Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
Egypte canal de Suez

Canal de Suez : si les Pierres pouvaient Pleurer, elles verseraient des Océans de Larmes

” Les images de la Construction du Canal ont été réalisées et diffusées abondamment. Le schéma s’est toujours répété : des Machines uniquement, pas d’Humains, à l’exception de quelques Expatriés Européens.
Où étaient les Ouvriers ?
Les images d’Ouvriers sont presque inexistantes, alors que la même Paysannerie a été représentée dans le cadre d’une Fantasia Orientalisée : Exotique, Romantique, Etrange.
La société Française de Suez était Endettée et n’allait pas être en mesure de Terminer les Travaux dans le Canal à temps ;
elle a donc fait pression sur le Vice-roi Sa’id Pacha et le Vice-régent Ismaïl Pacha, pour qu’ils Fournissent et Payent des Milliers et des milliers de Travailleurs.
Les rapports indiquent qu’en 1862, 55 834 Hommes et Garçons vivaient dans des Abris Provisoires Surpeuplés, avec un nombre total de 120 933 entre 1861 et 1862…
Ils avaient reçu une Promesse de Paiement mais avaient Perdu espoir à ce sujet, étant Forcés de travailler.
La Réalité des Ouvriers du canal était Epouvantable : ils n’avaient même pas assez à Boire sous le soleil brûlant et il y avait 2 types de vie autour du Canal :
d’un côté, des Rives Aménagées, des Boulangeries et des Bars pour les Expatriés,
de l’autre, la Misère et la Famine du Travail Forcé. ”
Alger Palais des Raïs Patio - Bastion - Nabil

l’Héritage Colonial Français laissé à l’Algérie versus le Présent Algérien

” Puisque le Système Algérien veut faire les Comptes, nous allons donc lui présenter l’Addition de ce que l’Algérie a Coûté à la France, entre 1830 et 1962… sans parler du Coût Colossal de l’Immigration depuis cette dernière date !
Au mois de juillet 1962, au terme de 132 années de présence, la France avait créé l’Algérie, lui avait donné son nom, l’avait Unifiée.
La France avait Drainé ses Marécages, Bonifié ses Terres, Equipé le pays, Soigné et Multiplié par I0 sa Population.
Elle avait fait entrer dans la Modernité des Tribus jusque-là Dissociées.
En 1959, toutes Dépenses confondues, l’Algérie engloutissait à elle seule 20% du Budget de l’Etat Français.
Et cela, en Pure Perte car, Economiquement, l’Algérie n’avait pas d’intérêt pour la France :
qu’il s’agisse des Minerais, du Liège, de l’Alpha, des Vins, des Agrumes etc., toutes les Productions Algériennes avaient en effet des Coûts Supérieurs à ceux du Marché !
Quant au Pétrole, il était, lui aussi, Subventionné par la France :
les Hydrocarbures du Sahara furent mis en Production entre 1957 et 1959, avec une Exploitation qui débuta en 1961,
quelques mois avant l’Indépendance !
Là encore, la France a Surpayé un Pétrole dont elle avait pourtant Financé les Recherches et la mise en Exploitation…
Par le Labeur de ses Colons, la France avait également permis à l’Algérie d’être Alimentairement Auto-suffisante. ”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...