Takfiriste devait coûter un Milliard de dollars par an aux Pétromonarchies du Golfe.
C’était sans compter, non +, sur la capacité du Gouvernement Syrien à nouer les Alliances nécessaires avec des Partenaires Fiables.
Afin de desserrer l’étreinte mortifère des Sponsors de la Terreur, Damas a obtenu le précieux concours de Téhéran, Moscou et Pékin.
En réalité, il n’y a jamais eu de Guerre Civile en Syrie :
déclenchée par les Puissances Impérialistes, cette Guerre est d’emblée un Conflit International de grande ampleur, où une coalition s’est formée pour vaincre la coalition adverse.
Mais tout le monde a compris que la Réalité du Conflit Syrien, depuis I0 ans, c’est la Lutte qui oppose un Conglomérat Terroriste Sponsorisé et une Armée Nationale qui Défend son pays contre l’Invasion étrangère. ”
le Cri Munch

le Délire Totalitaire Covidien : une Psychose Paranoïaque Collective nous menant à notre Autodestruction Psychique et à notre Perte Physique

« Finalement, nous revenons à la Question, « à quel point aimez-vous la Vérité ? ».
Aimez-vous vraiment la Vérité, ou êtes-vous simplement Curieux ?
L’aimez-vous suffisamment pour Reconstruire votre Compréhension afin de vous Adapter à une Réalité qui ne correspond nullement à vos Croyances actuelles et qui ne vous Satisfera pas à 120% ?
Aimez-vous suffisamment la Vérité pour continuer à la Chercher même quand elle est Douloureuse,
quand elle Révèle des aspects de Vous-même (ou de la Société, ou de l’Univers) qui sont Choquants, Complexes et Dérangeants, voire Humiliants, ou bien Glorieux, ou encore Stupéfiants
– et même, quand la Vérité est bien au-delà des Limites de votre Entendement, de votre propre Esprit ?
A quel point aimons-nous la Vérité ? C’est une bonne Question à se poser, je Pense ».
– Scott Mandelker –

” Des individus Respectant des Tabous Moraux Fondamentaux en temps normal (notamment, ne pas Transgresser ni Tuer),
se Désinhibent en temps Totalitaire ou plutôt, Régressent Psychiquement,
l’Idéologie de Masse permettant de justifier la levée des Interdits du Meurtre et de l’Inceste (et de leurs dérivés) qui fondent une Civilisation.
Le Délire Collectif Paranoïaque est celui qui structure le régime Totalitaire.
Le Harcèlement met en place des Chocs traumatiques Réitérés sur la population et vise non seulement la Destruction des Individus, mais leur Autodestruction.
Il est donc logique que se déploient dans les populations des mécanismes de Défense (Idéalisation, Déni, Refoulement, Clivage, Banalisation, Oubli, Méfiance, Projection, Hyper-Contrôle, Automatisation, Anesthésie Affective, Désinvestissement, Isolement, etc.), qui Altèrent leur Santé Mentale,
mais aussi des idées Dépressives, Suicidaires, des Passages à l’acte et des Troubles Schizophrènes. ”

le Covidisme : Tuer l’Ame en refusant de Soigner le Corps

” A partir du XVIIIème siècle, l’évolution Politique ne va pas (contrairement à ce que Proclament les Illuminés des Lumières) vers + de Liberté mais, au contraire, vers le Totalitarisme ;
armé de nouvelles connaissances et techniques, le Pouvoir peut, non seulement Punir en cas de Transgression (fonctionnement rudimentaire),
mais Régir la vie entière de ses sujets par un empilement, non pas de Lois, mais de Directives Administratives qui encadrent la moindre de nos activités (Tocqueville parlait de « monstre doux »).
L’objectif de «faire Vivre», justification de toute l’entreprise totalitaire, n’est + que le Masque du «faire Mourir» :
on ne peut éviter de penser au pouvoir Nazi, passé de l’ «espace vital» – faire vivre les Allemands – aux Camps de Concentration et à l’agression contre l’URSS – faire mourir les non-aryens.
Le Pouvoir Médical joue ici un rôle de Ier plan qui permet, de façon économique (sans faire descendre les chars dans la rue),
de Discipliner la population par la Médicalisation de la Vie, de la naissance à la mort.
Mais ce qui est inédit, dans la crise du Covid, c’est qu’elle a exercé son office au moyen du Refus de Soigner imposé par le pouvoir politique, organisant ainsi la Mortalité attribuée au Covid.
Celui-ci a propagé de façon obsessionnelle la Peur de Mourir qui a fait accepter toutes les mesures Liberticides.
Le parallèle s’impose avec la Mafia qui Extorque de l’argent en Imposant sa “Protection” contre des Exactions qu’elle Commet elle-même.
La Politique, au sens de Discussion, d’Echange d’Idées sur la meilleure façon de Résoudre les Problèmes qui se posent à une Communauté, a ainsi Disparu. ”
Oxygène

