Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
Ruines Libye

Libye : la Réalité du Terrorisme par les Bombes de l’OTAN et la Fiction de l’Intervention Humanitaire de l’ONU

” D’abord, les États-Unis, la France, l’Allemagne, l’Italie et le Royaume-Uni Financèrent et Armèrent des secteurs Tribaux et groupes Islamistes Hostiles au Gouvernement Libyen,
et Infiltrèrent des Forces Spéciales, en particulier Qataris, pour Propager les Affrontements armés.
Puis ils Attaquèrent la Libye de l’extérieur :
en 7 mois, l’Aviation USA/OTAN effectua 30 000 Raids, dont 10 000 d’Attaque, avec + de 40 000 Bombes et Missiles.
Ainsi se trouva Démoli cet État Africain qui – documentait en 2010 la Banque Mondiale – avait «un haut niveau de Croissance Economique et de Développement Humain»,
et où trouvaient du Travail 2 Millions d’Immigrés, en majorité Africains.
Grâce à l’Export Energétique, l’État Libyen avait Investi à l’Etranger environ 150 Milliards de dollars.
Les investissements Libyens en Afrique étaient déterminants pour le projet de l’Union Africaine de créer des Organismes Financiers, un Marché Commun et une Monnaie Unique.
Les États-Unis et la France voulaient Eliminer Kadhafi, avant qu’il n’utilisât les Réserves d’Or de la Libye
pour créer une Monnaie Panafricaine Alternative au Dollar et au Franc CFA (monnaie imposée par la France à 14 Ex-colonies !).
Avant que n’entrassent en action les Bombardiers, entrèrent en action les Banques :
elles Séquestrèrent les 150 Milliards de dollars investis à l’étranger par l’État Libyen, dont la majeure partie a “disparu”, Bloquant ainsi le Projet Africain…
Le Niveau de Vie de la population s’est Ecroulé et la Libye est devenue la principale Voie de Transit d’un Flux Migratoire Chaotique qui a causé + de Victimes que la Guerre de 2011. ”
terrorisme bitcoins réseau djihadiste

Pour une Poignée de Bitcoins en + : comment les Cryptomonnaies Facilitent le Terrorisme Néo-Colonial

” L’Attaque de la ville de Palma, dans la province de Cabo Delgado, au nord du Mozambique,
par une mystérieuse Organisation Armée de type Insurrectionnel,
a mis à l’arrêt un immense Projet Gazier piloté par le géant Français Total.
Cette attaque revendiquée par “l’État Islamique” en Afrique Centrale (ou Australe),
qui se présente comme une branche ou filiale de l’État Islamique en Irak et au Levant,
souligne la Reconversion du Mercenariat insurrectionnel et son utilisation dans le cadre de la Rivalité Economique en Afrique.
Ses Chefs opérationnels sont Payés via des Applications Mobiles en Cryptomonnaies
et, selon une information vérifiée, en fractions de Bitcoin (un Bitcoin = 50 694,10 € ou 59 707 $ au taux du jour).
Indubitablement, cette Attaque a du être Préparée et Planifiée depuis des mois,
dans une région riche en ressources faisant l’objet de Conflits de basse intensité (RD Congo) et de Rivalités exacerbées entre Multinationales,
pour l’Accès aux Ressources Minières et Energétiques de cette région hautement stratégique.
Il est impossible qu’un groupe se revendiquant de l’État Islamique apparaisse, comme par enchantement, dans une région où l’Islam est non seulement Minoritaire, mais a toujours revêtu un caractère Traditionnel et Paisible, sans qu’une puissance disposant de moyens de projection ne soit derrière.
L’État Islamique n’est qu’un Outil à louer au + offrant et ne diffère guère, dans le fond, des Sociétés de Sécurité Privées qui pullulent dans les zones de Conflit.
Pour quelques Bitcoins de +, des acteurs Non-étatiques ou même des États peuvent Mobiliser une Armée ex-nihilo et la Payer via Smartphone. ”
service-des-maladies-infectieuses-et-tropicales

Royaume-Uni : une fois de plus, une étude montre que le Confinement est plus Meurtrier que le Virus

” Tous ces gens disent « pas un seul décès pour l’économie ».
Mais combien de morts à cause du confinement ?
En effet, selon les nouveaux chiffres du gouvernement, 75 000 personnes devraient mourir à la suite des mesures de confinement.
Les ordres de se confiner chez soi ont incité d’innombrables personnes souffrant de graves problèmes médicaux à éviter les hôpitaux.
Les décès dus aux maladies cardiaques dans les maisons privées ont augmenté de 35 % de mars à juillet.
il y avait en Angleterre & au Pays de Galles 2 085 décès en excès qui pourraient être liés à des crises cardiaques & à des accidents vasculaires cérébraux qui ont refusé de se faire soigner.
Cela signifie qu’entre le 2 mars & le 30 juin, chaque jour, 17 personnes sont mortes inutilement d’une crise cardiaque.
Près de 75 000 personnes pourraient mourir au cours des 5 prochaines années de causes non cardiovasculaires à la suite du confinement.
+ de 30 000 de ces décès prévus seront le résultat de cancers non détectés, d’opérations annulées & de problèmes de santé liés à la récession économique.
il y a eu 830 décès supplémentaires à domicile en 1 semaine au début du mois de septembre par rapport à la moyenne des décès sur 5 ans.
Le Royaume-Uni a enregistré 5.556 décès supplémentaires à domicile au cours des 8 dernières semaines, mais seuls 1.117 décès ont été attribués au Covid-19 au cours de la même période.
Seul 1/3 des décès excédentaires observés en Angleterre & au Pays de Galles peut être liés au coronavirus.
Cela signifie donc qu’au moins 2 fois + de décès sont causés par des agents non coronavirus que par des coronavirus.
Nous savons également que le nombre de décès dus aux coronavirus est un mensonge ;
il est donc probablement 5 fois + élevé. ”
HSBC blanchiment financement terrorisme

Blanchiment d’argent, Financement du Terrorisme : une enquête internationale révèle le rôle de Grandes Banques

” Selon une nouvelle enquête internationale du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), des montants astronomiques d’argent sale ont transité par les plus grandes institutions bancaires du monde entre 1999 & 2017.
Des milliers de documents analysés par BuzzFeed News et l’ICIJ pointent du doigt le rôle de grandes banques telles que JP Morgan ou HSBC dans le blanchiment d’argent, le crime organisé ou encore le financement du terrorisme.
Ces documents font état d’opérations suspectes pour un montant total de 2 000 Milliards de Dollars, ayant transité par de grandes banques entre 2000 & 2017, dont 514 Milliards de Dollars concernant la banque JP Morgan & 1 300 Milliards de Dollars concernant la Deutsche Bank.
En 2012, HSBC – la + grande banque d’Europe, basée à Londres – a reconnu avoir blanchi 881 Millions de Dollars pour le compte de cartels de la drogue en Amérique latine. ”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...