Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
le Cri Munch

le Délire Totalitaire Covidien : une Psychose Paranoïaque Collective nous menant à notre Autodestruction Psychique et à notre Perte Physique

« Finalement, nous revenons à la Question, « à quel point aimez-vous la Vérité ? ».
Aimez-vous vraiment la Vérité, ou êtes-vous simplement Curieux ?
L’aimez-vous suffisamment pour Reconstruire votre Compréhension afin de vous Adapter à une Réalité qui ne correspond nullement à vos Croyances actuelles et qui ne vous Satisfera pas à 120% ?
Aimez-vous suffisamment la Vérité pour continuer à la Chercher même quand elle est Douloureuse,
quand elle Révèle des aspects de Vous-même (ou de la Société, ou de l’Univers) qui sont Choquants, Complexes et Dérangeants, voire Humiliants, ou bien Glorieux, ou encore Stupéfiants
– et même, quand la Vérité est bien au-delà des Limites de votre Entendement, de votre propre Esprit ?
A quel point aimons-nous la Vérité ? C’est une bonne Question à se poser, je Pense ».
– Scott Mandelker –

” Des individus Respectant des Tabous Moraux Fondamentaux en temps normal (notamment, ne pas Transgresser ni Tuer),
se Désinhibent en temps Totalitaire ou plutôt, Régressent Psychiquement,
l’Idéologie de Masse permettant de justifier la levée des Interdits du Meurtre et de l’Inceste (et de leurs dérivés) qui fondent une Civilisation.
Le Délire Collectif Paranoïaque est celui qui structure le régime Totalitaire.
Le Harcèlement met en place des Chocs traumatiques Réitérés sur la population et vise non seulement la Destruction des Individus, mais leur Autodestruction.
Il est donc logique que se déploient dans les populations des mécanismes de Défense (Idéalisation, Déni, Refoulement, Clivage, Banalisation, Oubli, Méfiance, Projection, Hyper-Contrôle, Automatisation, Anesthésie Affective, Désinvestissement, Isolement, etc.), qui Altèrent leur Santé Mentale,
mais aussi des idées Dépressives, Suicidaires, des Passages à l’acte et des Troubles Schizophrènes. ”

Egypte canal de Suez

Canal de Suez : si les Pierres pouvaient Pleurer, elles verseraient des Océans de Larmes

” Les images de la Construction du Canal ont été réalisées et diffusées abondamment. Le schéma s’est toujours répété : des Machines uniquement, pas d’Humains, à l’exception de quelques Expatriés Européens.
Où étaient les Ouvriers ?
Les images d’Ouvriers sont presque inexistantes, alors que la même Paysannerie a été représentée dans le cadre d’une Fantasia Orientalisée : Exotique, Romantique, Etrange.
La société Française de Suez était Endettée et n’allait pas être en mesure de Terminer les Travaux dans le Canal à temps ;
elle a donc fait pression sur le Vice-roi Sa’id Pacha et le Vice-régent Ismaïl Pacha, pour qu’ils Fournissent et Payent des Milliers et des milliers de Travailleurs.
Les rapports indiquent qu’en 1862, 55 834 Hommes et Garçons vivaient dans des Abris Provisoires Surpeuplés, avec un nombre total de 120 933 entre 1861 et 1862…
Ils avaient reçu une Promesse de Paiement mais avaient Perdu espoir à ce sujet, étant Forcés de travailler.
La Réalité des Ouvriers du canal était Epouvantable : ils n’avaient même pas assez à Boire sous le soleil brûlant et il y avait 2 types de vie autour du Canal :
d’un côté, des Rives Aménagées, des Boulangeries et des Bars pour les Expatriés,
de l’autre, la Misère et la Famine du Travail Forcé. ”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...