le Vaccin, au mieux Allergène, au pire un Outil de Dégénérescence et de Mort

” Toutes les enquêtes les + sérieuses aboutissent à la même conclusion, la Vaccination a provoqué un nombre incalculable de Scandales Sanitaires, passés par pertes et profits, au Bénéfice des Holdings Pharmaceutiques.
Aux Etats Unis, pour la seule période de 1991 à 1996, il a été officiellement enregistré 48743 Complications Vaccinales.
D’ailleurs, alors que la vaccination est généralisée, 54% des Enfants ont des Maladies Chroniques !
Il n’existe aucune preuve que le vaccin contre la Grippe soit utile.
Ses fabricants savent bien qu’il ne sert à rien, mais continuent néanmoins à le vendre…
Entre le 1er juillet 1990 et le 31 octobre 1998, le VAERS a dénombré 24 775 effets secondaires du vaccin contre l’Hépatite B,
dont 9 673 cas très graves et 439 Décès, parmi lesquels 180 ont été classés « Mort Subite et inexpliquée du Nourrisson ».
La Santé des Enfants s’est beaucoup Détériorée depuis 1960 avec la large utilisation des vaccins ;
les Enfants non vaccinés sont + Sains et Robustes que les enfants vaccinés.
La plupart des vaccins à virus contiennent des Virus Vivants atténués (ROR, Polio oral, Hépatite A, Grippe, Fièvre Jaune, Varicelle, …).
Or, certains Germes, insuffisamment atténués et/ou mutants, ont pu retrouver leur Virulence et déclencher des Pathologies similaires (ex : Polio Post-Vaccinale, Bécégite après le BCG, …). ”

WWII

WWII, une Guerre faite par 2 Puissances Mégalomaniaques et Financée par la 3ème, les USA, entendant Dominer l’Europe : Vilains Manipulateurs et Vilains Manipulés

” Le 22 juin 1941, Staline était sur le point de lancer une offensive massive sur l’Allemagne et ses alliés – une question de jours ou semaines.
Les préparatifs avaient commencé en 1939, juste après la signature du pacte Molotov-Ribbentrop, et s’étaient accélérés à la fin de 1940, les premières divisions étant déployées aux nouvelles frontières Soviétiques élargies, en face du Reich Allemand et de la Roumanie, en février 1941.
De nouvelles armées ont été levées dans tous les districts, la mobilisation atteignant maintenant 5,7 Millions de soldats,
une armée gigantesque impossible à maintenir longtemps en temps de paix.
Près d’un Million de parachutistes – des troupes utiles uniquement pour l’invasion – ont été formés.
Des centaines d’aérodromes sont construits près de la frontière occidentale.
Si Hitler n’avait pas attaqué le premier, la gigantesque puissance militaire que Staline avait accumulée à la frontière lui aurait permis d’atteindre Berlin sans difficulté majeure,
puis, dans le cadre de la guerre, de prendre le contrôle du continent.
La Seconde Guerre Mondiale a été principalement voulue et orchestrée par Staline, tandis que Hitler n’a été impliqué que par ruse.
C’est précisément ce que Souvorov voulait dire en appelant Hitler « le brise-glace de Staline ».
D’après ce que nous savons des intrigues secrètes de Churchill et Roosevelt avant Barbarossa,
il est douteux que Staline aurait été privé de leur soutien s’il avait attaqué le premier. ”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...