Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
Amazonie Nestlé

Nestlé, sa Malbouffe et l’Obésité des Enfants Amazoniens, ou comment Engraisser les Profits Pharmaceutiques

” Pour que les groupes Autochtones des jungles d’Amérique du Sud soient accros à la Malbouffe (Junk Food), Nestlé a envoyé des « Supermarchés Flottants »
remplis de déchets Transformés hautement Addictifs,
ce qui a fait grimper le taux d’Obésité de + de 150 % depuis 2002.
A cause de Nestlé, des Enfants aussi jeunes que 7 ans luttent désormais contre des Maladies du «Ier monde» telles que l’Obésité et le Diabète.
Cela profite également à Big Pharma en canalisant une toute nouvelle génération et un tout nouveau marché vers une Dépendance à vie vis-à-vis des Produits Pharmaceutiques.
Des Aliments «pour enfants» comme les croquettes de poulet, les pizzas et les plats surgelés
provoquent la Léthargie, l’Anxiété et même des Lésions Cérébrales, similaires aux effets de la consommation d’Alcool.
Dans une culture et un environnement historiquement pauvres en calories,
c’est ce qui se passe, lorsque les gens passent d’un Régime Naturel à un régime composé de Sucre Raffiné, de Farine Transformée, de Colorants Chimiques, de Conservateurs Artificiels et d’autres Toxines. ”
Mère

A World Apart – Chapitre VII – Extinction

Vladimir regardait sa mère se shooter. Dans l’infâme bordel du salon, le Soleil nimbait son visage de poupée expirante de manière féérique ; il l’enveloppait d’un voile doré de mariée, jouant avec les reflets délicats de ses cheveux blonds, pas lavés depuis des semaines.
Ils vivaient – ou plutôt, survivaient – dans un quartier du Queens appelé Corona, lieu de ralliement des Déchus et Rebuts du Rêve Américain.
Vladimir n’avait jamais connu son père, et il n’était pas sûr que sa mère se souvienne de son identité, car cela faisait de longues années qu’elle se droguait et faisait des passes occasionnelles en guise de règlement en nature,
quand elle n’avait pas des amants de passage, fruits amers et délétères de ses compulsions sentimentales momentanées.
Elle avait essayé bien des drogues : la Scopolamine, la Métamphétamine (Crystal Meth), la Méphédrone, l’Oxidado, mais là, elle avait stoppé net sur une variante de la Désomorphine, surnommée Krokodil, choix encore plus fatal que tous les autres réunis.
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...