Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
Arnaque

SIDA et COVID, ou la Défaillance du Système Immunitaire par d’autres causes, et l’Arnaque Médicale

” Dans ma récente série d’articles sur les Fausses Epidémies – Ebola, Zika, Grippe Porcine – j’ai établi que tous les Symptômes de ces prétendues Maladies peuvent être expliqués sans invoquer de Virus.
Je me suis penché sur les « groupes à haut risque » du SIDA répertoriés par le CDC –
les Africains, les Haïtiens, les Toxicomanes par voie intraveineuse, les Homosexuels, les Hémophiles et les Transfusés –
et j’ai montré que l’Effondrement du Système Immunitaire (la caractéristique du SIDA) dans ces groupes pouvait être expliqué sans qu’il soit nécessaire de faire référence au VIH.
La vérité était qu’il y avait des Médicaments Invalidants et des Drogues de rue qui Détruisaient le Système Immunitaire ;
il y avait la Faim et la Famine Dévastatrices ; le Manque d’Installations Sanitaires de base ;
la Pauvreté extrême et la Guerre ;
les Campagnes de Vaccination ; les Insuffisances Surrénaliennes…
De même, aujourd’hui, grâce à un vaste effort de Réétiquetage, tout Patient souffrant d’un Problème Pulmonaire ou d’une Maladie ressemblant à la Grippe peut être Diagnostiqué et Reconditionné comme un cas de « COVID-19 ».
L’ensemble assez Vague des Symptômes dits COVID permet un tel diagnostic Frauduleux et Trompeur.
Tout comme à Wuhan, en 2019, la Pollution Atmosphérique Chronique Mortelle qui s’est abattue sur la ville et a provoqué des Pneumonies – la marque originale du COVID-19 – n’avait rien à voir avec un Virus. ”

Les Implications capitales de la Jurisprudence Portugaise concernant les Tests PCR

“Il est très important que la Cour Portugaise rappelle que le Diagnostic de Malade du Covid devrait être posé par un Médecin inscrit à l’Ordre des Médecins,
& non pas un simple Test pratiqué & interprété par des Non-médecins !
Le Médecin se doit d’Examiner son patient, de Prescrire des Examens Complémentaires éventuels & de l’Interroger, avant de poser un Diagnostic.
La Cour revient sur l’Absence de Fiabilité des Tests PCR :
« la Fiabilité éventuelle des Tests PCR réalisés dépend, d’emblée, du Seuil de Cycles d’Amplification qu’ils contiennent,
de telle sorte que, jusqu’à la limite de 25 Cycles, la Fiabilité du test sera d’environ 70% ;
si 30 Cycles sont effectués, le degré de Fiabilité tombe à 20% ;
si 35 Cycles sont atteints, le degré de Fiabilité sera de 3% ».
Le Dr Philippe Gorny précise que «ce test requiert de grandes quantités de Réactifs, des équipements de laboratoire coûteux,
des professionnels Hautement Qualifiés travaillant avec des masques, une double paire de gants, des surchaussures, etc.
Les possibles Biais Techniques sont légion :
mauvais Prélèvement, Erreur d’Etiquetage, Contamination d’un réactif, mauvais Pipetage, Faute d’Interprétation, etc.
Des Ecouvillons n’ayant jamais servi, envoyés à des Laboratoires pour analyse, sont revenus Positifs (signifiant qu’ils y furent Contaminés)!
Ce que la PCR détecte réellement n’est que la présence de Séquences Partielles de l’ARN du Virus qui peuvent être un Morceau de virus Mort.
Leurs porteurs n’ont alors aucun Symptôme, ne sont pas Contaminants, mais néanmoins dits Positifs.
Aux États-Unis, pourtant, la routine pousse souvent l’amplification au-delà de 40 cycles, & c’est la même chose en France ! ”
directeur-pfizer

L’ancien Directeur Scientifique de Pfizer déclare que la « Deuxième Vague » a été truquée lors de Tests COVID faussement positifs

” Etant donné la forme de tous les indicateurs importants dans une pandémie mondiale, tels que les hospitalisations, l’utilisation des soins intensifs & les décès, «la pandémie est fondamentalement terminée.
Sans les données de test que vous obtenez tout le temps à la télévision, vous concluriez à juste titre que la pandémie est terminée.
Bien sûr, les gens se rendent à l’hôpital, à l’approche de la saison automnale de la grippe,
mais aucune donnée scientifique ne permet d’affirmer qu’une 2ème vague devrait se produire.
Les scientifiques affirment qu’une grande partie de la population possède déjà, sinon des anticorps contre le COVID, du moins un certain niveau d’immunité des cellules T contre l’exposition à d’autres coronavirus apparentés, qui circulaient bien avant le COVID-19.
Il est maintenant établi qu’au moins 30 % de notre population avait déjà une reconnaissance immunologique de ce nouveau virus, avant même son arrivée.
En raison de cette résistance préalable, seuls 15 à 25 % d’une population infectée peuvent suffire pour atteindre l’immunité de troupeau. ”
Tests PCR supercherie Covid

La grande supercherie des tests PCR, 90% des cas positifs ne sont pas malades ni contagieux … et Quoi faire

” Dans un test PCR il y a un facteur très important qui n’est pas mentionné dans les résultats, c’est le CT (Threshold Cycle).
Il s’agit du coefficient d’amplification de l’ADN, du nombre de cycles d’amplification.
Le test ne détecte pas des virus entiers en état de marche, mais des morceaux de ce virus actifs ou non.
Donc il peut détecter des petits morceaux de virus d’une infection qui date de plusieurs semaines, voir +.
Suivant les appareils & les laboratoires on peut aller à des valeurs de CT + ou moins grandes de 20 à 45 !
CT = de 20 à 30 => charge virale importante, peu de faux positif ;
si positif on est certain qu’il y a bien infection à un des 5 coronavirus qui circulent.
Mais risque de faux négatifs.
Les recommandations des scientifiques sont un CT compris entre 20 & 30.
Dans la pratique des laboratoires d’analyse le plus souvent CT à 40 ou + !
Si votre test est positif, exigez de connaitre à quel CT & de refaire un autre test le lendemain pour confirmer. ”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...