Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinente et impertinente
Magie Hypnose

Petit Manuel de Covidisme à l’usage des Occultistes, Kabbalistes et Francs-Maçons… Youpi !

” Alors que la planète est en hypnose, empêchant ses habitants de réagir face à l’évidente supercherie,
nous avons interviewé Lucien Cerise, spécialiste de l’ingénierie sociale, sur la dimension magique et occultiste de la tyrannie actuelle.
Comme nous l’a annoncé Klaus Schwab, nous ne sommes pas censés sortir un jour de la crise dite sanitaire qui est, en fait, purement politique.
D’un point de vue sanitaire, la covid-19 n’est pas un problème,
mais elle sert de prétexte à faire entrer le monde entier dans une « nouvelle normalité » – du moins, c’est ce que veut le biopouvoir transhumaniste. 
Son projet est la société « sans contact », c’est-à-dire sans contact humain,
où les interactions sociales directes disparaîtront et seront encadrées, médiatisées et, si possible, remplacées par la techno-science, l’informatique et les écrans.
Pour y parvenir par étape, le pouvoir accumule les mesures de contrôle social, sans qu’aucune n’annule les autres, en espérant les rendre irréversibles.
La frontière entre maladie et santé s’efface :
nous sommes tous potentiellement malades, comme chez le Docteur Knock, et nous devons donc tous accepter d’être traités comme des malades.
Cette « nouvelle réalité » de la maladie permanente et omniprésente doit permettre de remettre votre santé entre les mains du biopouvoir cybernétique.
Bill Gates est l’homme qui incarne cette fusion de l’informatique et de la santé publique. 
Lui et d’autres transhumanistes essayent de nous transformer en névrosés hypocondriaques volontairement intégrés dans un système fusionnant le corps humain et les machines, par la transposition dans le biologique de ce qui existe en informatique.
Pourtant, l’antivirus biologique naturel existe déjà – il s’appelle le système immunitaire –
mais justement, le projet est de remplacer l’immunité naturelle, gratuite et universelle, par une immunité artificielle qui sera facturée et dépendante d’un fabricant d’antivirus.
Or, si les médias ne parlaient pas du covid-19, les gens ne sauraient même pas que ça existe ! ”

Empathe

les Guerres de Bombardement Perpétuelles des USA, ou le Poids des Morts (et de la Pollution d’origine Militaire)

” A l’Insu de nombreux Américains, l’Armée Américaine et celles de ses Affidés européens sont Quotidiennement engagés dans des Bombardements et des Meurtres de Masse dans beaucoup de pays :
les États-Unis et leurs Vassaux ont largué + de 326.000 Bombes et Missiles sur des personnes, dans d’autres pays, depuis 2001, dont + de 152.000 (soit 47%) en Irak et en Syrie.
Cela signifie que ces pays voyous ont largué une Moyenne de 46 Bombes et Missiles par jour, jour après jour, année après année, pendant près de 20 Ans.
En 2019, la moyenne était de 42 Bombes et Missiles par jour, dont 20 par jour, rien qu’en Afghanistan.
Comme pour les Pertes Humaines et les Destructions Massives causées par ces centaines de Milliers de Frappes Aériennes, les Médias Américains et Occidentaux n’en rapportent qu’une Infime partie.
le Public Américain et Mondial sont laissés presque complètement dans l’Ignorance de la Mort et de la Destruction que les Dirigeants de notre pays continuent d’Infliger en notre nom.
Ce n’est clairement pas un hasard si Trump a cessé de publier des résumés de la puissance aérienne,
juste après l’accord avec les Talibans de Retrait Américain de février 2020,
renforçant la Fausse impression que la Guerre en Afghanistan était terminée.
En fait, les Bombardements Américains ont repris, après seulement une pause de 11 jours… ”
Vue regard et relation

La vue est un sens, le Regard est une Relation

” Il ne suffit donc pas d’ouvrir les paupières pour voir vraiment, il faut s’ouvrir à ce qu’on voit, y être attentif et présent, ouvert à soi-même autant qu’ouvert alentour. C’est alors qu’on passe de la vue au regard, de la perception à la relation,
car l’ouverture de soi est aussi l’ouverture à l’autre.
Trop souvent, nous voyons sans regarder, nous percevons sans nous connecter, juste en pilotage automatique.
Parfois, cela suffit, quand il ne s’agit que d’aller d’ici à là.
Mais dès qu’il s’agit de rencontrer, il en faut plus. le regard est aussi le sens du “touché”, cet espace de l’émotion, cet espace de la communication hors les mots.
Alors, ne l’oublions pas quand nous voulons aussi nous connecter et pas seulement voir, le regard est une relation. ”
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...