Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
Egypte Iran Israël Syrie

Quand l’Iran, la Jordanie et l’Arabie Saoudite Trahissaient l’Egypte, la Palestine et la Syrie au profit de la Tutelle Israélo-Américaine

Une grande page récente de l’Histoire du Proche/ Moyen-Orient qui démontre combien les Dirigeants contemporains sont Corrompus et prêts à Vendre leurs Peuples dans leur Obsession Délirante du Pouvoir…
On observe la pertinence de leur choix à la Misère et au Chaos institutionnalisés dans laquelle leur Trahison infâme a fait Sombrer leur Peuple…
Les Citoyens Français et Européens feraient bien de s’en remémorer pour éviter le même Sort.
L’Ennemi Extérieur n’est rien par rapport à l’Ennemi Intérieur.
C’est en Soi qu’on trouve le Salut ou la Servitude.
” 4 des principaux protagonistes de ce drame – le Roi Faysal d’Arabie Saoudite, le Ier Ministre Israélien Yitzhak Rabin, le Ier Ministre de Jordanie Wasfi Tall et le Président Anouar El Sadate –
tous alliés de Ier plan des États-Unis, dont 2 Prix Nobel de la Paix (Rabin et Sadate) auront été assassinés,
alors que la République Islamique d’Iran se muait en Chef de file du combat pour la Libération de la Palestine et du Moyen Orient de la Tutelle Israélo-Américaine.
L’Arabie Saoudite s’est positionnée en Fer de lance du Combat contre l’Égypte Nassérienne et la Syrie Baasiste
au + fort de la guerre contre le Nationalisme Arabe menée conjointement par les États-Unis et Israël. ”
Remords

l’Héroïsme du Nationalisme Arabe Syrien face à l’Impérialisme Américano-Sioniste

” Déjà I0 ans de Guerre en Syrie, et les Souffrances du peuple Syrien continuent.
Gigantesque tribut payé à cette Folie collective orchestrée de l’étranger, qui a vu des Mercenaires de 120 nationalités affluer au Pays de Cham pour y instaurer un nouvel «Emirat».
Guerre sans pitié, où l’État Syrien menacé d’Anéantissement s’est battu bec et ongles, défendant l’Intégrité Territoriale et la Souveraineté de la Nation.
Difficile d’ignorer que les Combattants de la Nébuleuse insurrectionnelle disposaient d’un Soutien Financier massif de la part des Pétromonarchies du Golfe…
Mais si les Occidentaux et leurs Alliés régionaux voulaient en découdre avec Damas, ce n’était pas pour faire la Promotion des Droits de l’homme :
c’était pour défendre des intérêts sonnants et trébuchants, au cœur d’une région Cruciale pour l’Avenir Energétique de la planète,
et pour garantir la Sécurité d’Israël, en Neutralisant l’un des derniers bastions du Nationalisme Arabe.
Car la Syrie est au centre d’une Alliance réunissant les Forces qui s’opposent à la Domination Israélo-Américaine dans la région.
Elle demeure le seul État Arabe debout, refusant de Plier devant la puissance Occupante.
Elle est le Pivot d’un Arc de la Résistance qui va de Damas à Téhéran,
en passant par le Hezbollah Libanais et les Mouvements Palestiniens.
Voulue par Washington, Londres, Paris et Ankara, Financée par les Monarques du Golfe, la Guerre de Syrie est une farce sanglante.
Provoquée par l’appétit de Domination Impérialiste, elle a Mobilisé une piétaille Fanatisée, issue de masses Manipulables, Abruties au dernier degré par l’Idéologie Wahhabite. ”
Pieds Noirs guerre d'Algérie

Israël, les Pieds Noirs et la Guerre d’Algérie : Histoire Secrète de l’option de la Partition

” La Communauté Juive d’Algérie, à l’époque la + nombreuse dans le monde Arabo-Musulman (130 000 personnes environ), est très Ancienne, et présente sur le Territoire Algérien, bien avant la Conquête Française…
Lorsque la Guerre d’Algérie commence en 1954, les Juifs d’Algérie sont donc Français depuis 4 Générations.
Même si la plupart d’entre eux vote à gauche, la Majorité choisit clairement l’Algérie Française.
Après les Revirements du Général de Gaulle dans sa Politique Algérienne,
beaucoup approuvent les actions de l’Organisation Armée Secrète (OAS), organisation Politico-Militaire créée par des Militaires et des Européens d’Algérie, au début de l’année 1961,
qui s’oppose par le Terrorisme et la Force à la «Politique d’Abandon» de l’Algérie par le Pouvoir Gaulliste.
Face aux Attentats du FLN et de l’OAS, face à cette Guerre Franco-Française dans la guerre,
certains responsables Politiques, souhaitant éviter des Drames aux Européens d’Algérie désormais appelés «Pieds noirs» et aux Musulmans Francophiles,
une fois l’Indépendance Algérienne acquise,
cherchent une autre voie, une solution autre que celle de l’Algérie Française ou de l’Algérie Algérienne.
C’est l’option de la Partition.
Finalement, le Général de Gaulle rejette ce Plan et reste bel et bien décidé à se débarrasser du «Fardeau» Algérien. ”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...