Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
Délit

le Journaliste d’Investigation : Indépendant, Intrépide, Engagé, Sagace et …Banni !

” Le journalisme était une activité passionnante, et un correspondant de guerre devait être brillant, courageux et extrêmement rapide.
On s’attendait aussi à qu’il ou elle soit indépendant.
Il est évident qu’à cette époque, la censure n’était pas absolue et consolidée comme elle l’est désormais.
Toute individualité, toute passion et tout courage intellectuel ont disparu des reportages de médias de masse et d’une grande majorité des livres de non fiction.
Il n’y a presque + de manifeste, de «J’accuse».
Les reportages sont bridés, rendus «sûrs» et «inoffensifs» : ils ne provoquent + les lecteurs, ne les envoient surtout + sur les barricades. La couverture des conflits est le cœur de la bataille idéologique,
et le mécanisme de propagande du régime imposé globalement par l’Occident en assure pleinement le contrôle.
Pour comprendre le monde en profondeur, il faut connaître la détresse et les horreurs de la guerre et des zones de conflit.
C’est là où le colonialisme et le néo-colonialisme montrent leurs horribles dents pointues.
À un certain moment, grâce aux reporters indépendants, le public de l’Occident était de + en + conscient des conditions à travers le monde.
Les citoyens de l’Empire (Amérique du Nord et Europe) n’avaient aucune place pour échapper à la réalité.
Les étudiants et les citoyens qui sentaient une grande solidarité avec les victimes (c’était avant qu’ils ne soient trop occupés avec Facebook, Twitter et autres médias sociaux qui les ont pacifiés et les font crier au téléphone, au lieu de détruire les centre-villes),
défilaient régulièrement, construisaient des barricades et se battaient contre les forces de sécurité dans les rues. ”
fraude climatique

Mini Glaciation Terrestre, Famines et Dépopulation à l’horizon, liées au Grand Minimum Solaire et en phase avec l’Agenda Vert de l’ONU

” Les récents Hivers Rigoureux qui ont frappé non seulement la partie Continentale des États-Unis,
mais aussi une grande partie de l’Union Européenne, et même le Moyen-Orient,
justifient un examen + approfondi d’un sujet ignoré par les rapports du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) des Nations Unies :
il s’agit de l’Ignorance du + grand facteur affectant le Climat de la Terre et le Changement Climatique qui, lui, est bien réel – c’est à dire les Cycles Solaires.
Le Cycle Solaire actuel de 11 ans qui a commencé en 2020 sera le + faible des 200 dernières années.
Cette période de Grand Minimum Solaire est susceptible de durer jusqu’en 2053.
Elle est corrélée à l’Activité Volcanique,
car la Baisse de la Magnétosphère dépendant du Soleil et l’Intensification de la Pénétration des Rayons Cosmiques dans l’Atmosphère Terrestre, puis dans le Magma riche en Silice des Volcans, provoquent des Eruptions + importantes.
Ce qui est crucial n’est pas tant l’Energie Emise par le Soleil que la quantité de cette énergie Bloquée par les Nuages,
celle qui atteint la Surface de la Terre et celle qui est Réfléchie dans l’espace par la Glace et la Neige.
Or, une + grande Pénétration des Rayons Cosmiques dans l’Atmosphère pendant les Minima Solaires ajoute à la Nucléation des Nuages, comme le font les Eruptions Volcaniques.
Des Crues Rapides + importantes, des Tempêtes de Grêle et – en raison de la Perturbation du Jet-stream et du mélange des couches atmosphériques – des Précipitations locales de Longue durée sont déclenchées …”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...